Banner website copy

 

Coupe nationale : Une captivante phase de poules en perspective !

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

CNSECUCAFACTION12

Cinq voire six ligues seront présentes lors de la phase de poules qui débutera le 26 Janvier avec quatre poules et des matchs aller-retour. Le tirage aura lieu jeudi 10 Janvier dans la grande salle du COMEX de la FFF en présence des représentants des clubs qualifiés.
A noter une nouveauté très appréciable côté LFA avec une remise d’équipements qui sera effectuée à l’issue du tirage à l’intention des 16 clubs.
Ces 16èmes de finale disputés samedi dernier, avec 5 victoires à l’extérieur et deux prolongations, ont suscité un réel engouement, la palme venant indiscutablement du côté de Villecresnes où l’ASPTT Champigny s’est imposé face aux corses de Bastelica dans une ambiance musicale, festive et carnavalesque. ‘’Sé pou la viktwa nou ka alé ! Bing! Bing !’’

CNSCORESCNREPARTITION
La perspective de 3 déplacements lointains et conviviaux s’avére plus qu’intéressante. Pour les 16 clubs en lice, il s’agit d’une énorme cerise sur le gâteau avec un nouveau calendrier de fin de saison particulièrement attractif.
Quant aux équipes battues, nous aurons une pensée particulière pour US NETT, LSM Lyon METROPOLE, DRESSER Le Havre, les Municipaux Toulouse ou les Hospitaliers d’ANTIBES, un sentiment que vous comprendrez mieux après avoir parcouru les comptes rendus, 15 au total, de leurs matchs.
Il reste un match en retard à disputer le 12 Janvier et un match qui a donné lieu à des réserves (à Clermont Ferrand) au sujet des doubles licences.
Le calendrier de la poule finale : 
J1 : samedi 26/01/2019
J2 : samedi 09/02/2019
J3 : samedi 23/02/2019
J4 : samedi 09/03/2019
J5 : samedi 23/03/2019
J6 : samedi 06/04/2019
Quart-finale : samedi 20/04/2019
Demi-finale : samedi 04/05/2019
Finale : samedi 25/05/2019

Conseil Général 92 – LSM Lyon METROPOLE (0-0) (3-1tab)
"Résumé : Du caractère de la concentration et de la réussite"
Hier nous avions le plaisir de recevoir l'équipe de Lyon Sport METROPOLE en 16èmes de finale de la CNFE. Avec l'honneur aussi de recevoir Sidney Govou évoluant dans cette équipe depuis cette saison.
De la concentration, il y en avait des deux côtés ce jour, des locaux ayant jusqu’à la trêve fait un bon championnat et face à eux une équipe lyonnaise dominant assez largement son championnat. Passé le premier quart d'heure d'observation, ce sont les locaux qui se montrent en premier.
Avec beaucoup de patience dans les phases de possession, un pressing pertinent sur les seconds ballons, les locaux arrivent à imposer le rythme du match face à une équipe lyonnaise malgré tout bien en place, qui défend bien, et surtout qui joue dès la récupération du ballon avec beaucoup de précision pour essayer de placer des attaques qui ont eu pour finalité de leur permettre de s'approcher quelques fois des buts adverses.

La mi-temps s'achève donc sur un score vierge de 0-0 avec deux équipes qui cherchent comment trouver la faille sans pour autant se découvrir avec risques au niveau de son arrière-garde. Beaucoup d'intensité sur cette première période, beaucoup d'âpres duels, mais au final tout cela est resté très correct.

Le second acte redémarre avec les mêmes intentions. Néanmoins, les visiteurs ayant beaucoup défendu en première période, ont légèrement baissé de rythme au moment où les locaux entament leur temps forts. Avec de la fatigue, certains espaces qui se libèrent et des opportunités qui commencent à être un peu plus limpides côté locaux qui poussent de manière conséquente. Par ailleurs, sur une phase offensive initialement locale, les visiteurs placent un ballon long derrière la défense qui permet à l'ailier visiteur de devancer le gardien local qui dans sa sortie gêne assez bien son adverse pour que celui-ci pique son ballon de manière trop faible ce qui a permis au défenseur de sauver le ballon avant qu'il ne rentre.

Ce duel ira jusqu'à la séance de penalties, les prolongations n'ayant pu départager les deux équipes malgré une vraie pression des locaux sur leurs adversaires, que ce soit dans le jeu ou sur coup de pied arrêté.
Bravo aux deux gardiens qui se sont bien illustrés sur cette séance de tirs aux buts : un arrêt pour le gardien local, et deux pour le gardien visiteur.
Belle victoire pour les locaux. Séance de tirs aux buts cruelle pour les visiteurs, qui ont proposé au final une très belle opposition.
En route pour les 8émes et les phases de poules !

cnusnettequipeAS ROBERT MASSELIN – US NETT  US NETT (3-2)
Si prêt du but ! 
Buts : David - Xavier 
Mi temps :1-2 
Terrain : Pelouse grasse
Spectateur : une centaine 
Expulsion : 3 Usnett 
Film du match 
- 10 min ouverture du score David (0-1) 
- 18 min penalty et expulsion d’Habib pour tacle au sol où le joueur n’est pas blessé (la double sanction) 
- 19 min le petit 8 adversaire place le penalty dans le petit filet, Aude était parti du bon côté (1-1)
- 27 min coup franc pour David qui dépose le ballon sur la tête de Xavier (1-2) 
- 34 min penalty pour Masselin : duel entre le petit 8 et Aude, cette fois-ci notre gardien remporte le duel tjrs 1-2 
- 45 min mi-temps 1-2 pour l’USNETT en infériorité numérique 

cnusnettarbitresReprise 
- 56 min penalty pour Masselin changement de tireur, e numéro 10 prend Aude à contre-pied (2-2) 
- 71 min passe en retrait mal assurée, le 9 élimine notre gardien, ce dernier revient avec l’aide de Frantz mais un contre défavorable offre le ballon en retrait (3-2) 
- Frantz victime d’un pied dangereux sur son intervention avec le tibia en sang interpelle l’arbitre et le ton monte : il est expulsé 
- 77 min le petit 8 adversaire, à l’entrée de la surface, lors d’un duel avec Edrix, pousse le ballon de la main : l’ensemble du stade l’a vu sauf les arbitres. Cela amène de l’énervement supplémentaire et Nerko dit au 8 ce qu’il pense : il est expulsé à son tour 

- La suite du match, c’est 8 joueurs qui se battent comme des lions, c’est notre gardien qui est héroïque en repoussant tout. Jusqu’au bout nous avions les ballons d’égalisation 
- 90 min coup de sifflet final : il nous a fallu 5 bonnes minutes pour faire redescendre la pression et la déception et éviter aux joueurs de dire le fond de leur pensée aux officiels et profiter de la réception de notre adversaire qui aura été magnifique 

Aude LAMBERT : ‘’Je suis fier de mes joueurs car même en infériorité numérique ils n’ont rien lâcher. Nous avions des balles d’égalisation à 8. C’est une preuve que ces garçons sont courageux. Mon côté obscur me dit de me lâcher sur l’arbitrage mais mes valeurs d’éducateur m’obligent à rester dans la retenue.
Un grand merci à Masselin pour son accueil car si les deux équipes ont su se respecter malgré la tension mise par ... c’est que le Foot Entreprise a encore de longues année devant lui au niveau état d’esprit‘’
 
CNTCAREQUIPEUS TCAR Rouen – CREDIT Agricole Rennes (2-0)
Première fois que les deux clubs se rencontrent, et c’est dans l’inconnu que nous allions affronter une équipe composée de valeureux bretons.
Le coup d’envoi est donné par les Rouennais et il ne suffira que de quelques minutes pour comprendre la tournure du match :
Attaque / défense pendant 90 minutes.
Les Rennais sont venus avec un bloc ultra bas et une ligne de défense à 5.
Les locaux vont vite se procurer les premières occasions avec un premier centre de N. Bendada qui trouvera la nouvelle recrue B. Guilbert dans la surface mais ce dernier dévissera sa frappe. Les Rouennais font vite tourner le ballon de gauche à droite mais, à chaque fois c’est dans l’axe que le décalage se fait.
Sur une première percée du capitaine V. Doury, après deux bons relais il lance W. Bendada qui perd son premier face à face du match. Deuxième action franche pour W. Bendada qui était lancé par V. Doury sur une longue transversale, 2ème face à face perdu.

CNTCARRENNESEQUIPELes Rouennais étaient patients et avaient la maîtrise totale sur leurs adversaires, qui n’avaient toujours pas passé le milieu de terrain. V.Doury sortait de plus en plus de sa défense, et après un une-deux parfait avec M. Titouche il lança une nouvelle fois W. Bendeda en profondeur. 3ème face à face perdu ...
Ça commence à cogiter dans les têtes Rouennaises, les joueurs Rennais ne sortent pas la tête de l’eau et concèdent pas mal de coups de pied arrêtés.
Ils seront tous bien gérés par la défense adverse, corner d’A. Lachhab que V. Doury viendra couper au premier poteau, mais il est contré par un défenseur in-extremis.
Toujours 0/0, et c’est sur ce score incroyable que la mi-temps sera sifflée.

CNTCARJOIEEn deuxième mi-temps le duo K.Tahar et C.Hamel vont procéder à un changement poste pour poste, Nicodem fera sa rentrée pour amener encore plus de provocation et de vitesse.
On part pour une deuxième mi-temps identique quand tout à coup après une perte de ballon bête, un attaquant Rennais est lancé en profondeur et lob T.Mahouahouas ...
 
Le ballon rebondit et finit sur la barre transversale. Coup de chaud à St Ex !!!
Première frappe des Rennais qui aurait pu avoir 100% de réussite. Les Rouennais ont compris qu’ils n’avaient plus le temps de jouer avec le feu.
Avec le changement tactique opéré par K.Tahar et C.Hamel; B.Guilbert et J.Vauché vont peser de plus en plus sur la défense.
 
CNTCARACTIONSur un décalage de ces derniers, W.Bendada ira déborder pour centrer en retrait pour J.Ravant qui trouvera enfin le chemin des filets. Délivrance pour les joueurs de la TCAR. Un deuxième but sera marqué dans la foulée après un superbe débordement de N.Bendada qui trouvera son jumeau au second poteau.
W.Bendada pour le 2/0.

La fin de match est une avalanche d’occasions franches pour les Rouennais mais ils montreront beaucoup de maladresse mais aussi un manque de sérieux dans le dernier geste !
Fin de match 2/0.

CNBESTEQUIPEMETRO Paris – BEST TRAINING Chambourcy (2-5)
Malgré l’absence de leur capitaine Grégory SAUTRON, les camboriciens ont franchi cet obstacle peu évident au départ car les locaux sont difficiles à battre cette année. Un but de l’inusable Stéphane ROBINET sur coup-franc dès la 2ème minute plus un deuxième but à la 25ème minute ont semé le trouble chez les locaux qui ont atteint la pause avec un handicap de deux buts (1-3).

Devant un public nombreux constitué de joueurs des autres clubs de la région parisienne au repos (EXPOGRAPH, SCPO, Cx Maisons Alfort…), les visiteurs enfonçaient le clou à la 73ème minute juste avant que les locaux ne réduisent l’écart sur un corner cafouillé (2-4, 75ème). A noter qu’ils avaient frappé la transversale sur un coup-franc de Samir DJELOUAT en fin de première période alors que le score était de 1-2. (cf video)

Antony LOIR, sur un coup-franc magique à dix minutes de la fin (cf video), anéantissait définitivement les derniers espoirs des locaux qui ne se sont jamais résignés. C’est tout à leur honneur.

 

 

CNMETROLARGE


cnorangeequipeMETRO 93 B4 – AS ORANGE (0-6)
A quelques dizaines de mètres de là, l’AS ORANGE, avec une équipe remaniée, s’est logiquement imposé face chez METRO 93 B4, qui, à l’image de son aîné voisin du jour, n’a jamais lâché le morceau malgré l’écart au niveau du score (0-6).
Deux buts en première période par Abdoulaye KANTE, dès la 3ème minute du plat du pied, et Julien PARIS (cf photo ci-dessous) ajoutés à quatre autres réalisations en 2ème mi-temps par Nordine YAHI, encore Abdoulaye KANTE, Johan PLATON et Jérémie NAIBA ont scellé le sort de ce match joué sur un terrain sautant comme la joie des orangistes dans leurs vestiaires à l’issue du match.


Pour l’AS ORANGE, l’objectif national de participer à la phase de poules est désormais atteint. Reste le championnat Régional-1 avec dès samedi 12 Janvier, un déplacement hors normes chez BEST TRAINING, premier avec 3 points d’avance. Un match crucial pour le titre parisien entre le leader et son dauphin.

CNORANGEARBITRE CNORANGEBUTPRIS
CNORANGHELARGE8
 
CNORANGELARGE11
CNCACSARBITRES
 
DRESSER Le Havre - Cheminots Stéphanais (0-9)
Enorme déception à Navalis car notre équipe a été humiliée chez nous face à une belle équipe des Cheminots stéphanais.
Il est vrai que notre équipe était amputée de plusieurs joueurs cadres mais c'est pour tout le monde pareil. Dresser commençait très bien le match, bien placé peut être trop bas mais au moins on ne prenait pas de but. Les équipes s'observaient et se craignaient car nous avions joué leur réserve la semaine passée au complet. Nous avions gagné 4:2.

Miguel par deux fois ratait le cadre suite à deux belles actions collectives. Je ne veux pas être trop négatif vue l'ampleur du score mais madame l'arbitre et monsieur le juge de touche oubliaient de siffler un pénalty sur Yoann qui se faisait crocheter dans les 18 m. Dans la minute qui suivait Dresser prenait le but 1/0 puis 2. Ce fait de jeu peut être nous fait perdre tous nos moyens.

La deuxième mi-temps fût catastrophique avec un but dès le début de l'entame de la reprise  3:0. Nos adversaires étaient trop forts pour nous avec une supériorité incontestable sauf dans les 30 premières minutes avant la ‘’cata’’. Une bonne ambiance malgré tout entre joueurs qui nous ont respectés jusqu'au bout à mon grand regret !!!!. 
Une collation après le match pour le refaire et parler de tout et de rien surtout pour nous !!!!!
Une page se tourne et bravo aux Cheminots stephanais pour leur qualification pour la poule finale.

Le CR vu côté CACS :
 
cncrdresser1 CNCRDRESSER2
 CNDRESSEREQuipe  cncacdsequipe

cnmetroplebordeauxequipesBordeaux METROPOLE – Hospitaliers Antibes (4-2)
Chaque équipe a eu une mi-temps pour s'exprimer. La première mi-temps se clôture sur un score de 1 à 2 pour les visiteurs, pour se terminer sur un score de 4 à 2 pour les locaux.
Le match s'est déroulé dans une très bonne ambiance.
Buteurs locaux: Lescarret (2), Maze et Kadjamon.

LYONNAISE DES EAUX Bordeaux - Toulouse TOAC (1-2) après prolongation
Résumé de Cap' Toufik, qui a vécu ce match avec le staff...
"On a joué contre une équipe vaillante, ils parviennent à marquer à une minute de la fin de la première période sur une petite erreur de notre part. La seconde mi-temps est dominée mais il manque le but, on y parvient à une minute de la fin du temps réglementaire, le scénario s'inverse !
Un signe ?
Oui, le plus dur est fait ou presque, il faudra attendre le début de la seconde prolongation pour la délivrance avec un coup de patte du petit gaucher, ça y est mon cœur peut recommencer à battre normalement.
Match référence dans l'état d'esprit !!"
Félicitations à tout le groupe pour cette qualification pour les phases de poules et au staff pour l'organisation. 
Bonne continuation à l'équipe de la Lyonnaise des Eaux et merci pour l'accueil !
 
CNCHAMPIGNYAMBIANCEASPTT Champigny – Communaux de Bastelica (3-0)
Nicolas FROMAGEOND, le coach campinois, avait déclaré à notre micro :
’’La Coupe nationale représente pour les joueurs une façon de vivre, une aventure exceptionnelle avec des déplacements aux quatre coins de la France et écrire une ligne supplémentaire à l’histoire du club.''
 
Leur aventure continue !
 
Stade du Bois d’Auteuil (Villecresnes)
Pelouse naturelle 
Spectateurs environ 100
Buts pour Champigny Borval (32’) - Gustan (84´) - Hilaire (90+1)

ASPTT Champigny 
Hery - Polomat T, Da Silva, Jalta, Othon, Polomat A (Seychelles S 88´), Gustan (Hilaire 86´), Blavin, Duton, Borval, Seychelles C (Norbert 75´)
Remplaçants: Hector, Sow, Norbert, Seychelles S, Hilaire

US Bastelica 
Castanier - Mannia, Balestpino, Lenzi (Poss 72´), Rutily, Blanc,Tempestini (Duroux 69´), Pieesor, Santunione, Sanna (Gorbullo 65´), Guidicelli

1ère Mi-temps :
Le match commence par une minute de silence pour un hommage.
Champigny s’est qualifiée non sans mal face à une bonne équipe de Bastelica.
Les premières occasions sont pour les Corses qui auraient pu ouvrir la marque dès la (12´) par Sanna, puis sans un arrêt réflexe de Yohan Hery (18´) sur un duel face à Sanna les Corses auraient pu avoir un avantage net.
Le jeu s’équilibre avec des occasions de part et d’autre. Comme la reprise de Cédric Seychelles qui passe à ras du poteau (20´) et le coup franc de Steve Gustan sur la barre (25´).
Sur une contre-attaque, Champigny profite d’une erreur d’appréciation de la défense de Bastelica, Arnold Polomat transmet d’une tête le ballon à Steeven Borval qui d’une frappe à bout portant crucifie le gardien (1-0) (32´) pour Champigny. La réaction de Bastelica ne se fait pas attendre avec deux coups francs de Julien Blanc qui donnent des frissons à Champigny (35´- 42´) et une frappe de Guidicelli juste avant la pause.
 
CNCHAMPIGNYENTREE

2ème Mi-temps: 
Bastelica revient avec de meilleures intentions que Champigny qui subit les attaques.
Champigny reprend le match en main après un petit quart d’heure de flottement. Bastelica enchaîne les changements pour apporter de la fraîcheur physique. Le match s’emballe mais aucune équipe ne trouve le but. Sur une erreur de la défense corse, Steeven Borval échoue face au gardien (66´-74´-78´). Dix minutes plus tard sur un tacle du défenseur corse, Steve Gustan subit la faute et se charge lui-même de tirer le coup-franc qui trouve la lucarne opposée du portier corse (84´). Les Corses donnent leurs dernières forces pour essayer de réduire le score et se découvrent. Sur une ultime attaque de Louis-Georges Duton qui récupère le ballon, il part en contre et sert Josué Hilaire qui malgré le retour du défenseur marque. L’arbitre siffle la fin du match.

Nous avons joué face à une très bonne équipe de Bastelica sur une pelouse difficile pour les deux équipes et avec une ambiance que le Foot Entreprise n’a pas à envier au club du dimanche après-midi.
 

Plus d’infos : https://www.facebook.com/mickael.sifflet/videos/1825558474221123/

CNCHAMPIGNYEQUIPE CNCHAMPITGNYJOIE
   

 

CNCHAMPUIGNYEQUIPES

 

cnchampigny666


RC Port du Havre – RENAULT Cléon (5-1)
Débats compliqués avant le match. Je préfère en passer les détails mais l'énervement va gagner les joueurs et bien sûr les arbitres, vraiment dommage. 4ème minute de jeu, le capitaine du RCPH prend direct un carton rouge pour un tacle très appuyé : rien à dire, l'arbitre à raison.
10ème minute : le capitaine de CLEON fait la même faute et carton rouge et l'arbitre à encore raison, solidarité des capitaines, moi je pense que c'est la suite de l'avant match.
Revenons au football et à cette première période avec l'ouverture du score par les Dockers à la 20ème minute par J.Khiar qui fusille à bout portant l'excellent S.Caron (1 à 0). Trop de tension sur le terrain pour permettre d'élaborer un football de qualité et pourtant il y a du talent sur ce synthétique, pour preuve l'égalisation visiteuse à la 8ème minute : coup franc remarquablement travaillé et coup de tête de qualité de V.Fermanel pour le 1 à 1. Ce sera le score à la pause.

Changement de décor à la reprise avec une montée en puissance, du beau football (enfin).
Aux chevauchées toujours dangereuses des joueurs de CLEON, O.Gaye, K.Goude, K.Fatmaoui et autres le RCPH va répondre par un football collectif top niveau avec à la barre un A.Ballin auteur d'un match de haute qualité, au four et au moulin le camarade Antoine. Techniquement très fort le jeune Havrais a impressionné les nombreux spectateurs. Le match va basculer à la 56ème minute suite à un coup franc de Jamel, le jeune M.Josselin va trouver l'ouverture pour marquer le second but local (2 à 1).
Et il a les jambes Marvin auteur d'une seconde période de feu : preuve à la 68ème minute, ballon pour Marvin qui décale Jamel, centre au deuxième poteau pour A.Duhamel qui marque le 3ème but.

C'est le collectif qui gagne. Le RCPH va retrouver son jeu à une touche de balle, ça va vite, très vite et à la 74ème minute A.Duhamel laisse tout le monde sur place, sert J.Khiar qui se fait un plaisir de marquer le 4ème but de son équipe.

Et arrive la 87ème minute : festival M.Josselin qui déborde, centre, et véritable caviar pour J.Khiar dont la reprise de la tête amène le 5ème but Havrais et son 3ème personnel. Victoire du RCPH avec une seconde période qui laisse augurer beaucoup d'espoir pour l'avenir car en face il y avait du beau monde.
CNOCANAEQUIPEOCANA Entreprises – FC ESPACE FOOT (1-0)
Ce samedi 5 Janvier les Ocanais jouaient leur 16ème de finale de Coupe Nationale. En effet, ils recevaient l'équipe Bordelaise d'Espace Foot, pour un match de très bonne facture.
Après une entame de match assez appliquée des Ocanais qui jouaient de plus en plus bas, les visiteurs en profitaient pour gagner du terrain et essayer de franchir la défense ocanaise.
 
D'ailleurs ce sont les visiteurs qui se montraient les plus dangereux sur cette première période, mais le gardien AGOSTINI veillait au grain sur une tête décroisée de LOUBERT, que tout le monde voyait au fond. 

Par la suite, une seconde occasion franche des joueurs bordelais bien enrayée par ce même AGOSTINI, sur une sortie maîtrisée. Sur la fin du premier acte, RENUCCI ratait son face à face contre le gardien bordelais.
Mi-temps sifflée sur ce score nul et vierge de 0 à 0.
cnocanaarbitresDès la reprise, les joueurs du président Santelli allaient rectifier le tir en allant chercher leur adversaire beaucoup plus haut et prendre le jeu à leur compte, avec l'expérience de nos milieux de terrain. C'est ainsi qu'à la 61ème minute, T.CABELLA, entré en jeu quelques minutes auparavant, allait scorer sur un cafouillage dans la surface adverse et son tir contré finissait dans les filets adverses. 
1 à 0 pour les Ocanais, le plus dur était fait, et durant la dernière demi-heure, les visiteurs poussaient pour égaliser mais les insulaires contenaient bien les assauts adverses.
Sur la fin les Ocanais auraient pu corser l'addition mais OCCHIMINUTI, CABELLA ou JP CAU se montraient maladroits devant le but ou lors de la dernière passe.
Coup de sifflet final et délivrance des Ocanais qui seront les derniers représentants de la Corse au niveau national pour cette phase de poule. (Défaite de l'autre équipe insulaire BASTELICA sur  le score de 3 à 0)

La journée s'est terminée, comme à l'accoutumée, par une réception dans la joie et la bonne humeur, comme d'habitude.
Nous tenons à remercier l'équipe adverse pour leur sportivité car il  fallait 2 belles équipes pour faire un bon match.
Nous remercions également le club du FC BASTELICACCIA pour le prêt de leurs installations.

cnsecucafequipeSECUCAF Bordeaux – APSAP Emile ROUX (2-0)
FIER D’ÊTRE DANS CE CLUB !!!!
Sur la belle pelouse du Stade Delhomme à Blanquefort mise de nouveau à notre disposition par le club ami de l'ES Blanquefort, et devant un public nombreux et animé estimé à 200 personnes environ, notre équipe un dans un bon jour ne s'est pas laissé inhiber par l'enjeu face au club tombeur du tenant de la Coupe au tour précédent, le FC Nike. 

En effet durant toute la rencontre nos joueurs ont montré une combativité de tous les instants et de solides ressources tant physiques que morales. S'appuyant sur sa solide base défensive, nos jeunes et rapides joueurs à vocation offensive ont quant à eux semé souvent la zizanie face à une équipe qui ne se révéla dangereuse qu'a de trop rares occasions, Mathieu COSTES repoussant joliment le seul tir cadré adverse à la 11ème mn.
Après cette alerte, à la 15ème mn, sur un coup franc direct des 25 m face aux buts, Julien LARROUDE expédia un boulet pleine lucarne de l'excellent

CNSECUCAF1CTION4Frédéric GUIDET qui ne pouvait que constater les dégâts. Ce but allait faire très mal à l'APSAP Emile Roux qui allait plier de nouveau à la 30ème mn sur un raid côté droit du même Julien LARROUDE qui fixa le gardien avant d'adresser une offrande à Valentin MAGIMEL qui doubla la mise.

Dès la reprise, notre équipe se permettait même de prendre résolument le jeu à son compte et aurait pu aggraver le score à la 68ème mn, lorsqu'un défenseur repoussa du bras décollé le ballon pleine surface, sans que l'arbitre (masqué ?) ne bronche.

Si les Parisiens tentaient bien de s'approcher de nos buts en fin de match ils ne parvinrent jamais à être se créer des occasions nettes, notre défense repoussant toutes les velléités.

L'un des premiers objectifs du club est donc atteint avec cette qualification pour la phase de Poules de cette originale et motivante Coupe Nationale, qui va permettre aux deux premiers des 4 poules de 4 de se qualifier pour les 1/4 de finales après 3 rencontres aller-retour sur tout le territoire. Après la joie de la qualif, on passe donc déjà à l'attente du tirage au sort et des 6 rencontres de haut niveau qui vont suivre....
Bravo aux deux équipes pour leur tenue et un grand merci aux joueurs et dirigeants de l'APASP pour leur excellent état d'esprit. La réception conviviale d'après-match a été très appréciée par tous, joueurs, dirigeants et officiels.
 
CNSECUCAFACTION9 CNSECUCAFACTION11
CNSECUCAFENTETE

CNSECUCAFBUT

BUT ! !


cnsecucaflarge

 
FC NOBI NOBI Bordeaux – Municipaux Toulouse (1-0)
Concernant ce match, la Rédaction avait pronostiqué :
''Pronostic : un seul but d’écart entre ces deux solides formations ! Mais à l’avantage de quelle équipe ? Nous pencherons, au risque de taquiner ou de faire rebrousser les poils des girondins, pour les visiteurs du Président Francis DAUSSEING, ambitieux cette saison.''

La moitié du pronostic est correcte car il n’y a eu qu’un seul but d’écart. Par contre, et fort heureusement pour les bordelais du FC NOBI NOBI, ce sont eux qui se sont imposés. Nous ne sommes pas très au point en termes de pronos ! Bravo à eux !  (NDLR)
 
Quoi de mieux pour un premier article que de raconter LA QUALIFICATION HISTORIQUE DU CLUB en phase de poule de la Coupe nationale !!!!!!!
Samedi 05/01/2019 : Au terme d'un super match de football plein de rebondissements, nos joueurs décrochent l'accession à la phase de poule de Coupe nationale.
L'adversaire : les Municipaux de Toulouse. Leader du championnat D1 de la région Occitane, 0 défaite toutes compétitions confondues : un favori de ce challenge national. 
Après la qualification acquise contre l’ASPTT Nice Côte d’Azur Omnisport, le retour aux affaires fut compliqué pour l'équipe avec un bilan négatif (1 défaite et 1 nul). Nous savions que la tâche qui nous était dévolue serait ardue : mais c'est dans l'ADN de l'équipe, ne compter que sur nous !!!
Le RDV était pris à 11h30 sur le magnifique complexe de la Vlle d’Artigues-près-Bodeaux grâce au concours du président de la SJ Artigues Football, Mr Claude Dauvillier. 12h30, direction les vestiaires après une collation au foyer, en même temps que nos adversaires du jour. Les mots du coach Patrice Assouvie furent simples : "les frères ce qu'on veut, on va aller le chercher nous-mêmes grâce à nous-mêmes !"
Echauffement sérieux et protocole en suivant, le match commença à 14h00 sous un beau soleil girondin. Match de qualité dominé par des toulousains organisés et vifs qui ont buté à plusieurs reprises sur notre arrière garde. Petit à petit, on parvint à équilibrer les débats pour arriver sur un score de parité à la mi-temps.

Le match reprit sur le même rythme, dans un bon état d'esprit des deux équipes. C'est aux alentours de la 75ème minute qu'on inquiéta leur gardien par l'intermédiaire de Raphael Alacantara puis d'Abde.
Préparez-vous : tout s'accélère : 87ème minute, crampes de notre gardien Marcus (on ne dira rien sur les raisons simplement : Joyeux anniversaire ! )... alors que nos 3 changements sont intervenus !!! Abde le remplace, nous finissons à 10 !!!
90ème, lancé en profondeur par Farid AB, Raphael Alacantara crochète le défenseur central pour donner en retrait à  Anas Pancho qui temporise et croise sa frappe (qui prit son temps pour rentrer... ) BUT !!!
Tout le clan Nobi se précipita pour célébrer l'ouverture du score qui intervient à la fin d'un super match (il faut le répéter).
Le temps additionnel passa (trop lentement pour nous évidemment... ) et l'arbitre scella notre destin : envers et contre tous (petite dédicace à l’UNFE : notre poil était bien rebroussé) 

Nous décrochons la qualification pour cette phase nationale de poule.
Nous avons eu l'occasion de convier nos talentueux adversaires à un barbecue doté d'un fairplay rare et d'un esprit sportif remarquable (tout comme nos camarades niçois).
Une superbe journée foot pour le club en attendant le retour au championnat le 10/01/2019 contre Pichet... et le tirage au sort des poules le même jour !!!
Buteur(s) : Anas Pancho
spectateurs : environ 60
Compo : Marcus / Han Kinhda Phou – Anthony Mahouto - Azzedin - Boujemaa – Samir Verrati -  Kiram Kozy – Adrien Pinto – Raphael Pinto - Abde - Raphael Alacantara 
Remplaçants : Farid AB – Sing Lee Kendjy LY – Ans Pancho – Patrice Assouvie
 

DASSAULT SPORT Bordeaux – AIR FRANCE Roissy (2-4)
Suite à notre qualification en 16èmes de finale de Coupe nationale entreprise, qui est d'ailleurs historique depuis la création de notre club (la plus vieille section sportive de chez Dassault Aviation), nous avons eu le plaisir de recevoir ce samedi la très belle équipe d'Air France Roissy.
Nous nous sommes battus avec nos armes face à une très belle équipe qui possède en ces rangs de grosses individualités. Notamment, un joueur de Chambly en national!
Nous avons été menés 0/2 à la pause.

Physiquement à cours suite à la trêve, nous avons rapidement encaissé 2 autres buts...
Nous finissons relativement bien ce match, en se battant jusqu'au bout en réduisant la marque à 2/4 (buts de Jonathan MOUCHEL et Bastien FAUGERES).
Nous sommes très satisfaits de ce beau parcours, et nous pouvons maintenant nous reconcentrer sur notre objectif principal qu'est le championnat et notamment une montée en D1.
Je suis fier de ce groupe qui sportivement et humainement est très qualitatif!
DUPUY Antony (Président Dassault Bordeaux Sport Section Football)

CNDASSAUKTBORDEAUXEQUIPE CNDASSAUKTBORDEAUXEQUIPES
 
MEDICALE PLUS Clermont Ferrand – AEROPORT CDG (0-1)
On jouait ce samedi 5 janvier la qualification pour la phase finale de la Coupe nationale. L’AS Médicale Plus Clermont Ferrand recevait l’Aéroport de Paris Charles De GAULLE pour une rencontre inédite qui fait tout le charme de la coupe.
Un match très équilibré avec des occasions de part et d’autres. Une première mi-temps à l’avantage des médicaliens au niveau possession de balle et une 2ème pour  leurs adversaires qui vont trouver le chemin du but à la 78eme sur un contre où l’attaquant Parisien prend tout le monde de vitesse.

Le médicalien et doyen du club Philou Amblard voit rouge à 5mn de la fin. Les oranges et blancs poussent mais n’arriveront pas à égaliser malgré l’entrée en jeu de leur coach Thomas Deniaud pour donner un peu plus de poids à l’attaque des Clermontois.
Score final 0-1
On jouera quand même les prolongations au niveau administratif et juridique suite à une réserve déposée de l’AS Médicale Plus sur le nombre de doubles licences à priori alignées (4) par l’équipe adverse. Patientons encore un peu !

 
Rédaction et agrégation des articles : Daniel TESTE