SECUCAFFETES1
Présent depuis plus de 60 ans sur la scène du football corporatif devenu Football Entreprise, le club de SECUCAF BORDEAUX est, de par sa longévité et  les valeurs qu’il véhicule, un exemple sur lequel beaucoup de clubs devraient s’inspirer. Le football Entreprise actuellement en déficit d’image et de visibilité, a besoin de nouvelles idées et initiatives de la part de la FFF mais surtout de telles locomotives pour redorer son blason.

Depuis ses débuts, juste après-guerre,  SECUCAF Bordeaux, initialement baptisé Club Athlétique de la Sécurité Sociale, a grandi, progressé pour parvenir aujourd’hui à un niveau qui lui permet légitimement d’espérer gravir le dernier échelon qui lui manque : une finale nationale.
Le club, qui pourra fêter ses 70 ans prochainement, fait la part belle à la convivialité et à l’amitié.
 
Questions à Denis DORIANT, tout jeune retraité et secrétaire du club de la SECUCAF depuis son arrivée au club en 1986 :

GILBERTGAUTHIEREQUIOE1950Quand et par qui a été créé votre club ?
Le club sous son nom officiel de Club Athlétique Sécurité Sociale de Bordeaux, a été créé en 1949 par Gilbert GAUTHIER, cadre à l’URSSAF de la Gironde, qui devînt ensuite un grand serviteur du football régional (Président de la Ligue) et national (Président de la Commission de la Coupe Nationale). Notre club a fusionné avec celui de la CAF en 2000 pour devenir SECUCAF.

NDLR : Gilbert GAUTHIER (cf photo e l”‘équiope SECUCAF ci-contre prise en 1950), disparu en août 2016, était un dirigeant exemplaire, courtois, compétent et reconnu pour sa connaissance des hommes du football

Quelle est sa place dans la région?
Club d’entreprise doyen en Aquitaine, mais aussi l’un des plus anciens en activité en France, la SECUCAF se dispute la suprématie régionale avec le CHR Talence depuis le début des années 2000. Depuis quelques saisons un avantage se confirme pour notre club qui est champion d’Aquitaine les deux dernières saisons, devant les Hospitaliers. Le club est aussi connu des clubs libres de la région et chaque saison bon nombre de leurs joueurs de qualité n’hésitent pas à venir nous rejoindre.
Le 15 Octobre, les deux clubs étaient opposés en championnat DH Aquitaine. Le compte rendu du match :

Championnat Honneur Entreprise Ligue d’Aquitaine
La SECUCAF de BORDEAUX s’impose sans trembler 4-1 contre un CHR TALENCE new look …

Cette rencontre constitue le sommet de notre championnat depuis le début des années 2000, les équipes en présence se partageant les titres avec un avantage certain pour le CHR Talence que la SECUCAF commence à combler depuis quelques saisons….
Devant une belle chambrée et sous un beau soleil, les joueurs de Joël GOURGUES et Kaoussou KANTE ont eu le mérite de tuer d’entrée le suspens contre un CHR Talence à l’effectif largement renouvelé, qui a perdu en technicité et en impact physique mais qui conservé toute sa combativité et son état d’esprit.
En effet la 1ère minute de jeu ne s’était pas écoulée que déjà  Bastien DORIANT sur l’une de ses accélérations dont il a le secret a ouvert le score.
Par la suite, même si le jeu développé par les équipes en présence n’atteignit jamais les sommets, les locaux allaient scorer par deux fois avant la mi-temps toujours sur des fulgurances de leur capitaine décidément intenable (21ème et 37ème).
La seconde mi-temps se joua sur un rythme assez lent et chaque équipe scorera sur penalty, but d’Ambaliou AMOUSSA pour la SECUCAF et du capitaine MATHEY pour le CHR Talence.
L’essentiel était fait depuis longtemps même si le CHR n’aura jamais baissé les bras.
A signaler le très bon état d’esprit  de tous les acteurs et bon arbitrage du trio du jour.

NDLR :
l’autre match au sommet s’est déroulé le 29 Novembre avec le choc SECUCAF Bordeaux contre OPERA Bordeaux. Les locaux ont assuré le score et le spectacle.

Pour en savoir plus sur ce match : http://aquitaine.fff.fr/cg/0500//www/infospratiques/futsal/2192864.shtml
De plus, la radio ARL (http://www.arlfm.com/ecoute/sport/2551/football-regional-resultats-classements-et-reactions) réalise toute les semaines un reportage sur le football amateur aquitain, avec les réactions des joueurs ou entraîneurs. Le lien ci-dessus vous permettra d’écouter les commentaires, recueillis à l’issue du match, d’Emmanuel MANDEMENT (Président de OPERA Bordeaux), de Bastien DOIRIANT (Capitaine de SECUCAF) et de Joêl GOURGUES (coach de SECUCAF).

SECUCAFFANCLUBCombien possédez-vous d’équipes ?
Actuellement nous engageons 3 équipes dans les différents championnats d’Entreprise Ligue et district pour 70 joueurs licenciés. A signaler que le club a le privilège d’avoir un comité directeur de 20 dirigeants, 2 ou 3 entraineurs par équipes et 4 arbitres. Il dispose aussi d’un siège, élément important et fédérateur, situé dans les locaux de la Maison de Quartier des Chartrons à Bordeaux, mais aussi d’un site internet Secucafoot.com attractif, particulièrement visité au delà des frontières régionales, une page facebook Secucaf Bordeaux (https://www.facebook.com/secubordeaux/?fref=ts), un club de supporters animé par les femmes et enfants de joueurs et dirigeants, des sponsors fidèles mais de moins en moins nombreux et depuis la saison dernière un groupe de “Socios” qui permet au club d’améliorer en interne ses ressources…. (cf photo ci-contre)

SECUCAFEQUIPEBLANC

SECUCAFEQUIPERESERVE

Equipe réserve

SECUCAFEQUIPE3  Les trois équipes

Quel est le palmarès sportif du club?
Concernant l’équipe 1 du club, 8 titres de Champion Régional, 9 fois vainqueur de la Coupe Régionale et 11 participations aux phases finales ou de poules du Championnat National.

SECUCAFDENISDORIANTSECUCAFBASTIENDORIANTLes DORIANT (cf photos ci-contre)  et les BUISINE à la SECUCAF c’est aussi une histoire de famille ?
Denis DORIANT : joueur dés l’age de 11 ans puis dirigeant/joueur dés l’âge de 16 ans, j’ai évolué jusqu’en Division 4 avant de rejoindre le football corporatif à 31 ans à la Sécurité Sociale, institution dans laquelle j’occupais un poste de cadre, pour continuer ma carrière de sportif à priori “en douceur”… Résultat, dés la première réunion j’étais nommé secrétaire et j’endossais le rôle de joueur/entraîneur.
 
En quelques années, le club passa d’une seule à 4 équipes et se stabilisa ainsi pendant près de 20 saisons consécutives où le plus important était le nombre avec l’ambiance et la convivialité qui va avec, plutôt que les résultats. Je suis toujours là en 2016, secrétaire perpétuel, pour aider le club à grandir à toutes les fonctions et tâches que l’on me confie et pour accompagner encore et c’est un grand plaisir, mon fils Bastien, capitaine de l’équipe 1, présent au club dés ses 17 ans et qui, à 32 ans se révèle toujours comme un attaquant explosif et prolifique. Ma fille Aude est trésorière du club et mon épouse Pascale participe activement à l’organisation de nos manifestations.

SECUCAFDIDIERBUISINESECUCAFBENJAMINBUISINEDidier BUISINE (Photo ci-contre) :
Effectivement la Secucaf c’est véritablement une histoire de famille. Mes frères m’ont fait venir comme entraîneur alors que j’achevais une mission de directeur sportif au sein d’un club huppé de la région bordelaise. En marge d’une carrière professionnelle bien remplie dans les organismes Sécurité sociale et Caf, j’ai donc œuvré et contribué au développement de notre club.
 
Au départ d’un grand Monsieur que fut Georges Soler, j’ai endossé le costume de Président. Mon fils Benjamin (cf photo ci-dessus) a toujours été à mes côtés pour que nous puissions vivre notre passion ensemble. Suite à une grave blessure, malheureusement, à mon grand regret, il a décidé de mettre un terme à sa carrière de joueur, cette saison. C’était également un pilier de notre formation. J’attends avec impatience que son investissement qui était le sien, sur le terrain, se transforme en un dévouement de dirigeant ou d’entraîneur.
Depuis 1949, date de création du club, ce dernier n’a cessé de progresser, remportant plusieurs titres régionaux ou coupes régionales, voire les deux en même temps, comme la saison dernière. Mais jusqu’à présent, aucun trophée national n’est venu garnir votre vitrine. Vous allez sans doute nous dire, comme les philosophes du football, que vous prenez les matchs les uns après les autres mais honnêtement, la saison 2016/2017 sera-t-elle la bonne ?
Nous n’avons pas encore cette ambition suprême même si notre effectif se bonifie de saisons en saisons. Ce sera d’autant plus difficile cette saison avec une seule compétition nationale au programme…. mais de toute manière notre club ne tient pas à bruler les étapes et est conscient de ses difficultés pour pouvoir envisager un titre national. Le niveau du championnat Parisien et son réservoir de joueurs est trop élevé. Nos ambitions sont plutôt autour des quarts de finales des compétitions nationales. Après nous prendrons tout ce qui sera possible de prendre….

Votre organisation est digne d’un club de CFA avec des responsables, dont des joueurs, bien identifiés avec des rôles clairement affichés. Mais en général, dans les clubs, on est loin de ce mode de gestion très sérieux et cohérent.
A ce sujet, pensez-vous que l’implication bénévole des joueurs dans la gestion et l’animation des clubs est suffisante ? Et quelle est votre recette pour réussir à les motiver ?
Effectivement, au delà des résultats qui peuvent être parfois aléatoires la plus grosse satisfaction du club se trouve dans la constance de son fonctionnement depuis 3 décennies maintenant. Une équipe dirigeante fournie et soudée, avec des personnalités qui font ce qu’ils peuvent mais qui avancent sans cesse dans une forme de sérénité.
Pour motiver cette troupe, ce n’est quand même pas toujours facile et chaque inter saison a son lot d’incertitudes car malgré tout, les dirigeants vieillissent et sont en droit d’aspirer à d’autres projets. Le ciment qui solidifie tout cela jusqu’à aujourd’hui, c’est l’amitié sincère et la solidarité qu’elle génère. Mais personne ne peut dire si demain ce sera toujours le cas….

Si l’on en juge quelques photos, vous semblez bénéficier des encouragements d’un public conséquent à domicile. Les personnels de la SECU de Bordeaux suivent-ils les résultats de vos équipes et viennent-ils vous encourager lors des matchs ?
Les personnels de Sécu sont peu présents. Les supporters sont constitués des familles des joueurs et dirigeants, mais aussi de nombreux anciens joueurs et des inconditionnels du foot d’entreprise de la région de Bordeaux qui viennent voir ce qui se fait de mieux actuellement.

SECUCAFJOELGOURGUESsecucafkantePouvez-vous nous présenter votre coach actuel ? (Photo ci-contre)
Il s’agit de Joël GOURGUES lui aussi fidèle parmi les fidèles du club depuis les années 90 et cadre dans notre institution. Il fait partie avec Didier et moi-même du trio sur lequel repose un peu l’édifice, chacun dans son domaine. Il est assisté cette saison de Kaoussou KANTE, un autre fidèle, et qui vient de passer plus de 10 ans à s’occuper de la B et à remporter de nombreux titres avec elle.

Quel votre avis sur l’avenir du Football Entreprise suite à la réunion du 7 Octobre entre les représentants de l’UNFE et la Haute Autorité du Football ?
Je pense que nous sommes sur la bonne voie mais nous devons être encore un peu patients car nous allons rentrer dans une période élective. Nous serons attentifs aux propositions des différents candidats. Il ne faudra pas hésiter à les interpeller sur le sujet.
 
La Ligue de Nouvelle-Aquitaine soutient-elle le Football Entreprise?
Bien sûr nous avons un écho favorable, malheureusement là aussi nous sommes dans une situation pré électorale. Par conséquent attendons les élections de Janvier. Il nous faudra être vigilant au programme de chaque candidat afin de ne pas être oublié.

SECUCAFJOUEURAvec le redécoupage des régions et donc des ligues, la nouvelle Ligue va voir son périmètre géographique très élargi. N’y a t-il pas là une occasion pour restructurer les compétitions du Football Entreprise ?
Effectivement c’est l’occasion rêvée. Mais avant toute chose il sera nécessaire de faire un inventaire, district par district, de l’activité de notre football car il existe une forte disparité.

A ce sujet, si vous aviez une proposition ’’choc’’ à mettre en place en urgence, quelle serait-elle?
Une décision simple peut être prise au niveau régional et départemental : Faire apparaître le football d’Entreprise au même titre que le football libre à sa juste place et non pas noyé dans le foot diversifié. Il nous faut ainsi avoir une véritable lisibilité. Néanmoins les propositions que l’on peut envisager au plan local doivent être intégrées dans un plan général de redynamisation du football d’Entreprise initié au plan national.

Comment définiriez-vous le Football Entreprise?
Le football d’Entreprise n’est pas un football à la carte ni un football de loisir. C’est un avant tout un football de compétition avec allégement dosé de certaines contraintes liées à l’activité professionnelle des joueurs.

En championnat DH, votre équipe première a démarré sur les chapeaux de roue et seul OPERA Bordeaux semble pouvoir s’accrocher. Parlez-nous un peu de cette nouvelle équipe de l’OPERA?
L’équipe de l’OPERA NATIONAL DE BORDEAUX a gravi tous les échelons en quelques années sous l’impulsion d’un passionné, Emmanuel MANDEMENT, ancien du CHR Talence, et qui a su faire venir autour de son projet un bon nombre d’anciens joueurs de ce club pour en constituer encore le gros de la troupe. Poussé par leurs résultats depuis plusieurs saisons, ce club vit bien et il peut vraiment nous contrarier dans nos ambitions.

SECUCAFACTION1 SECUCAFACTION3
SECUCAFACTION11 SECUCAFPUBLIC

Quelle est ou quelle pourrait être la devise de votre club et quelles en sont les valeurs ?
L’esprit club et la convivialité dans la recherche de la performance.

Existe-t-il, comme pour certaines grandes institutions ou grandes entreprises, un tournoi annuel national voire international, regroupant des équipes issues des services de la ‘’SECU’’ ?

Oui, chaque année nous disputons le week-end de l’Ascencion dans une ville française différente une compétition inter organismes de notre institution Sécurité Sociale (Jeux UNGSLOS). Ces jeux existent depuis 60 ans et réunissent 800 sportifs environ engagés dans de nombreux sports différents. En football, nous remportons régulièrement le titre national ou terminons pas loin….En 2017 les jeux se déroulent à Bordeaux….

Vous avez un site web très actif avec pas mal de bonnes photos et un volet ‘’animation interne’’ très marqué : vos joueurs sont-ils contributeurs ?

Le contributeur principal c’est votre serviteur. Je prends les photos, fais les articles, alimente et modifie quotidiennement le contenu. Je passe en moyenne 45mn par jour depuis 2009 pour faire vivre ce site qui est un espace agréable pour notre club et pour tous les clubs d’Entreprise même au niveau national qui ne manquent pas de le visiter…Important, le site est devenu notre outil essentiel pour le recrutement car il permet de visualiser rapidement toute la vie et le fonctionnement du club.

Le site du club : SECUCAF

 
SECUCAFFETESENFANTSJustement, vous semblez être très attachés à la communication et la cohésion interne de votre club. Plusieurs manifestations, comme la dernière en date du 15 Octobre en témoignent. Est-ce la marque de fabrique de SECUCAF ?
 
Depuis 30 ans que je suis au club j’ai toujours essayé de dynamiser son animation car même si les temps changent, beaucoup de nos membres restent au club pour son ambiance et son organisation.
 
J’ai donc organisé en son temps des réveillons, des sorties, des soirées dansantes et le club continue d’organiser encore des repas, le dernier en octobre a réuni 60 personnes, des lotos, des séjours en famille en début et en fin de saison. A noter que femmes et enfants participent à toutes nos manifestations.

Dans l’histoire du club, quel est le match ou l’évènement qui vous a personnellement procuré le plus de plaisir ?
Pour le match cela été la réception en 2008 de l’équipe de NICOLLIN MONTPELLIER avec tous ses anciens pros. On avait fait match nul 1-1 devant une affluence très importante.
Disputer la phase de poule du Championnat National c’est pour tout le club le “must”…
Quant à l’événement, c’est difficile à en privilégier un. Chaque semaine de chaque saison j’ai plaisir à retrouver les joueurs et les dirigeants du club et j’aime vraiment cela….

SECUCAFGARDIENJ’ai cru comprendre que plusieurs dirigeants avaient eu un rôle important dans l’histoire de votre club. Quels sont-ils et présentez-nous vos dirigeants actuels ?

Georges SOLER a été un grand et fidèle président de notre club de 1988 à 2011. Je pense aussi à Max BERTAUD décédé récemment et dirigeant du club depuis les années 50. Deux autres dirigeants de cette époque sont toujours présents au Comité Directeur, François SUILS et Serge LOUVART.
 
C’est bien sûr difficile de parler de soi-même, mais tout le monde reconnait que je suis celui qui fédère avec une grande constance ce club depuis maintenant 30 ans. Didier BUISINE arrivé au début des années 2000 est un Président formidable, qui connait le football jusqu’au bout des doigts, et qui est très impliqué dans la vie du club et même au delà (vice président de l’UNFE) dans la défense de notre football spécifique.
Quant à Joêl GOURGUES, entraîneur bénévole infatigable, tout le monde ne peut que l’estimer. En plus c’est aussi notre cuisinier en chef lors des soirées…..

secucafninacParlez-nous un peu de Rina LEIBREICH ? Quel est son rôle au sein du club ?

Tous les clubs voudraient compter dans leurs rangs une dirigeante aussi présente et dévouée. Rina est au club depuis près de 20 ans et cumule le poste de trésorière adjointe et celui de responsable de la commission événement. A ce titre elle organise les réceptions d’équipes au siège tous les événements du club, mais surtout et je n’ai jamais vu de profil équivalent dans le football, elle prépare et apporte des sandwiches et des boissons à tous les membres de nos différentes équipes après leurs matchs en nocturne, et cela invariablement depuis 15 ans, qu’il pleuve, qu’il gèle ou qu’il vente. Chapeau Rina !

Quel est le dirigeant d’un autre club de votre région que vous appréciez le plus et que vous souhaiteriez citer ?
Là aussi difficile d’en choisir un mais je pense en priorité à ces dirigeants qui se trouvent seul ou quasi seul pour gérer un club.

Avez-vous un message à faire passer ?
Le football d’Entreprise mérite vraiment que nos instances le valorisent et l’aident à se développer.
Il n’est pas un sous-football ni un football à la carte ou de seconde zone.
Il a une histoire, une valeur et un avenir dans la famille football.

Interview : Daniel TESTE

Laisser un commentaire