Banner website copy

 

Coupe nationale : grosse surprise avec l’élimination d’ORANGE, finaliste 2016/2017 !

User Rating: 1 / 5

Star ActiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
 cnsecuentete
 
Hormis l’AS ORANGE surpris par une solidaire et réaliste équipe du Conseil Général 92, les autres favoris se sont imposés, certains facilement comme l’ASPTT Chambourcy et sa cousine l’ASPTT Champigny (6-1) d’autres un peu moins comme SECUCAF Bordeaux (cf photo en entête) ou la Banque de France, sur le même score de 1-0 ou même le TOAC à Clermont Ferrand contre le GAZELEC (2-1).
L’AS ORANGE, vainqueur quinze jours auparavant sur le score de 5-0 chez son même adversaire en championnat avait même ouvert le score manquant de très peu le break du 2-0 au milieu de la première mi-temps. La suite a été à l’avantage des visiteurs au tableau d’affichage les orangistes se montrant trop brouillons pour revenir.
 CN32RESULTATS
 
CNCLUBSQUAKLIFIESDe la finale précédente il ne reste donc que le FC NIKE qui poursuit son chemin sur tous les tableaux. Deux buts de Maxime ONGMAKON, impressionnant, ont donné la victoire chez USTCAR Rouen (3-1) (cf photo ci-dessous). Les normands qui menaient 1-0 à la pause y ont cru mais la belle mécanique des visiteurs s’est mise en marche (1-3).

 
 
 
 
 
equipeustcarrouen
 
Une autre surprise est venue d’’Auvergne avec la victoire sur le fil de VOLVIC face à SKILL &SERVICE demi-finaliste l’an dernier (1-0).
Surprise à relativiser car une réserve a été portée concernant le nombre de doubles licences autorisées. Plus généralement, il serait souhaitable que les clubs étudient d’un peu plus près le règlement d’une compétition à laquelle ils s’inscrivent.  

SECUCAF Bordeaux a beaucoup dominé contre LA LYONNAISE DES EAUX qui ne l’a pris qu'à quelques minutes du terme au cours des prolongations et après une vaillante résistance des locaux.  

Idem pour la Banque de France (cf 3 photos ci-dessous) qui s'est est sortie grâce à son buteur Bacari FATY face à une excellente équipe de LATECOERE Toulouse.
 
bdf equipebdf
 
equipelatecoere
 
MEDICALE Clermont Ferrand a dominé CAILLOT Reims (3-0) qui regrettait d’avoir eu à se déplacer en Auvergne en raison des difficultés du transport (ils ont dû partir la veille) entre ces deux villes et donc du fait que ces deux équipes aient fait partie du même chapeau lors du tirage.

MEDICALECAILLOT MEDICALEQUIPE
 

MEDICALE CLERMONT Ferrand - CAILLOT Reims (3-0) 
"ENFIN !!! YES !!! ça y est on la tient cette 1ere victoire dans un 32ème de finale de coupe Nationale entreprise .... en 7 confrontations, de celle en 2005 contre les vignerons de Gaillac en passant par le super 4-5 contre Maisons Alfort en 2012 et sans oublier celui de la saison dernière perdu contre le vainqueur le FC Nike saint Ouen ou c'était pas passè loin. Tout ça c'est du passé ils l'ont fait, ils se sont deployés sur le terrain comme jamais maitrisé de la 1ère à la dernière minute. Le carton rouge reçu par le n4 de Reims à la 30eme a beaucoup aidé sur ce grand et immense terrain des Cezeaux. Le soleil était au rendez vous, un léger vent froid mais les joueurs en manches courtes étaient chauds comme la braise. Tout avait bien commencé chez l'ami Fabrice et nouveau sponsor les 3 monkeys avec un petit repas sportif a 11H où 10 joueurs étaient rèunis.

COMPO ASM+
1-DELOS Laurent
2-BISIAUX Gregory recrue
3-LAGUET Damien
4-ROUER Cedric
5-GAY ALLARY Mathhieu Capitaine
6-HUMBERT Edouard
7-MINET PIerrick DL 1 carton jaune 64eme
8-LUCARD Aymeric DL Recrue
9-TARDIEU VERDENET Benoit recrue
10-ACHALME Mathieu recrue
11-MALLET Olivier
12-MONIER Guillaume rentré à la 45eme pour Laguet blessè cheville
13-COUDOIN Stephane rentré à la 85eme pour Achalme crampe .
14-DENIAUD Thomas COACH (pas rentrè)
15-CHANDELIER Jerome rentré à la 65eme pour MAllet bless_ adducteurs
16-AMBLARD Phillipe coach adjoint pas rentré

STAFF MEDICALIEN :
BLANC Sebastien et PELAMATTI Jean Baptiste sur le banc
BOURIN Didier et Couderc Guillaume autour du terrain .

Un grand merci à nos supporters Hilic Familly, Refet Familly, JUlien Cantagrel, ainsi que les anciens joueurs Pirlo et son fiston. Domi notre tresorier venu à la fin sans oublier la grande famille du foot entreprise du Puy de Dôme venue nous encourager. Les Cheminots - L'AIA et les Municipaux. J'espère que j'en oublie pas.

FILM DU MATCH

30eme minute, Olivier Mallet se fait decouper partant seul au but, sanction maximale carton rouge direct qui va permettre à Medical plus de mieux diriger cette rencontre.

Mi-temps sifflée sur le score de 0-0. Le jeu de Reims est très physique et l'arbitrage à l'anglaise n'est pas évident.

60eme Aymeric Lucard envoie un missile de 25m, le gardien adverse ne bloque pas la balle qui rebondit sur sa poitrine, Big Ben Tardieu a bien suivi en buldozer des surfaces et marque 1-0.

78me Encore Aymeric Lucard qui avait eu dèjà 2 situations devant le but, va conclure une belle action suite à une passe de Achalme Mathieu .. et va lober le gardien de 1M90.

82eme débordement de l'infatigable Monier Guillaume qui va distiller une merveille de centre Ben Tardieu trop court gêne le goal qui repousse mais c'est encore Aymeric Lucard à l'entrée des 18 qui fusille Reims et tue le match d'une belle estocade en pleine lucarne : 3-0 score final.

Un grand bravo à tous les joueurs qui ont tout donné sur le terrain, une defense intraitabl, un milieu omniprésent. Bref un régal, que du bonheur .. sans oublier toutes les personnes qui ont aidé au bon déroulement de cette journée.

Bravo aussi à nos amis de Volvic pour leur victoire 1-0 grace à notre ancien joueur Ryad Ali Hadji Labanne qui marque. Malheureusement nos amis du Gazelec avaient eu un gros tirage et sortent de la competition avec les honneurs : défaite 1-2 contre le TOAC toulouse.
La réception d'après match a été une fois de plus à la hauteur et c'est toujours bon d'entendre de la voix des adversaires qu'ils n'ont jamais étè aussi bien reçus. Ca fait plaisir ! Mandarine banane cereales eau ballons de fourni. Sacoches la médicale, Saint Nectaire bouteille de vin fanion et sandwich pour la route ...
La soirée s'est continuée au 3M et s'est finie vers minuit. Raisonnables on va attendre le 27 janvier jour du 16ème pour faire la fâte 40ans de Guicou la veille 43 ans de captaine .. tirage le 14 decembre à 16h30 à la FFF Anto Palpacuer representera le club.

Le club de 1ère série du championnat du samedi matin, le Ministère ses Affaires Sociales Paris vainqueur des havrais du FC HAPEL et BATIMENT (3-2) à Champigny, réalisé une belle performance.

L’EXPLOIT pour ACCENTURE !
Mais que dire d’ACCENTURE, qui évolue aussi le samedi matin mais en 2ème série et qui vient d’éliminer l’OPERA NATIONAL de Bordeaux (3-1) et qui sera donc le petit poucet des 16èmes de finale du 27 Janvier.
 
equipechipoissy EQUIPEMXTOULOUSE
CHIACTION  
 
Autres exploits, ceux réalisés par le CHI Poissy (cf photos ci-dessus) sur le terrain des Municipaux de Toulouse (1-0) et des Isérois du CLUB DEFENSE VARCES chez les Municipaux de Bordeaux (4-0).
 
DRESSER Le Havre va-t-il renouer avec son passé, du temps par exemple où il avait remporté le Championnat National 2 en 2009 ? Toujours est-il que les normands ont franchi un nouveau tour grâce à leur mince mais suffisante victoire contre de courageux Rennais du Crédit Agricole qui ont lutté jusqu’au bout de la séance des tirs au but. Après que leur gardien ait réalisé un match magnifique ! (cf photo ci-dessous)   
 
  equipecarennes
 
 A la lecture du score, l’ASPTT Evry (cf photos ci-dessous) a dominé les bourguignons des Municipaux de CHENOVE (5-2) ce qui est une excellente performance et une belle cerise sur le gâteau pour Philipe WOLAK, JP LENFANT et leur troupe.

equipeaspttevry EQUIPEMXCHENOVE
 
aspttevryavant  
 
EXPOGRAPH Vanves et LSM METROPOLE Lyon (cf photo ci-dessous) ont proposé un beau spectacle (3-2) avec de l’engagement et des buts même si les visiteurs regrettaient certaines décisions du corps arbitral difficiles à comprendre.
 
equipelsmlyon
 
Nouveauté cette saison avec la présence en 16èmes de deux équipes des Alpes Maritimes : les Municipaux Cannes qui ont dominé FIPS (4-1) et AMADEUS Nice qui a sorti FINANCES 92 Nanterre (4-2)
 
Nicolas QUEVERT, le gardien des bretons de MELV a fait les deux arrêts décisifs lors de la séance de tirs au but face aux normands de RENAULT CLEON qu’on pensait favori de cette rencontre. Pour Thomas LHUISSIER, Cyril LHERMITE et leurs joueurs, l’aventure continue !
 
cnnobredequalifésparligueBILAN
1 match n’a pas pu être joué et sera reprogrammé : POISSY PEUGEOT – AS ROBERT MASSELIN
Il ne faisait pas bon se déplacer lors de ces 32ème de Finale. En effet, seules 9 équipes sont allées s’imposer à l'extérieur, les 22 autres équipes ayant fait régner la loi du terrain favorable.
101 buts ont été marqués
Les cartons de la journée sont signés des postiers ASPTT CHAMPIGNY et ASPTT CHAMBOURCY qui l'emportent respectivement tous deux 6-1 à l'extérieur contre MONT INDRET et ENTREPRISE LIEBHERR TOULOUSE.
 
Alors que 26 matchs se sont terminés dans le temps réglementaire, 1 seul match a connu sa fin lors des prolongations, il s'agissait du Derby Néo-aquitain LYONNAISE DES EAUX BORDEAUX - SECUCAF BORDEAUX (0-1 a.p.).
Les 4 matchs restant ont livré leur verdict à l'issue de séances de penalties qui ont toutes réussies aux clubs recevant !
A l'issue de ce 1er tour national, les ligues de BOURGOGNE / FRANCHE-COMTÉ, GRAND EST et HAUTS-DE-France n’ont plus de représentants engagés mais malgré tout, 9 ligues restent représentées.
Dans la bataille territoriale, il reste les 11 équipes du SUD tenteront de résister aux 22 clubs du NORD (dont à minima 15 parisiens).
 
 
AS ENSEIGNANT DE DIJON – RC Port du Havre (0-3)
Deux surprises pour la délégation Havraise en arrivant à Dijon, d'abord de la neige le vendredi soir et les premiers frimas de l'hiver qui nous tombent dessus, ensuite la qualité de cette équipe Dijonnaise. Cette dernière est composée de joueurs de qualité et il est indéniable que le club du Président M. Frerejacques aurait sa place en R1 de notre Ligue. Le match commence avec un RCPH New Look, F. Villez en numéro deux et E. Clapson en libéro. Les Havrais prennent possession du ballon et pourtant ce sont les locaux qui vont avoir la plus belle occasion, pour preuve le coup de tête de S.Malois qui voit le ballon tutoyer la lucarne du but de Julien, cette première période voit des visiteurs fébriles, trop de ballons perdus.
Pourtant ce sont les Dockers qui marquent à la 27ème minute, relance de P.Hervalet pour A.Aubin qui brûle la politesse à la défense locale. Le keeper Dijonnais sort devant Antoine, dégage le ballon en plein visage de notre attaquant qui fait fi de la douleur en gagnant le contre et marque dans le but vide, 0 à 1. Score à la pause.
C'est reparti pour 45 minutes, les Dockers vont montrer un autre visage, le RCPH va jouer plus haut et le danger rode dans la défense des locaux qui pourtant font bloc avec courage. La défense centrale V.Malois, L.Fremy repousse en permanence les attaquants Normands, et il faut un exploit individuel pour que le match bascule.
61ème minute /P.Hervalet va placer un missile des 25 mètres et le ballon va se planter sous la transversale de Vaillart pour le deuxième but, 0 à 2. Les Dijonnais ne baissent pas la tête pour  autant, repartent de l'avant, mais le RCPH est plus compact qu'en première période et c'est toute la différence, le duo Clapson, Riou trouve ses marques, D.Sarr avec ses incessantes montées sur son côté gauche trouve des brèches. Et à la 83ème minute sur un centre de Djiby, la défense repousse dans l'axe, reprise de F.Villez, ballon contré qui arrive dans les pieds de C.Dial qui ajuste le gardien local pour le 3ème but, 0 à 3. La messe est dite, victoire du RCPH par 3 à 0. Collation genre sympa offerte par les dirigeants locaux, c'est ça aussi le football entreprise, merci à vous Messieurs les dirigeants Dijonnais et au plaisir de vous revoir.   RF
 
LIAVALENCIENNESLIA Octeville - Hospitaliers Valenciennes (4-0)
AU HAVRE : LE LIA FC DOMINE LES HOSPITALIERS DE VALENCIENNES
L’entraîneur Thierry CALUWE a passé une mauvaise semaine avant le déplacement de son équipe au HAVRE, il ne pouvait emmener que 2 joueurs en double licence sur les 5 qui ont participé jusque là, aux Compétitions Régionales. Si Farid était incontestable, les événements allaient lui imposé le choix de Kévin, remuant attaquant, qui Mickaël s’étant blessé,  jouerait à la pointe de  l’attaque nordiste. Les Hospitaliers de Valenciennes retrouvaient  donc avec plaisir la compétition nationale avec un déplacement difficile  au Havre face à l’équipe du LIA FC., dans le stade Jacques-PERCEPIED , Président fondateur du Foot Corporatif Havrais.
La rencontre se joue sur un rythme très élevé, les Hospitaliers jouant crânement leur chance, et coup sur coup Kévin a par deux fois l’occasion de battre le très sympathique gardien Havrais. Dès la 13e minute sur contact avec Khalid, un attaquant normand avec beaucoup de métier obtient de Monsieur David GERVAIS un coup franc aux 20 mètres, et alors que Cédric place son mûr,  le 11 havrais dépose au millimètre le ballon dans le petit filet. Il en fallait pas plus pour mettre en confiance, l’excellente équipe du LIA !
La première mi-temps fut très difficile pour des jeunes nordistes bousculés au milieu de terrain, par un numéro 6 omniprésent, annihilant la construction du jeu valenciennoise et alimentant les remuants attaquants havrais, qui se mirent assez vite à l’abri, avec 2 buts du 7 et du 9, ainsi qu’un penalty justifié transformé par le 4, Khalid prenant un avertissement au passage.  La seconde mi-temps fut plus équilibrée. L’entraîneur normand sortant son n°6, le milieu de terrain valenciennois pu montrer de réelles qualités. Las, malgré de nombreuses occasions, les valenciennois sont tombés sur un gardien serein, qui arrête même un pénalty pourtant bien tiré par Kévin. Il n’y avait donc pas de regrets à avoir, cette équipe Entreprise là est parmi les meilleures de l’hexagone. Les Dirigeants nordistes mesurent le chemin qu’il reste à accomplir, pour inquiéter cette équipe.
HOSPITALIERS VALENCIENNES : 1-C.LA DELFA, 2- B.CALUWE,  3- Ph .MOSTENNE, 4-K.DIB,                     5- R.BAUDEMONT (capitaine),  6-V.DEBRABANT, 7-F.BELLAHCENE, 8- L.BAJARD, 9-  K.VITOUX ,10- A.JACOB, 11-R.PATIN,  12- A.DIAKITE, 13-Q.POULIN , 14, M. RAFAÏ , 15- W.SAVAL
Entraineur : Thierry CALUWE
ARBITRES : Mr D.GERVAIS assisté par Mr A.HAFIANE et Mr Z.HAFIANE
Temps FRAIS, pelouse Synthétique
Avertissement : Khalid DIB (Hospitaliers Valenciennes)
 
DRESSER  Le Havre -  CREDIT AGRICOLE DE RENNES (0-0) 7/6tab 
Qualification de notre équipe cet après-midi  à Valmy aux penaltys 7:6 une victoire pour nous et une qualif en 16èmes : un vrai plaisir pour les  14 joueurs et nos dirigeants.
Un match sur le papier à notre portée contre une équipe qui était  en milieu de tableau en D1 de RENNES.
Le fait de respecter le règlement au niveau de la FFF nous obligeait à nous diminuer mais cela est pareil pour toutes les équipes.
Je ne vais pas trop parler du match en général mes notes sont parties je ne sais ou dans mon téléphone.
Beaucoup trop d'occasions ratées de notre part grâce ou à cause d'un super gardien en face : l'homme du match à mon avis. Il a empêché  à notre équipe de prendre l'avantage dès le début du match .Jumeau, Tony et Alex en fin de 2ème période avec des buts qui auraient dû être marqués mais ce monsieur!!!!!!!!! Le gardien de but, bravo à lui seul a tout arrêté.
Si je devais sortir du lot quelques joueurs, je pense en premier lieu à Alex Lecoq qui a été comme aux plus beaux jours de sa  carrière !!!!! Un match énorme sur le côté. Bravo à lui , Benje pour son arrêt décisif sur le peno et Maxime malgré son tir au but  arrêté par le gardien.
Une charnière centrale très sûre Robin et Max, Michou et  Tom ont fait leur match, Tito Tony Fred AP aussi.
Les rentrées de Jonathan Renaud et Yo ont été très appréciées : ils ont été à l'image des 11 joueurs. Merci à eux !
Merci aux 3 arbitres qui furent très bons, à nos adversaires très sympathiques mais coriaces et avec un excellent état d'esprit 
JOEL
 
   
equipedeesser   
 DRESSER LE HAVRE  
 
CHR  Talence – AS GAZIERS Paris (2-0)
           Le  C H R est un club Foot  Entreprise de la Ligue Nouvelle Aquitaine qui présente un palmarès des  plus fastueux :
Champion de France  Foot Entreprise !!
Vainqueur  Coupe Nationale  Foot Entreprise !!
Champion  régional
Vainqueur Coupe régionale, mais également une très longue longévité avec des dirigeants :
Mr GUSTAVO, Président, GRANCOING, Secrétaire, FONTAN, LAHOUMI entraîneurs, mais aussi Mr LOPEZ, fidèle dirigeant très expérimenté et plusieurs dirigeants  particulièrement dévoués! 
         Ce club, qui était entré dans une vie modeste en matière de résultats  semble vouloir désormais renouer avec une période faste !
 Aujourd'hui, face à l'A S GAZIERS PARIS, les infirmiers ont remis une copie de qualité! Ils ont enlevé la qualification exempte de toute réserve, et contestation ! Les dirigeants
 Parisiens très fair-play déclaraient, après le match : "L'équipe la meilleure l'a emporté!"
         Cette partie, jouée sur la belle pelouse du stade Romainville de Pessac, devant un public bruyant, malgré une température.....assez fraîche, s'est révélée  être intéressante et de qualité fort respectable!
        Les visiteurs présentèrent un groupe athlétique qui démarra la rencontre sur un rythme soutenu! La défense des Bordelais, bien en place autour du libéro LIMOUSIN fit le dos rond mais résista à la pression  des Gaziers  !  Insensiblement le C H R, se plaça dans le match, obtenant quatre corners, entre la septième et onzième minute!
Puis ce fut deux belles occasions qui auraient pu faire "mouche "!Les joueurs étaient totalement dans leur match et à la 15ème minute, suite à un coup franc bien expédié,
le capitaine des locaux POUEY surprenait le gardien visiteur !
    EQUIPECHRTALENCEOn pensait que les Parisiens allaient réagir car on estimait qu'ils en avaient les moyens sauf que à la  21ème minute, un mouvement du C H R mettait en échec leur défense, ce qui permettait à POUEY, encore lui, d'ajouter un second but !  Par la suite, le jeu s'équilibra. Les deux équipes obtinrent des corners, des coups francs, tout cela sans dommage !
       Toutefois, à la 44ème minute MR CHAKOUR ordonnait un pénalty en faveur des gaziers! SCAVENIUS dans les buts Bordelais eut alors la bonne idée de détourner le ballon! Ce ballon revint dans les pieds du tireur qui ajusta un nouveau shoot que CAVENIUS détournait de nouveau !! Bel exploit de ce jeune gardien !
       C'est peut-être à cet instant que le match a basculé en faveur des infirmiers, car en effet, si les Parisiens avaient réduit  la marque juste avant la pause la partie aurait pu se dérouler par la suite dans un tout autre contexte !
      La seconde période se déroula sans dommage pour le C H R ! Bien sûr, l'A S Gazier de Paris bien amenée par BAZILE, HERBE, BETCHOUM qui s'engagèrent  à fond afin 'essayer de remonter le handicap, donna un certain piment à la rencontre!  Néanmoins, lors des dix dernières minutes ces Parisiens accusèrent une certaine fatigue, et la marque ne changea pas !
    EQUIPEGAZIERS  Mrs CHAKOUR, DESTADAUT, et SAIDANI assurèrent un arbitrage très cohérent!  La partie se joua de façon engagée mais dans une correction mutuelle !
Mr BAHI, délégué exerça son ministère de la meilleure des façons !
     L'A S GAZIERS de PARIS, est une section du club omnisports de l'entreprise. Elle compte 51 licenciés, et deux équipes engagées dans les compétitions  Foot Entreprise. Mr LEBRAS en est le jeune sympathique Président: "Nous sommes en deuxième division du  Championnat de Paris et nous essayons d'accéder  au niveau 1
L'entraîneur Mr JOURDES s'investit beaucoup dans ce but! Nous fonctionnons grâce à une subvention de notre employeur. Nous jouons sur le stade MANDELA à Saint DENIS non loin du stade de  France! Nous avons un bon pourcentage de joueurs qui travaillent dans notre Société !"
 
32CGRCAPITAINES CHRGAZIERSBANC
CHRSERRAG1 CHRSERRAGE12
 
 secucoupfrancDANS LE DERBY AQUITAIN, LA SECUCAF BORDEAUX  VIENT A BOUT DE LA LYONNAISE DES EAUX 1-0 AU BOUT DES PROLONGATIONS...
Lieu: Stade Alfred Daney à Bordeaux
Arbitres:  Cyril JOURDA CYRIL assisté de Adil EL HASSIK et Laurent HURST
Délégué principal: Francis ZAGO
Secucaf Bordeaux:
COSTES - GOMIS, CASAGRANDE (cap),  DESPUJOLS, LAFFONT - MILLET, SECK - AMOUSSA, CLESSE, DELAHAYE - CHARVOT
Remplaçants: VANVLANDEREN, GRASSIGNY, DORIANT

Bordeaux Lyonnaise des Eaux:
LE ROHGLEC - MICHAELY, BOLINGOLA, FABRE, HAKEM - DANDURAN, FELIX - LOUBE, BONHOMME (cap), BEHOROU-DALBAN - KOOS
Remplaçants: VIDALENS, ALLEGRIER, PAUMARD

secucafactionlaregEn cette après-midi de grisaille sur une pelouse en bon état et devant une chambrée assez fournie, il fallait s'en douter, ce derby entre deux ténors
du Championnat Aquitain,  la SECUCAF et LA LYONNAISE DES EAUX, se révéla très disputé.

L'équipe  de la SECUCAF BORDEAUX coachée cette saison par le duo LAFFONT/KANTE,  solide leader  toujours invaincu de son championnat régional, se méfiait  beaucoup de leurs adversaires du jour toujours très difficiles à manœuvrer et doté d'une combativité reconnue.

Et les joueurs des organismes sociaux ne peuvent que s'en vouloir à eux-mêmes de ne pas avoir tuer le match avec un grand nombre d'occasions franches réduites à néant, soit par le brio et la vista de l'excellent gardien de LA LYONNAISE, Quentin LE ROGHLEC, soit par la maladresse inhabituelle de leurs attaquants au moment de conclure.
Le temps s'égrena avec un scénario qui ne changera pas, une domination constante mais stérile de la SECUCAF et des incursions sporadiques de LA LYONNAISE principalement sur des longs ballons propulsés vers la surface.

secucaactionenteteIl fallu attendre le bout du bout du match, à la dernière seconde du temps réglementaire (94ème mn) pour voir Bastien DORIANT rentré tout juste en jeu, être fauché dans la surface.
Cela fleurait bon la délivrance pour les supporters de la SECUCAF BORDEAUX....
C'était sans compter sans la détente du gardien de LA LYONNAISE qui, bien parti, bloqua le tir de Jimmy DELAHAYE pourtant expert dans ce domaine.
Les prolongations furent pénibles, mais sûrement encore plus pour LA LYONNAISE,  qui verra deux de ses joueurs expulsés sur des fautes plus à imputer aux jambes devenues de plus en plus lourdes, qu'à un surcroît d'agressivité.
Les crampes se succédaient dans les deux camps, et il fallut attendre la 113ème mn pour voir le jeune meneur de jeu de la SECUCAF, Macéo CLESSE, s'échapper plein axe, fixer son défenseur et offrir le but à Bastien DORIANT qui n'avait plus qu'a pousser le ballon dans le but vide.
Les derniers longs ballons balancés par LA LYONNAISE sur le but de Matthieu COSTES, qui n'aura pas eu grand-chose à faire au final, se révéleront trop tardifs. 

La SECUCAF BORDEAUX se qualifie une nouvelle fois pour les 1/16èmes et se prend à rêver de leur parcours de la saison dernière qui les avait vu atteindre les 1/2 finales....
A signaler le très bon esprit sur le terrain malgré l'enjeu, et le bon arbitrage du trio arbitral du jour.
 
equuipesecucaf  
EQUIPEONBORDEAUX
 
PARIS ACCENTURE AS - FC ONB (cf photo) : 3/1
C'est sur les superbes installations du stade Léo Lagrange et un grand soleil d'hiver que le FC ONB se déplaçait pour disputer un nouveau 32eme de finale de coupe Nationale de foot entreprise.
De l'adversaire nous savions que comme toutes les équipes parisiennes, il fallait se méfier.

Et de fait, est-ce dû au voyage, au réveil matinal et trois heures de route depuis l'escale poitevine ? Mais, nous rentrons dans cette partie au ralenti.
 
 La possession est en notre faveur évidemment, mais nous sentons très vite que les véloces 10 et 11 adverses et le puissant avant-centre ne se priveront pas d'exploiter nos erreurs. Notre rythme ronronne et nous ne paraissons pas sereins.
Et, ce qui devait arriver......................perte de balle au milieu, couverture approximative et un contre fulgurant vont nous obliger à courir derrière le score.
C'est donc un nouveau match qui commence pour nous à partir de la 30ème.
Ce but nous a réveillés.
Changement de rythme, agressivité retrouvée, passage par les côtés, dédoublement, décalage. La palette. On se libère enfin en mettant de la vitesse dans tout ce que l'on fait et la partie change du tout au tout.
On accule alors nos hôtes de cet après-midi ensoleillé devant leur surface.
Ils ont quant à eux décider d'y mettre le bus et la rame entière de la ligne 13 dans cette surface maintenant.
A nous de transpercer le mur. Manque de réussite, contres, petits filets, genoux, têtes, alouette, nos adversaires font preuve d'une belle abnégation pour atteindre le repos sur ce score.
Nous n'avons pas fait sauter le verrou malgré une dernière action a une touche de balle impliquant la moitié de l'équipe et finissant par un centre au cordeau d'Alrick trouvant Karim pour fracasser......................la transversale.
Petit changement tactique à la pause afin d'équilibrer notre milieu de terrain et retour sur la pelouse en gardant cette envie. Quant à eux, les rouges d'Accenture confirment qu'ils ont mis le verrou et se recroquevillent devant leur surface, laissant leur costaud N°9 seul devant;
Il faut avouer que nous y sommes pour quelque chose aussi tant notre 1/2 heure va être impressionnante. 1/1 à la 80ème. Peut-être notre période référence dans le jeu cette année. Mais stérile malgré le but d'Alrick consécutif à un coup franc de Karim repris par Titi.
Nous les pressons tant et tant que leur première incursion nous pousse à faire faute. Coup franc excentré, corner.
Corner, cafouillage, le ballon tombe sur la tête du 14 adverse fraichement rentré. 2/1.
Arghhhhhhhhh. On continue de payer cash. Pas d'actions construites. Deux erreurs de notre part. Deux buts.
Ca va devenir compliqué, d'autant qu'en plus du bus et du Metro, ils ont appelé le RER maintenant.
Mais nous continuons le pressing en ayant quand même pris un beau coup sur l'occiput. En vain, et le troisième but sera anecdotique puisque à la 94eme nous attaquons à 10.
Grosse, grosse, énorme désillusion pour l'ensemble du groupe qui avait des ambitions.
Mais, passé cette déception il y a quelque chose de positif qui reste de cette rencontre, une étincelle aussi. Quelque chose s'est passé.
Bref, nous en reparlerons dans l'intimité du vestiaire, entre nous.
Un nouveau grand merci à notre banc qui n'a que très peu ou pas participé, mais c'est cela aussi qui fait la force d'un groupe et c'est tout en leur honneur.
A signaler la parfaite tenue de la journée de la part des trois arbitres et du délégué de la rencontre
Félicitations à Paris Accenture AS, c'est la coupe et c'est pour cela que c'est soit cruel, soit beau. Bravo à eux. Ils avaient décidé d'une tactique et l'on parfaitement appliquée. Nous aurions dû savoir trouver les clefs.
Merci également pour l'accueil et la sympathique réception d'après match organisée par Honoré Sie Hien.
Quant à nous, à bientôt !
Nous ne sommes pas morts et allons dès ce mercredi essayer de regrimper sur la deuxième marche du podium. Ensemble et avec quelques idées !!!
Forza Opéra !
 
MELV – RENAULT CLEON (1-1, 4-2tab)

 Des occasions des deux côtés et finalement MELV trouve l'ouverture en deuxième période. Manu Hardy marque de la tête au second poteau sur un centre d’Edmond Eude. Mais les visiteurs  égalisent logiquement sur corner.

Nous résistons pendant les prolongations avant le score final de 1-1
Victoire aux penalties 5-4 après deux arrêts de notre gardien Nicolas Quevert. Les visiteurs sont une équipe sympa et fair-play qui nous a félicités pour la victoire.Cela restera un bon souvenir!
 
CNAFFICHEMLEV equipemelv
 
 
 
CG92 – AS ORANGE (4-1)

Après avoir reçu une correction il y a 2 semaines par la même équipe, le CgG92 prend une revanche méritée tant les locaux ont fait preuve de solidarité d’orgueil et de caractère.
C’était pourtant pas gagné ! : après 10 minutes et une entame amorphe, le Cg retombe dans ses travers en prenant un but largement évitable, certes très bien combiné côté orangiste. Après un sursaut d’orgueil, le Cg92 sort légèrement la tête de l’eau en tentant de ressortir les ballons proprement. Orange est resté dangereux malgré tout avec de bonnes combinaisons et des joueurs rapides devant. A la demi-heure, un coup franc très bien tiré sur le poteau par Ahmed Abouzeir, meilleur buteur du club fini sur le poteau avant d’être bien repris. Égalisation heureuse mais qui relance le match. 10 min plus tard sur un coup franc côté droit le Cg92 double la marque suite à une erreur de marquage. 2-1 à la mi-temps, sévère pour orange mais formateur pour le Cg92.
 
En seconde mi-temps, le match change de visage : une certaine intensité des deux côtés, mais beaucoup d’agressivité sur les premiers et seconds ballons côté Cg92 étouffaient les joueurs orangistes qui voyait leur finition un peu brouillonne. À force d’insister, sur un changement d’aile et une excellente réception de jawad sayhi, suivi d’une belle virgule et d’une frappe repoussé, un ballon repris par le milieu de terrain triple la marque pour le Cg92 et un triplé pour lassina. À partir de là les orangistes ont tout tentés pour revenir. Mais une vrai solidité défensive voyait toutes leur offensives inertes. Le 4éme but du Cg92 par Ahmed Abouzeir est anecdotique.
Au final, avec de la rigueur et une vraie envie, le Cg92 fut aujourd’hui plus qu’à la hauteur, et voit ses progrès sur les derniers matchs payer aujourd’hui.
Très belle victoire.
 
equipeocanaOCANA ENTREPRISES - AMIS DU BOIS Toulouse (4-0)
 
En ce samedi 9 Décembre, avait lieu le 32ème de finale de coupe nationale et les ocanais recevaient l'equipe des AMIS DU BOIS.
Dès le début de la rencontre les ocanais forcaient leur adversaire à défendre et affichaient leur supériorité par des mouvements offensifs assez tranchants, et logiquement après 4 minutes, ils ouvraient la marque par MUFRAGGI, bien servi par TOGNETTI. Par la suite, à la 17ème minute les hommes du président SANTELLI, accentuaient leur domination qui se traduisait par une seconde réalisation, toujours par MUFRAGGI, parti à la limite du hors jeu et croisant bien sa frappe du gauche, qui trouvait le petit filet. Les ocanais scoraient une fois de plus, à la 21ème minute, par l'intermediaire de Gregory CABELLA, bien décalé par son frère Thierry CABELLA.
Sur la fin de la première période, les visiteurs réagissaient et après un penalty consecutif à une faute de BASTELICA, le penalty tiré par FADAT trouvait le montant d'AGOSTINI. Puis, plus tard, LACAZE, gachait à nouveau une occasion.
Le top but du match intervenait à la 44ème minute, par le virevoltant MUFRAGGI, qui était dans tous les bons coups et qui envoyait un ciseau acrobatique de son mauvais pied pour le catapulter dans les filets, bien servi il est vrai par GUIOT.
La mi-temps était sifflée sur ce score de 4 buts à 0 et le plus dur était fait pour les ocanais qui géraient leur seconde période, en se faisant plaisir sans pour autant forcer leur capacité, même si DUCOURTIOUX, T.CABELLA et PORTELA, auraient pu y aller de leur réalisation.
Tout ce petit monde s'est retrouvé, comme d'habitude, autour de la buvette pour la collation d'après match et ou la troisième mi-temps s'est prolongée jusqu'a tard dans la nuit.
Au nom du club, nous tenons à féliciter l'état d'esprit remarquable de l'équipe adverse et ce moment de convivialité et de partage avant, pendant et après la rencontre.
L'aventure continue pour les ocanais avec un tirage au sort des 16èmes de finale prévu le jeudi 14 Décembre prochain au siège de la FFF.
 
equipetoacGAZELEC CLERMONT - TOAC (cf photo) : 1 - 2
Buts: LaConche, Titou
Sérénité défensive et des bonnes rentrées !
La première mi-temps a été compliquée avec peu de maîtrise du ballon, sur un terrain difficile et une équipe du Gazélec très présente dans l'entre-jeu.
 
Pas vraiment inquiété, le premier but de cette partie arrive suite à un dégagement du notre défense contré par l'attaquant clermontois qui récupère et trompe Bébert, le gardien du jour suite au forfait de Greg malade, d'un superbe lob.
 
La réaction est immédiate, sur un corner bien tiré par Benji, LaConche égalise de la tête au premier poteau. La première période est équilibrée, sans trop d'occasions, la mi-temps est sifflée sur le score de 1-1.
La deuxième mi-temps est plus maitrisée de notre part, on garde un peu plus le ballon, et la rentrée de Said va stabiliser l'entre jeu, et sur un échange avec Benji, trouve Titou qui du gauche trompe le gardien des 18m ras de poteau. 70ème, 2 à 1, il reste 20 minutes avec quelques occasions, Martial en face à face et une belle claquette du gardien, un but de la tête de LaBauze refusé sur un hors-jeu pas vraiment évident, et surtout une arrière garde en maîtrise et sérénité pour bloquer les attaques adverses, éteindre les velléités de fin de match du Gazélec et garder l'équipe en confiance.
 Qualification pour les 16èmes !
 Bravo au groupe, une spéciale pour Bébert avec des gants et aux remplaçants qui ne sont pas rentrés.
Merci aux dirigeants pour la logistique.
 Merci au Gazelec pour l'accueil, l'état d'esprit et la réception d'après match.
 

CHUENTREESCPO –CHU Rouen (3-1)

En 32èmes de finale de la coupe de national de football entreprise l'équipe du CHU se déplaçait au PARIS CHEMINOTS à IVRY SUR SEINE (94).

Pour ce match à l’extérieur, le coach Eric Varin a dû composer avec l’absence, pour blessure, de plusieurs joueurs dont le gardien titulaire Alexandre Caggiano.

C’est donc Tomy Bisson qui a assuré l’intérim.

Eric a donc opté pour un bloc défensif bas et dans le 1er quart d’heure, les joueurs du CHU ont réalisé une très bonne entame de match.

scpo

Le bloc du CHU est bien en place en confisquant le ballon. Les joueurs des CHEMINOTS sont aspirés dans notre milieu de terrain et nous nous projetons très vite vers l’avant dès que nous avons confisqué le ballon. 

La vitesse de nos 2 attaquants Pierre et Dorian pose beaucoup de problème aux CHEMINOTS et sans le retour in extrémis d’un défenseur ou le placement du gardien sur la trajectoire du ballon quand Elias reprend le ballon de la tête dans la surface, le score aurait pu être de 3 à 0 dès la fin du premier quart d'heure.

Nous ouvrons finalement le score à la 15ème minutes suite à un gros pressing de Dorian qui subtilise le ballon à un défenseur adverse et adresse un centre à Pierre qui inscrit le premier but.

Les CHEMINOTS obtiennent un corner à la 19ème minute et profitent d’un ballon mal dégagé dans nos six mètres pour égaliser.

Les CHEMINOTS retrouvent un peu de couleur et se montrent plus agressifs en milieu de terrain; notre bloc équipe est moins efficace et nous commençons à nous jeter au lieu de cadrer l’adversaire comme dans les 20 premières minutes. La pose est sifflée sur ce score de parité 1 à 1. 

La 2ème période redémarre et les Cheminots obtiennent un coup franc à l’abord de notre surface à la 57ème minutes. Le tireur en profite pour inscrire le 2ème but des Cheminots sur une très belle frappe. 

Nos adversaires prennent le jeu en main et font tourner le ballon en milieu de terrain sans se créer de réelle occasion. Notre bloc si bien en place en début de match est coupé en deux et les ballons se font rares pour nos attaquants.

A la 82ème les Cheminots sont sur le point d’inscrire un 3ème but mais Jimmy contre le ballon sur la ligne de but. Ce n’est que partie remise pour les CHEMINOTS car à la 87ème minutes sur un contre l’attaquant des CHEMINOTS se retrouve face à face avec Tomy qui sur sa sortie contre bien le ballon mais l’attaquant profite d’un contre favorable et inscrit le 3ème but.

Le score en restera là et le CHU s’incline 3 à 1.

C’est dommage car nos joueurs ont réalisé un très bon début de match, et avec un peu plus de réussite devant le but, plus de patience et de rigueur dans le replacement, nous aurions pu aggraver le score. Et au contraire, nous avons laissés de l’énergie en nous jetant sur le ballon au lieu de cadrer l’adversaire et l’obliger à reculer.

Félicitation à nos adversaires qui ont fait preuve de métier et ont su nous faire déjouer.  

----------------------------------------------------------------------------------------

Un petit mot du président de la section football de l'ASCHU ROUEN, Michel GUERARD, pour remercier nos adversaires du jour pour leur accueil :

A Messieurs Julien MURIGNEUX, Président du club des Cheminots de PARIS; Jean-Claude ROQUECAVE, Directeur Technique; Bernard MOZE, Président d’honneur; Etienne POMMIER, Vice Président; Eric DAIGNY, Trésorier/intendant; Christian CASTELLARY, secrétaire; Yahya CHOUAF, entraineur/joueur;  à tous les joueurs et dirigeants des Cheminots de PARIS.     Suite à cette rencontre entre nos équipes pour ce tour de COUPE NATIONALE ENTREPRISE sur vos terres, nous tenions à vous remercier, au nom de toute mon équipe (joueurs /dirigeants) de l'ASCHU ROUEN, pour votre accueil, votre état d'esprit sportif et votre invitation au sein de votre club-house installé dans un magnifique complexe sportif de votre entreprise SNCF.

Cette réception entre clubs de Football Entreprises, autour d'un casse croute permet de communiquer, de mettre en valeur nos équipes et notre football souvent décrié par les instances footballistiques.

Mais la réalité est là, notre football existe depuis 50 ans, des championnats, des Coupes Régionales, les clubs portent l'enseigne de leur société.

La communication entre les joueurs de nos équipes et des dirigeants fera avancer nos demandes, à savoir que le football entreprise soit un véritable vecteur de communication de nos entreprises françaises.

Vous êtes sortis vainqueur de ce match engagé entre nos deux belles équipes, FELICITATIONS au SCPO 

Nous souhaitons à tout le club de poursuivre cette belle aventure en Coupe Nationale de Football Entreprise.

ASCTE Orvault - ORANGE CESSON (1-0)

Le parcours de l’AS Orange s’arrête en 32èmes de finale de la Coupe de France, après un beau match face à une très solide équipe de l’AS CTE Orvault.

Belle surprise en découvrant le terrain, avec une pelouse très correcte pour un mois de décembre.

Notre Coach Pascal HINGANT commence son discours en rappelant les belles épopées des années passées, insiste sur l’état d’esprit nécessaire en coupe .

Le match démarre sur un rythme élevé, les premières minutes sont à notre avantage mais sans réel danger pour nos adversaires qui reprennent vite le dessus. Leur maitrise technique nous fait souffrir, et les nombreuses montées du latéral gauche créent des brèches dans notre défense. On finit par craquer sur une belle action à une touche de balle « à la nantaise », sur laquelle le centre du 3 adverse trouve l’avant-centre qui conclut face notre Gardien  .

On peine à se montrer dangereux, malgré quelques situations intéressantes. On touche le poteau extérieur par notre attaquant Sebastien , et notre Gardien nous maintient dans le match grâce à des arrêts de grande classe sur quelques occasions.

En seconde mi-temps, l’AS CTE ne se découvre pas et joue assez bas en profitant des contres. Là encore, notre « goal de but » quinquagénaire réalise des parades décisives pour ménager le suspense, et on ne trouve pas la faille face à l’excellente charnière centrale.

On frappe une nouvelle fois le poteau extérieur, nos adversaires aussi. La fatigue se fait sentir, mais on finit le match assez fort en jouant dans le camp adverse.

La dernière occasion sera pour Pascal , dont la frappe aux 16 mètres trouve le gardien.

Le match, joué dans un très bon état d’esprit et avec un très bon arbitrage, se termine sur la victoire logique de l’AS CTE.

L’AS Orange n’ira pas plus loin cette année, mais on a encore donné une belle image du club sur le terrain et en dehors J.

La réception d’après-match et l’accueil sont très sympas, notre président assure les relations publiques, les joueurs et les supporters refont le match avec nos adversaires…

cesson

 
CNCARTEDEFRANCE
 
 
TIRAGE des 16èmes de finale le jeudi 14 Décembre à 16H30 à la FFF
 
Rédacteurs : Christophe DEMONCHY et Daniel TESTE
 
 Photos et éléments extraits de :

http://asbf.pagesperso-orange.fr/2017-2018/COM/171209/CN171209.htm
http://dresser.footeo.com/actualite/2017/12/09/resultats-et-resume-coupe-de-france-entreprise.html
https://www.ocanafoot.com/actualites-du-club/coupe-nationale--mufraggi-et-cabella-envoient-ocana-en-16eme-651900
http://fc-municipal-toulouse.footeo.com/galeries-photo/32eme-de-finale-de-la-coupe-nationale/15444506
https://toacfootentreprise.jimdo.com/

PHYTIAK ARTIS