verbeke

C’était déjà le titre d’un article qui avait été consacré à Claude VIGIER (cf photo en entête), lui, aussi un grand monsieur et dirigeant de la Banque de France disparu en 2015 après avoir œuvré pendant des décennies pour le Football Entreprise et pour en défendre les valeurs.
Après avoir regretté que l’hommage qui était rendu à Jean VERBEKE dans les médias ou autres supports, ne nous semblait pas à la hauteur du personnage, nous avons souhaité essayé  de lui rendre celui qu’il mérite. Nous avons longuement cogité et pas trouvé meilleure idée que de reprendre ce titre pour Jean VERBEKE, décédé le 18 Février à Montauban, une ville d’une région qu’il affectionnait particulièrement et dans laquelle il comptait beaucoup d’amis dont Pierre CIBOT, membre de la Haute Autorité du Football, Pierre CAMBEFORT ou Gérard JACQUES, le Président de l’UCEFF (Union des Clubs Entreprise du Football Francilien) qu’il avait plaisir à recevoir à son domicile du Faubourg Lacapelle non loin des eaux du Tarn.


Jean VERBEKE, fatigué et éloigné des instances, dont il avait avoué récemment regretter un peu l’indifférence, s’est éteint à l’âge de 86 ans le jour même où les clubs disputaient un tour de Coupe nationale du Football Entreprise : comme un dernier clin d’œil à un football et une famille dont il défendait les valeurs, lui qui avait justement bien connu le milieu de l’entreprise.
C’est par le biais du Football Entreprise qu’il avait pu débuter sa longue et brillante carrière dans les instances et c’est lui qui est à l’origine du Championnat National Football Entreprise, une compétition que les plus hautes instances du football français on décidé d’éliminé du paysage des compétitons nationales en 2016.
Jean, originaire de Montauban comme Didier QUILLOT, Directeur général de la Ligue de Football professionnel, est parti après avoir beaucoup donné pour le football et en particulier pour le Football Entreprise dont on peut dire sans se tromper, qu’il en aurait été l’EMBLEME voire la flamme. Cette dernière vient de tristement s’éteindre pour ce dirigeant historique qui aura été tour à tour Vice-Président de la FFF, Président de la Ligue de Paris et Chef de délégation de l’Equipe de France lors de la Coupe du Monde de 1998.
Agréable et très respecté, parce que très respectueux, il manipulait l’humour toujours à bon escient s’efforçant systématiquement de consoler les vaincus lors des innombrables finales auxquelles il apportait sa présence officielle ou amicale et discrète.
 ‘’Il possède le plus beau palmarès des dirigeants de la FFF…»,’’
Ces mots sont de Pierre CIBOT dont Jean VERBEKE fût le patron et le père spirituel à la Ligue de Paris Ile de France de football.
Extrait de LADEPECHE.FR du 1/7/2016 soit pendant le dernier EURO :
<<Des souvenirs, l’Euro en question, les pronostics… Entre souvenirs et anecdotes, la soirée navigue dans une atmosphère de convivialité et de plaisir ; Edith Bérard évoque, d’une chaleur humaine manifeste, un moment fort de leur parcours : «L’hommage rendu à Jean (Verbeke) au Stade de France pour son départ de la Ligue, nous a laissé un souvenir très attendri. Aimé Jacquet, le sélectionneur, s’était intronisé dans un rôle inédit d’animateur ; itinérant de spectacle «sans diplôme» ! Un comble pour le champion du monde ! Jean découvre ce qui fut un secret bien gardé ; 1500 personnes étaient au rendez-vous pour fêter son départ… Tous les clubs de la Ligue de Paris Ile de France avaient répondu à l’appel. Exceptionnel !» Et pour Jean Verbeke émotion garantie…>>
Membre du VARIETES CF depuis une vingtaine d’années, Jean VERBEKE était un homme attachant et passionné qui restera dans les mémoires comme un personnage emblématique du football français. Pour vous convaincre, si c’est encore nécessaire, de son degré d’implication, il avait encore pris la plume en juillet dernier pour demander au Président Noel LE GRAET de défendre le Football Entreprise.
Comme pour Claude VIGIER, c’est un morceau d’âme du Football Entreprise qui disparaît.
VERNEKEFELIXNOBIAL
VERBEKETITREORANGE

Didier QUILLOT, Karl OLIVE, Pierre CIBOT, André SANTINI

et Jean VERBEKE en 2004

VERBEKEMAISONSALFORT91

Jean VERBEKE et Jean RESTLE aux côtés de Christophe MARECHAL, en 1991

(Finale de la Coupe nationale corpo à Maisons Alfort)

Rédacteur : Daniel TESTE
Photos extraites des sites ou sources :

 [DT1]T une famiull