Banner website copy

 

Le Plan d’actions LFA en faveur du Football Entreprise est sur les rails !

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

reunion LFA


Cette première réunion (18/9/2018) des Référents régionaux Football Entreprise, dont la liste a été validée par les Présidents de Ligue, avait pour but de réfléchir sur les actions à mettre en œuvre à la FFF et dans les territoires pour redynamiser le Football Entreprise en France.
En introduction, Mr Marc DEBARBAT, Président de la Ligue de Football Amateur (LFA), a confirmé le souhait de la LFA, elle-même mandatée par Le Président de la FFF et son Comité Exécutif, de travailler au niveau du socle du Football Entreprise, point essentiel pour un futur repositionnement réussi.
Rappelons que la LFA représente et porte la parole de plus de deux millions de footeux amateurs. Pour information, l’effectif des joueurs professionnels ne dépasse pas le chiffre de 2000 joueurs. A méditer !

Le Président a renouvelé sa volonté affirmée de voir ce dossier réussir et donc le Football Entreprise de retrouver toute sa place dans les entreprises et au sein du Football français, qu’ils s’agissent des nouvelles pratiques ou de ses compétitions. 
 
Un Plan d’actions concret
A la suite de ces propos encourageants, le Trésorier de la LFA a présenté le ‘’Plan d’actions pour redynamiser le Football Entreprise’’ en détaillant chaque action à mettre en œuvre.
 
PLANLe contenu de ce Plan a, en grande partie, été inspiré des propositions de l’UNFE qui voit, dans cette prise en compte, le fruit de son travail ainsi que de ses adhérents depuis plus de deux ans.

Ce Plan sera très rapidement présenté aux Présidents des Ligues et ces travaux seront évoqués lors du prochain Bureau Exécutif de la LFA au mois d’Octobre.

Après un tour de table au cours duquel chaque participant s’est exprimé, une présentation du plan d’action a été faite permettant l’ouverture d’un débat concret et très constructif.   



Parmi les actions qui pourraient prochainement être validées par la LFA et donc éventuellement mises en oeuvre, sont à noter :
- La réalisation d’un diagnostic (cartographie complète) du Football d’Entreprise sur les 13 ligues métropolitaines sur la base d'indicateurs précis,
- L’étude et la clarification de la situation actuelle du football loisir par rapport à celle du football de compétition FE,
- L’intégration des Référents régionaux FE dans les commissions régionales ou départementales compétentes existantes. Autre objectif envisagé : la création de Commissions FE quand elles n’existent pas (ou plus), sous l'impulsion des Référents,
- La construction d’une boîte à outils facilitant les démarches des Référents régionaux auprès des entreprises,
- La réflexion sur d’éventuelles aides en matériel en faveur des nouvelles structures (équipes, sections ou clubs) s’engageant dans le Football en Entreprise.

lgogfefffD’autres actions ont été évoquées qui concernent, par exemple, le District de l’Escaut, désigné comme pilote pour dynamiser ses compétitions régionales. Pour information, plusieurs équipes d’entreprises sont en cours de création grâce au travail sur le terrain de Philippe BAUDEMONT, Référent FE de la Ligue des Hauts de France. Le processus d’intégration aux compétitions est en cours sur ce dossier.

Autre point abordé : la réglementation et la mise en visibilité de la Coupe Nationale. Au sujet de cette compétition, le Président a officiellement annoncé la dotation d’un jeu de maillots au bénéfice des 16 équipes qui se retrouveront en phase de poules à l’issue de 16èmes de finale ainsi qu’un éventuel rassemblement (à l'étude) des 16 Présidents de ces 16 clubs actuellement.
Il a aussi souhaité que, plus globalement, la pratique traditionnelle du Football, actuellement en difficulté, soit consolidée.

Concernant les entreprises, le consensus était évident pour affirmer que les entreprises souhaitent plus d’accompagnement pour la création d’équipes ou le développement des nouvelles pratiques dans le cadre du sport santé. Selon une étude récente de MEDEF-Sport, 70% des entreprises souhaitent être mieux accompagnées et ne connaissent pas les diverses pratiques potentielles.

La mise en place des Référents régionaux FE constitue un premier pas pour les accompagner dans leur réflexion à l’appui de leurs souhaits, de ceux des salariés mais aussi du niveau de leurs ressources logistiques et financières.

Un message fort d’en haut
Depuis plus de deux ans, l’UNFE a été reçue maintes fois par les instances du Football Français, par la Haute Autorité du Football et aussi personnellement par la Ministre des Sports et son Directeur de Cabinet.
Ce travail porte aujourd’hui ses fruits et cette réunion du 18 Septembre 2018 nous semble être la pierre fondatrice de cette redynamisation car le Président souhaite s’appuyer sur ce Plan et transmettre un message fort venant d’en haut, tout en sachant que les contrats d‘objectifs assignés aux Ligues seront au coeur de ce dossier.
Les prochains contacts qu’il aura avec les Présidents de Ligues ou les différents Collèges de la FFF, lui donneront l’occasion de faire passer ce message et de sensibiliser ses futurs auditoires sur la nécessité de la prise en compte de la démarche actuellement initiée par la LFA.

L’UNFE qui, par son abnégation, est en grande partie à l’origine de cette prise de conscience des instances concernant le potentiel important de ce dossier, travaille avec la LFA et se félicite du soutien et de la proactivité de Mr DEBARBAT et de son équipe. Le Président, qui est à la tête de la LFA depuis un peu plus d’un an, connaît bien le Football Entreprise pour en avoir été partie prenante comme joueur.
L’UNFE le remercie, lui fait confiance et accompagnera les équipes de la LFA dans leur démarche en faveur du Football Entreprise.

A l’issue de la réunion, nous avons recueilli le ressenti d’un des Référents : Didier BUISINE (Ligue de Nouvelle Aquitaine - Président du club de SECUCAF Bordeaux) :

Rédacteur : Daniel TESTE
Photo : UNFE