BB3
 
C’est une matinée de travail qu’il faudra marquer d’une pierre blanche qui s’est déroulée à Lievin dans les locaux du District de l’Artois amicalement prêtés par son Président Jean-Louis GAMELIN. Les clubs Football Entreprise de toute la ligue, les membres de la commission régionale, un arbitre et deux représentants de l’UNFE invités pour apporter leur ressenti et concours s’étaient déplacés avec beaucoup d’espoirs. Ils n’ont pas été déçus !
Pour montrer le réel intérêt que porte la Ligue des Hauts de France au Football Entreprise, son Président Bruno BRONGNIART avait tenu à être présent pour témoigner de son soutien et de l’accompagnement que la Ligue souhaite apporter.

 
En guise d’introduction, le Président a fait un rapide historique de la situation globale du Football Entreprise avant de mettre en évidence l’idée qu’il fallait construire, dans sa ligue, une saison plus attractive pour les compétitions, une saison de transition en attendant les propositions du groupe de travail LFA et ensuite les décisions du Bureau Exécutif de la Ligue de Football Amateur qui en découleront au mois de Janvier 2018.
 
Le tour de table initial des 25 participants a permis de constater que l’urgence était réelle et que de nombreux points posent problème aux clubs :
– l’aspect financier,
– une demande de plus de souplesse pour les changements de jour des matchs et les demandes de reports,
– le manque d’attractivité des championnats et donc la difficulté de recruter des joueurs,
– la difficulté de trouver des installations dans certaines communes un peu récalcitrantes,
– l’impact actuel ou passé du Football ‘’Loisirs’’ sur le Football Entreprise,
– la situation et l’avenir des équipes de vétérans.

BB1Ces points et quelques autres plus ciblés qui sont sans doute un dénominateur commun dans toutes les ligues de France méritent une attention particulière.
Après plus de deux heures de discussion et de débats constructifs, Bruno BRONGNIART et son équipe ont fait des propositions très intéressantes dont la plupart répondent aux points évoqués par les clubs, c’est-à-dire :
Pour la saison prochaine, la Ligue va proposer à son Conseil de ligue de valider la gratuité des engagements, la prise en charge de l’arbitrage et l’annulation des amendes en cas d’absence à l’AG de la Ligue.
 
Pour ce dernier point, la contrepartie pour les clubs consistera en une présence obligatoire aux deux réunions des clubs comme celle de ce jour et qui seront organisées à l’automne et au printemps. Car ce type de réunion permet une meilleure remontée et prise en compte les problématiques des clubs.
Concernant les compétitions, et après avoir recueilli les avis des clubs présents, il est proposé la solution suivante :

Les championnats se dérouleront en deux phases :
1/ Une première phase de 2 ou 3 poules au niveau District organisant des compétitions du Football Entreprise,
2/ Une deuxième phase qui débutera au printemps et qui rassemblera les équipes les mieux classées de chaque poule dans un groupe éventuellement dit ‘’haut’’ (à l’exemple de ce qui se pratique en ligue de Bourgogne Franche Comté et comme ce sera le cas dans la ligue du Grand Est la saison prochaine).
Les équipes les moins bien classées seront regroupées dans un groupe éventuellement dit ’’bas’’.
Les deux finales de ces deux compétitions pourraient se disputer le même jour, à l’occasion d’une grande journée du Football Entreprise, dans un lieu étudié pour éviter de trop grands déplacements.

BB2Cette solution permettrait aux clubs de pouvoir jouer contre des équipes nouvelles en ‘’sortant’’ de leur compétition habituelle, donc de motiver les joueurs et d’offrir un véritable titre de Champion de la Ligue des Hauts de France.
Concernant les coûts des déplacements engendrés par cette deuxième phase, ils seront limités, le nombre de matchs pour un club, hors périmètre du district, étant environ de trois.
Une mutualisation des déplacements pourrait s’avérer une source d’économie.

Pour faciliter la réflexion au sein des clubs, le Président de la ligue a pris la décision de décaler la date limite des engagements. Une communication sera diffusée très rapidement dans chaque district à ce sujet.
Il a aussi été proposé que ce process ‘’compétitions’’ soit appliqué pour la nouvelle coupe régionale des Hauts de France et d’autre part qu’une coupe puisse rassembler des clubs du FE et du LOISIRS. Ces deux propositions seront étudiées ultérieurement.
Les représentants de l’UNFE ont informé les clubs de l’importance pour le Football Entreprise et de l’intérêt pour les clubs de s’engager, pour un coût faible, en Coupe nationale.

Comme les dirigeants présents à cette réunion auront pu le constater et l’apprécier, la Ligue des Hauts de France a souhaité, à l’écoute des clubs, repenser et redévelopper dynamiquement ses compétitions de Football Entreprise et leur fonctionnement.
Le groupe de travail mis en place par la LFA sur le FE qui a débuté ses travaux le 29 Juin dernier, mais également les autres ligues, devraient s’inspirer d’une telle initiative et, pourquoi-pas, prendre ce modèle de concertation, comme un socle de travail.
 
La Ligue des Hauts de France, pilote et précurseur !
 
Rédacteur : Daniel TESTE

Laisser un commentaire