aqmichelin

Après la Corse et l’Occitanie, nous poursuivons notre escapade sudiste avec un Focus sur le Football Entreprise en Ligue de Nouvelle Aquitaine. Ce nouveau périmètre qui regroupe les anciennes ligues d’Aquitaine et du Centre ouest, est l’un des plus étendus des 13 ligues mises en place. Saint Jean de Luz, à la frontière espagnole, appartient désormais à la même ligue que Poitiers. Soit plus de 450 km de distance entre ces deux clubs et villes. Pas facile à gérer pour le nouveau Président de la Ligue Nouvelle Aquitaine : Mr Saïd ENNJIMI.

Trêve de considérations géographiques et place à l’état des lieux du Football Entreprise :
Dans le district des Deux-Sèvres, MAAF Chauray qu’on a souvent vu dans les compétitions nationales domine son championnat en marquant et paradoxalement encaissant beaucoup de buts.
AQHOPITALNIORTDans ce District, il existe une Coupe départementale, gagnée par MAAF Chauray en 2016 face au FC INTERSPORT, et une Coupe régionale. Pour compléter le tableau, la Commission locale a bien travaillé et a souhaité organiser, en fin de saison, un tournoi rassemblant plusieurs équipes d’Entreprise. Une très bonne idée !
 
Photo ci-contre : Hôpital de Niort
 
Dans le District de la Vienne, la Commission adéquate fait aussi beaucoup d’efforts pour le Football Entreprise. Dans ce District, c’est l’équipe du Secours Catholique de Poitiers qui domine devant SAFT.
La deuxième phase du championnat a débuté le 8 Mars avec une première victoire du GAZELEC Poitiers sur SAFT.
Dans ces deux Districts et surtout dans ceux qui les jouxtent, il est évident qu’une action de redéveloppement par la FFF est indispensable pour appuyer l’action et aider les membres des Commissions chargées du Football Entreprise.
 
aqchrsecucafchampionnat12En ex-Aquitaine, le Football Entreprise est nettement plus attractif même s’il se résume principalement à la région de Bordeaux. On peut simplement regretter les disparitions de clubs comme celle, par exemple, du CG Préfecture 33 Bordeaux à l’image, dans la ligue voisine d’Occitanie de clubs comme NICOLLIN Montpellier, les LABO Pierre Fabre Castres, TRANSSUD ou les Vignerons de Gaillac. Toutes ces équipes manquent au paysage du Football Entreprise national.
 
Si on descend un peu plus bas, tout près de l’Espagne, on trouve les deux Districts des Landes et des Pyrénées atlantiques dont le Président est Jean-Michel LARQUE. Dans ces deux territoires plutôt rugbystiques, pas ou peu de trace de Football Entreprise même si quelques entreprises sont invitées à engager des équipes une fois par an pour le Beach SOCCER Ligue.
 
 
Nous avons pu noter l’existence du club de PAU GASEG (Association Sportive des Electriciens et Gaziers), une équipe de Football à 8 d’un niveau intéressant. Un tournoi entre équipes d’entreprise existe aussi à DAX mais hors du giron de la FFF, comme pas mal de villes en France comme Quimper, Bruay, Auch, Carpentras…etc.
Dans les Pyrénées atlantiques, même si le vivier d’entreprises est évidemment moins important qu’ailleurs, certains reconnaissent cependant que les entreprises ont un rôle à jouer. Mr BEZIER, Directeur d’une entreprise (CONDIPACK à Artix à l’Ouest de Pau) ne disait-il pas aux jeunes scolaires venus le rencontrer en 2014 : « Le Foot comme l’Entreprise c’est un vrai travail d’Equipe »
Comme on peut le constater, la présence et l’animation du Football Entreprise est très disparate dans cette Ligue de Nouvelle Aquitaine qui mériterait assurément un audit complet sur le sujet car le potentiel est important.
 

AQCHREQUIPE

CHR Talence

aqmxbordeauxpetit

Municipaux Bordeaux

AQPOUDRERIE2015

La Poudrerie?

AQOPERASECUCAFEQUIPES

SECUCAF et OPERA Bordeaux

 
AQLAPOUDRERIECOMPETITIONS
En termes de compétitions, elles sont donc principalement concentrées en Gironde avec un championnat DH autour de Bordeaux et des championnats au niveau de certains Districts.
En DH, SECUCAF Bordeaux, en passe de réaliser la SAISON historique, caracole, invaincu, en tête du championnat DH et même si le CHR Talence compte deux matchs en retard, deux succès ne le mettraient même pas à portée de fusil du leader incontesté. Il reste donc aux talençais la Coupe nationale pour empêcher les joueurs du Président Didier BUISINE de faire le grand chelem.
Et cela tombe bien puisque le ¼ de finale national qui va opposer ces deux équipes aura lieu samedi prochain, non pas à Talence mais à Pessac. Nous y reviendrons en milieu de semaine !
 
MICHELIN Bassens (cf photo en entête), dauphin de SECUCAF, a dégonflé ses ambitions depuis sa défaite en Coupe nationale chez l’ASPTT Champigny et son récent (1-4) revers en Coupe d’Aquitaine face à LYONNAISE DES EAUX, un ancien pensionnaire de DH qui évolue aujourd’hui un niveau au-dessous. Cette dernière équipe est justement en tête de son championnat Excellence après avoir réalisé un début de saison ‘’canon’’ avec 9 victoires et un nul en 10 rencontres. Depuis on a constaté un léger essoufflement ce qui n’empêche pas le club d’être leader avec quatre points d’avance sur SPATIALE AQUITAINE chez lequel elle s’est inclinée le 12 Janvier dernier (1-3).
 
Les Municipaux de Bordeaux, qui ont connu leurs heures de gloire au niveau national, au début des années 90, se situent au milieu du tableau.
Pour revenir à la DH, deux équipes font un parcours intéressant : OPERA Bordeaux, battu la semaine dernière par le CHR Talence (1-3) et la Banque Populaire du Sud-Ouest de Bordeaux qui occupent conjointement la 4ème place du classement.
 
aqcoupe8mesCOUPE d’Aquitaine
L’OPERA de Bordeaux est le spécialiste des scores fleuve et à suspense. Après le 5-5 (qualification aux tirs au but, en Coupe nationale, contre les Municipaux de Bordeaux au mois d’Octobre), ils ont offert un rappel en Coupe d’Aquitaine, face à DASSAULT Bordeaux (4-4 et victoire aux tirs au but). C’était il y a quatre jours.
 
BOUYGUES TELECOM Mérignac (cf photo ci-dessous), qui avait réalisé un magnifique parcours en Coupe nationale, ne s’inclinant qu’en 16èmes de finale face à SECUCAF (0-2), a décroché face la Banque Populaire Bordeaux aux tirs aux buts.
 
Le Port Autonome de Bordeaux a laissé à quai THALES sur sa pelouse pendant que le CHR se faisait sortir chez les Municipaux de Bordeaux. A noter au cours de ce match une expulsion et un blessé du côté des hospitaliers, ce qui ne va pas arranger leurs affaires à une semaine de leur ¼ de finale de Coupe nationale.
 
La saison dernière, SECUCAF et OPERA Bordeaux étaient déjà en finale à LA BREDE. Pour SECUCAF, une 12ème finale dans cette épreuve qui aura 67 ans cette année, serait un bel objectif alors que pour l’OPERA, il s’agirait d’une belle récompense. Les 6 autres équipes qualifiés ne seront évidemment pas de cet avis.

Dans cette coupe régionale, AFCA sera le petit poucet des ¼ de finale.

 
 
 
AQBOUYGUESTELECOM
 
 Rédacteur : Daniel TESTE (avec la contribution de Christophe DEMONCHY)
Photos et éléments extraits des sites :