Picture333 min

Match intense et de haut niveau entre le FC NIKE et l'ASPTT Chambourcy !

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
NIKEFAUTE

Championnat R1 Ile de France

FC NIKE - ASPTT Chambourcy (1-1)

Match au sommet ce samedi entre un champion sûr de sa force, le FC Nike, entendant bien enfoncer le clou en championnat et des camboriciens, requinqués par leur victoire au forceps en Coupe de France et souhaitant le scalp du leader.
Match de très haut niveau, intense, avec deux équipes au point physiquement, tactiquement et très adroites techniquement. Une vraie belle publicité pour le football entreprise.
 
nikelarge
 
Première mi-temps équilibrée dans l’ensemble, où aucune équipe ne laissait d’espace à l’adversaire ; dans ces moments là, c’est souvent une erreur individuelle qui peut débloquer la situation. Sur un ballon mal négocié par la défense locale, un bon pressing de Maguette Niang et Romain Anquetin, offrait un face à face à dernier, mais le portier de Nike se couchait parfaitement pour laisser sa cage inviolée.
Pas d’occasion des deux côtés, les défenses étant bien en place, jusqu’au fait de jeu majeur de ce match : l’expulsion du colossal Maxime Ongmakon, qui a cédé à la provocation des supporters camboriciens. Carton rouge pour l’attaquant saint-ouennais à la demi-heure de jeu ! Le match reprend après presque 10 minutes d’arrêts de jeu et on se dit que les bleus ont un gros coup à jouer.

BEKKARCHABROULINQue nenni ! Sur une inspiration de Bilal Daoud sur le côté droit, la défense camboricienne, bien laxiste sur ce coup, laisse le numéro 7 centrer aux 6 mètres et permet au félin Djilali Bekkar (cf photo ci-contre) de glisser le ballon hors de portée du portier des postiers. Mi temps : 1-0 pour Nike, pourtant en infériorité numérique !
Le discours de coach Pat, ainsi que la prise de parole des cadres du vestiaires, donnent un coup de fouet à l’ASPTT qui joue son va-tout en seconde mi-temps : pendant 30 minutes, Nike est asphyxié par les velléités offensives des bleus, menés par un Quentin Dubois intenable, qui provoque des sueurs froides dans l’arrière garde aumônienne et est quasi décisif sur une incursion terminée par un formidable arrêt du portier de Nike… dans le pieds de Maguette Niang, qui pousse le cuir au fond des filets.
 
Joie de courte durée côté Chambourcy, l’arbitre refusant logiquement le but pour une position de hors-jeu de l’attaquant !

S’ensuivent des corners, des centres, des percées plein axe, ça joue bien côté Chambourcy, mais l’expérimentée défense de Nike, articulée autour de Harry Vitalien et Mickael de Araujo, défense centrale de Senlis ayant affronté Nantes en 32e de Coupe de France, repousse les assauts. Il reste 15 minutes à jouer, lorsque une magnifique percée du foudroyant Pierre Delecroix, permet d’offrir un coup franc un peu désaxé à 25 mètres du but de Nike. Maître Chabroulin (cf photo ci-contre) s’en charge et d’une frappe enveloppée magistrale, envoie le ballon dans le petit filet du but de Nike. 1-1 !
 

C’est à ce moment que le coaching s’effectue des 2 côtés : 2 entrées quasiment coup sur coup ! Et à ce jeu là, Chambourcy joue son va tout. Côté Nike, Coach Azzedine, voulant aussi l’emporter, fait entrer 2 poisons : Ahmed Ben Hadj et Abou Shatrit. Chambourcy attaque et Nike profite des contres avec les espaces béants laissés par la défense camboricienne : sur l’un d’eux, Abou Shatrit s’infiltre dans la défense des Bleus, avec des doubles contacts dont il a le secret, et se fait sécher à 20 mètres plein axe. Coup Franc à la 85é, quasiment une balle de match ! Ahmed s’en charge et enroule le cuir sur la barre d’un Arnaud Gibert battu sur le coup ! Plus rien ne sera marqué dans ce match, malgré l’envie de vouloir assommer l’adversaire de chaque côté.(cf vidéo ci-dessous)

 
1-1 score final, qui permet à Nike de garder ses 6 points d’avance sur son rival et frustrant pour Chambourcy qui avait une vraie opportunité de faire tomber le double champion sur ses terres, qui plus est à 11 contre 10 pendant une heure. On se quitte donc dos à dos, en espérant avoir la possibilité de nous rencontrer en Coupe de France. Il faudra pour cela de 2 coriaces adversaires en 8ème, qui plus est à l’extérieur pour les 2 : en terre bordelaise côté Nike, contre la Secucaf, en terre corse pour l’ASPTT Chambourcy, contre Ocana. RDV est pris !
 
NIKEAPRE nikechambourcyequipe
Rédacteur : Mike MUYSHOND (ASPTT Chambourcy)
Photos : FC NIKE et ASPTT Chambourcy