image article LFA

La fin du mois de Janvier s’accélère pour l’UNFE qui sera reçue, pour la deuxième fois, par la Haute Autorité du Football, le mardi 24 Janvier. Corrélativement, un autre rendez-vous très important vient d’occuper les soirées des représentants de notre association qui les ont passées à préparer avec grand soin leur deuxième rencontre avec la Ligue du Football Amateur (LFA). Elle s’est déroulée le 17 Janvier en présence de son Président, Mr Lionel BOLAND, de son Directeur, Mr Pierre SAMSONOFF et de Mr Michel TRONSON.

C’est une délégation motivée de cinq membres de l’UNFE conduite par son Président Choukri ERRACHIDI, venu de Lyon pour l’occasion, qui s’est installée autour de la table pour faire part de ses propositions et écouter celles éventuelles de la LFA.
Cette rencontre, qui a duré près de deux heures, a permis à tous les participants de faire part de leurs visions sur la façon dont ils imaginent l’avenir et l’évolution du Football Entreprise. Comme nous vous l’avions indiqué, l’intérêt porté par la LFA et l’UNFE sur les pratiques Loisirs et Compétitive n’est pas tout à fait concordant. Idem pour la volonté montrée par les instances depuis 6 ans, date du premier rapport de la LFA, pour redynamiser ce football que nous jugeons objectivement délaissé. Là encore, nos niveaux d’appréciation de cet investissement sont assez éloignés.

La pratique ‘’Loisir’’
Malgré ces divergences, des points d’accord sont à noter tels que l’idée de voir évoluer les périmètres d’action des clubs du Football Entreprise avec l’intégration, dans leurs activités, de nouvelles pratiques (foot à 5, loisirs, URBAN, Foot féminin, vétérans…). Il faut cependant préciser que cette évolution ne sera envisageable que si les clubs et les entités qui les subventionnent le souhaitent et sont en capacité de mettre en œuvre ces projets. Le lien social, la motivation, l’esprit collectif sont des valeurs que l’entreprise peut régénérer ou démultiplier grâce à ces pratiques qui sortent aujourd’hui du champ d’action de la FFF.
C’est à ce concept de CLUB de Football Entreprise ou en entreprise à laquelle nous devons tous réfléchir.
A l’appui de sa connaissance du terrain et de son réseau national, l’UNFE s’est déclarée à la disposition des entreprises et instances afin d’étudier et travailler rapidement sur l’intégration de ces nouvelles pratiques.

FRANCE DISTRICTLa pratique ‘’Compétitive’’
L’UNFE a ensuite remis ses propositions à Mr BOLAND. Parmi elles :
  – la redynamisation ou la création de Commissions du Football Entreprise dans toutes les ligues
   – la mise en place des Référents du FE dont l’action consisterait à accompagner tous les clubs, ceux qui sont en place, pour les aider à mieux fonctionner et ceux qui souhaitent se créer pour les accompagner dans leur cheminement.
   – la demande de remise en place, en complément de la Coupe nationale et à partir de la saison 2018/2019, d’un Championnat National N1.

C’est ce dernier point qui a clôturé cette rencontre et qui nous a en partie inspiré le titre de cet article ‘enfin du positif’.
Cette compétition, cohérente financièrement et sportivement, aurait pour effet de tirer toute la pyramide du Football Entreprise vers le haut. Une étude précise et une refonte, si nécessaire, des compétitions FE dans toutes les ligues est impérative pour bâtir un socle solide de compétitions régionales indispensable à son équilibre et sa pérennité.

Sur ce point, et après avoir interrogé les membres de l’UNFE sur les détails de leur projet, Mr BOLAND a pris la décision d’étudier rapidement la faisabilité de cette proposition en s’appuyant sur les Présidents des nouvelles Ligues (cf carte) tous élus récemment ou en passe de l’être.
L’UNFE a indiqué à Mr BOLAND qu’elle serait très attentive à l’évolution de cette étude. Elle a aussi demandé au Président de la LFA l’organisation, au début du mois de Mars, d’une réunion dédiée à ce projet avec le service responsable des compétitions.

Et maintenant ?
Cette deuxième partie de réunion s’est donc avérée très POSITIVE. Elle a spécifiquement concerné la ‘’pratique compétitive’’ et en particulier une compétition qui permettrait, si l’Assemblée fédérale de juin 2017, la valide, non seulement de ne pas perdre des clubs qui attendent un signal fort des instances, mais aussi d’attirer des joueurs qui voient dans cette compétition une attractivité évidente.
L’UNFE fera en sorte que lors de son prochain contact avec la HAF, la semaine prochaine, cette ouverture positive soit évoquée afin qu’un consensus se dégage et que ses propositions puissent être dynamiquement soutenues. Ce qui permettrait, au mois de juin, de réunir toutes les conditions favorables à la présentation d’un dossier cohérent et ayant fait l’unanimité.

Rien n’est acquis mais ce signe d’ouverture est à signaler. Sera-t-il suivi d’effets ?
En cette période particulière préélectorale à la FFF (18 Mars), l’UNFE sera très vigilante à l’évolution de ce dossier et adaptera sa stratégie en fonction de…
Et vous en serez tous tenus informés.

#NELACHEZRIEN

Photo extraite du site : https://www.fff.fr/liens#