Banner website copy

 

BEST TRAINING et USTCAR Rouen en ¼ de finale !

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
SOCANAPRESIDENTS

Photo en entête : réception d'après-match entre le TOAC et OCANA Ajaccio 

Avant d’évoquer les matchs qui se sont déroulés le week-end dernier, nous souhaitons faire comprendre à TOUT le monde que cette phase de poules est une réelle opportunité pour les clubs qui ont la chance d’y participer. Tous les acteurs dub Football Entreprise, sans exception, doivent se mobiliser pour montrer que nos valeurs historiques de respect et de convivialité constituent notre socle depuis bientôt un siècle. C’est à ce prix que nous pourrons convaincre, en offrant des comportements en adéquation avec ces valeurs qui constituent notre spécificité sur et en dehors des terrains.

Du terrain parlons-en avec cette 4ème journée qui a vu la qualification du tenant BEST TRAINING Chambourcy et d’UST CAR Rouen qui devront cependant faire encore un effort s’ils souhaitent garder leurs premières places.
A ce sujet, pour que les données soient bien claires dans tous les esprits, nous vous communiquons l’extrait du REGLEMENT GENERAL DE LA COMPETITION :

En cas d’égalité de points à l’issue de la phase de poules, le classement des clubs est établi de la façon suivante :
  1. a) En cas d’égalité de points pour l’une quelconque des places, il est tenu compte en premier lieu du classement aux points des matchs joués entre les clubs ex-æquo.
    b) En cas d’égalité de points dans le classement des matchs joués entre les clubs exæquo, ils sont départagés par la différence entre les buts marqués et les buts concédés par chacun d’eux sur l’ensemble des matchs pris en compte pour déterminer le classement aux points des clubs ex-æquo tels que défini au paragraphe a) ci-dessus.
    c) En cas d’égalité de différence de buts entre les clubs ayant le même nombre de points dans le classement des matchs joués entre les clubs ex aequo, on retient celle calculée sur tous les matchs du groupe.
    d) En cas d’égalité de différence de buts sur tous les matchs, on retiendra en premier lieu et dans les mêmes conditions celui qui en aura marqué le plus grand nombre.
    e) En cas de nouvelle égalité, est retenu le club ayant le moins de pénalité au titre du carton bleu.
    f) En cas de nouvelle égalité, un tirage au sort départage les équipes.
Dans le groupe A, l’ASPTT Champigny et l’AS Robert MASSELIN sont les mieux placés pour être les deux équipes en passe de se qualifier….mais, mathématiquement rien n’est joué entre les quatre équipes en lice. Surtout que les deux premiers se déplaceront lors de la prochaine journée. Ce qui pourrait offrir une dernière journée à fort suspense le 6 Avril.
Après la 4ème journée, toutes les équipes peuvent encore se qualifier.
 
4RESULTATS
4CLASS
 
CGEQUIPEGroupe A
As Robert Masselin - ASPTT Champigny (2-1)
Conseil Général 92 (cf photo ci-contre) - FC NOBI NOBI (1-2)

Groupe B
MEDICALE Plus Clermont Ferrand - BEST TRAINING Chambourcy (0-1)
Pour plus d'infos (photos, vidéos) : https://bit.ly/2HgtM1t
En ce samedi 9 Mars, nous jouions la 4ème journée de la Poule B FOOT COUPE NATIONALE ENTREPRISE, l'AS MEDICALE PLUS recevait les Champions en titre BEST TRAINAING CHAMBOURCY et avait à cœur de laver l'affront de la lourde défaite il y a 15 jours au match aller (9-2).
 
4MEDICALEEQUIPE
4BEST
 
 
Les médicaliens ont eu un problème d'effectif et n'ont pu monter la haut qu'à 12 joueurs, une balle dans le pied quand on rencontre ce genre d'adversaire.
C'est regonflé à bloc avec un groupe presque au complet que les Clermontois vont tenter de chatouiller une équipe bis de Chambourcy venue avec seulement 7 joueurs du match aller afin de faire tourner son effectif par rapport aux vacances et surtout aux 3 victoires engrangées. Une compo d'équipe de Médicale en 5-3-2 afin d'avoir un gros bloc défensif.

La possession de balle sera logiquement pour Chambourcy mais les Auvergnats procèdent en contre et se rendent dangereux sur quelques situations offensives.
 
4MEDICALEDENIAUDArrive la 40ème minute, le stoppeur Cédric Rouer jusqu'ici impeccable se claque, il est remplacé par Julien Le Coq. La nouvelle défense n'a pas le temps de se mettre en place que les Blancs d'ile de France ouvrent le score sur un long centre au 2ème, leur attaquant reprend d'une tête sous la barre que le gardien médicalien Laurent Delos ne peut arrêter car il reste scotché à la pelouse se claquant au moment de prendre son envol. Il sortira sur blessure et Alexandre Mazel gardien au match aller et 2ème gardien aujourd'hui prendra sa place.0-1. On jouait la 42ème.
44eme au niveau de la ligne médiane vers la touche, impact aérien entre 2 joueurs : c'est le médicalien Mathieu Achalme auteur d'un doublé au match aller et maitre à jouer de cette équipe qui sortira : arcade souciliaire ouverte sur 2cm.

La mi-temps est sifflée sur ce fait de jeu : 5 mn noires pour les joueurs de Thomas Deniaud (cf photo ci-contre).

4MEDICALBLESSETETELes dieux du foot ne les ont pas épargnés. La pause permettra de regonfler les têtes, surtout celle de Mathieu Achalme qui pourra reprendre grâce à un joli pansement du soigneur Guillaume Monier.

La 2ème mi-temps va être comme la 1ère avec une bonne maitrise du ballon des Chamboriciens et ni Laguet Damien ni Lacquit Arnaud les 2 attaquants médicaliens n'arriveront à inquiéter le gardien adverse. La légende vivante du club Philou Amblard 56 ans rentrera à la place de Laguet Damien pour les 20 dernières si y a un joli coup franc à tirer. Mais rien n'y fera : score final 0-1 et 4ème victoire pour Chambourcy officiellement qualifié. Dans l'autre match de la poule, les Municipaux ont de nouveau gagné 1-0 contre les Cheminots de Saint Etienne de Rouvray.
Medical+ avec 1 point est toujours "VIVANT" mais il faudra gagner à Bordeaux le 23 mars (14H30) sur le synthétique Leclenche et aller gagner aussi en Normandie le 06/04 en espérant que Bordeaux perde contre Chambourcy pour la dernière journée. Tout est possible dans le football. Donc gardons espoir ! Seul mot d'ordre à Medical+ : mobilisation générale, l'union fait la force. On y croit, on peut le faire. Une 3ème mi-temps autour d'un bon casse-croute et du verre de l'Amitié
 très bien passé, car les joueurs et dirigeants de Chambourcy Best Training, en plus d'être champion en titre ont le respect et la politesse envers leur adversaire.
Bonne continuation à eux.

Bordeaux Metropole - Cheminots Stéphanais (1-0)
Pour cette 4e journée de la phase de poule des 8e de finales de la coupe nationale, c’est un long déplacement en terres girondines qui nous attend. 
C’est sous un temps typiquement normand (gros nuage gris et pluie fine) que débute la rencontre. Ca va inspirer nos joueurs qui vont très vite se mettre en action. En effet sur le coup d’envoi, T.Barré prend le dessus côté droit sur le latéral bordelais, il adresse un centre en retrait sur F.Barho. Malheureusement son tir va heurter la transversale !
Sur cette lancée, les cheminots imposent leur technique collective et investissent le camp de l’Union Bordeaux Métropole. Les locaux eux  ont, comme au match aller, décidé de nous attendre pour essayer de mieux nous contrer notamment avec leur talentueux avant-centre. Les coups de pieds arrêtés se succèdent en faveur du CACS ce qui nous offre de belles situations dangereuses. A la 24e minute, l’UBM repousse un corner et lance une contre-attaque éclair. Le ballon est vite transmis au numéro 9 jaune qui fixe notre défenseur puis ajuste une magnifique frappe de 25 mètres qui vient se loger dans la lucarne opposée. 
 
4UBMCACSEQUIPES
 
24e UBM 1 - CACS 0

Le scénario est quasi identique à celui du match aller. Néanmoins les cheminots ne sont pas abattus pour autant et continuent leur bon début de match et leur domination territoriale. Encore quelques situations et une énorme occasion à la 32e minute quand le portier girondin repousse mal un ballon et offre un caviar à M.Lahousse aux 5,50m ce dernier reprend le ballon comme il vient (sur son mauvais pied) son tir finit sur la barre transversale ! 

Score à la pause UBM 1 - CACS 0

Pour la seconde période la consigne est simple : continuer cette domination dans le jeu et accentuer encore l’intensité afin de faire plier ce bloc girondin. 
La consigne sera appliquée à la lettre par les cheminots. On assistera pendant les 45 dernières minutes à une attaque / défense. La débauche d’énergie des normands sera exemplaire tout comme la solidarité de la défense girondine. Plusieurs occasions franches ... mais voilà, aucune d’entre elles ne seront concrétisées faute de précision, d’arrêt de gardien ou bien d’un pied ou d’une jambe d’un défenseur local. À noter côté bordelais un nouveau contre en fin de match qui se soldera par un face à face remporté avec caractère par A.Lefèvre notre gardien. 

Score final UBM 1 -CACS 0.

Dominer n’est pas gagner ! Voilà la leçon que l’UBM nous aura donnée à l’aller comme au retour. La déception est grande après la rencontre mais objectivement on peut être fier du visage que nous avons montré en terres bordelaises. Il nous reste 2 matchs à jouer dans cette phase de poule et nous aurons à coeur de profiter au maximum de cette compétition et porter haut les couleurs du CACS. 

Un grand merci à Remy et à tout l’UBM pour l’accueil et la collation d’après match. Encore une fois les valeurs amicales du foot entreprise sont mises à l’honneur. 

Groupe C
AIR France Roissy - RC Port du Havre (2-1)
Premier match retour pour toutes les équipes de cette compétition et le RCPH est parti à Louvres charmante petite ville du Val d'Oise rendre visite à AIR FRANCE ROISSY, et il faut bien admettre que cette rencontre ne va pas laisser de jolis souvenirs pour les puristes du ballon rond.
La technique a été absente tout le long de ce match, mais il est vrai que la qualité de la pelouse a été un problème pour tous les acteurs de ce match et ceci explique peut-être cela.
D'entrée de jeu les Franciliens se portent à l'assaut du but Havrais mais sans grand danger pour J.Villain. Les Havrais vont complètement louper les 25 premières minutes, trop de déchets, des passes mal assurées un petit RCPH. Après ça va être une histoire de corners, 11ème minute , après une perte du ballon sur une touche Havraise, la défense visiteuse concède le premier corner et les locaux ouvrent le score par F.Bonpierre étrangement esseulé, 1 à 0.

Fac-similé à la 22ème minute avec le deuxième but de D.Abes, deux buts avec le même relâchement coupable de notre défense, 2 à 0. Les Havrais vont enfin sortir d'une torpeur inquiétante : 27ème minute J.Khiar va échouer de justesse devant V.Desrettes. Partie remise deux minutes plus tard : coup franc de Jamel, le ballon est renvoyé par le mur local, B.Lannoy récupère le ballon et d'une belle frappe réduit le score 29ème et 2 à 1. Score à la pause.

Cette seconde période commence sous les plus beaux auspices pour les Dockers : 47ème minute A.Duhamel est descendu manu militari dans la surface de réparation locale, pénalty et carton jaune pour le gardien qui doit se dire que l'arbitre a fait preuve l'intelligence sur cette action, ce dernier pouvant sortir une autre couleur. Toujours est-il que Jamel va frapper ce tab sous la transversale et à son grand désarroi voir le ballon rebondir sur la ligne de but et revenir dans l'aire de jeu. Pas grave Jamel ça arrive aux meilleurs joueurs et tous les joueurs et le staff sont avec toi. Le RCPH accélère (un peu) le jeu et c'est la défense locale qui va souffrir. Les Havrais vont avoir deux énormes occasions d'égaliser surtout par B.Pellerin à la 62ème minute mais l'ami Brice est aussi cramponné qu'un skieur et sur ce genre de terrain ça ne pardonne pas (ah ces crampons). Au jeu de la symphonie des occasions ratées les Havrais sont largement en tête et cela tourne à l'erreur professionnelle. Les joueurs locaux ne vont rien lâcher et avec courage et emportent le gain du match devant des Havrais qui peuvent regretter ce non match.
Classement très serré dans ce groupe, les quatre équipes peuvent se qualifier pour les quarts, çà promet pour les prochaines joutes.
RF

TOAC Toulouse - OCANA Entreprises (3-0)
Vu côté toulousain
Buts : Philippe, Kenny, Baptiste
Tout est possible dans ce groupe

Un match rendu plus facile avec une ouverture du score assez rapide, par Philippe avec un face à face gagné sur le gardien ocanais et un penalty de Kenny avant la mi-temps pour une faute sur Martial, même si la première occasion fut pour Ocana, avec une frappe côté gauche détournée par Antho à la parade. Il faudra attendre la fin du match pour souffler avec un corner direct de Baptiste, assuré par Benjamin ;).
Avec la victoire de Roissy sur le Port du Havre, le groupe se resserre et les 2 dernières journées seront décisives.
Un grand Merci au club d'Ocana pour l'état d'esprit et aux dirigeants pour l'organisation de l'événement et la réception d'après match.
Prochain match de la Coupe Nationale le samedi 23 mars contre Air France Roissy.
 
4TOACEQUIPE 4OCANAEQUIPE
4TOACEQUIPES  
4TOACTITI
Vu côté corse :
En ce samedi 09 Mars, les ocanais retrouvaient leurs homologues du TOAC Toulouse pour la première rencontre de la phase retour (4ème journée) de cette coupe nationale Foot Entreprise.
15 jours après leur défaite sur le score de 2 buts à 1, les ocanais comptaient se racheter de leur bévue à domicile face à cette belle formation du TOAC, mais il n'en était rien car la rencontre fut dominée de la tête et des épaules par la formation occitane.
 
Dès les premiers instants de la rencontre, les ocanais se procuraient leur première occasion, par POPULUS, mais sa frappe était bien détournée par le portier adverse. 
Par la suite, et dès la 10ème minute, après une phase offensive pour les ocanais, le gardien adverse dégageait le ballon loin devant, et avec une trajectoire mal jugée par nos deux défenseurs, leur avant-centre se présentait seul face au but, et plaçait une frappe ajustée que le gardien AGOSTINI (cf photo ci-contre) ne pouvait que freiner, sans pouvoir empêcher le ballon de franchir le but. 1-0 pour les toulousains.
Les ocanais ne lâchaient pas et se procuraient une seconde occasion par SIFFREDI, mais sa frappe manquait de puissance pour tromper le portier adverse.
Jusqu'a la demi-heure de jeu, la rencontre s'équilibrait, et les ocanais résistaient aux assauts adverses.
A la 34eme minute de jeu, c'est une faute dans la surface de CAU, assez facilement sifflée par l'arbitre local, qui occasionnait un penalty, bien transformé par MARE. 2-0 pour le TOAC
 
Coup de massue donc pour les joueurs insulaires, qui n'arrivaient plus à sortir de leur moitié de terrain jusqu'a la mi-temps, qui arrivait au meilleur moment.
Le match repartait pour une seconde période à sens unique, les occitans accentuaient leur domination et les ocanais se contentaient uniquement de défendre, nos attaquants restant relativement discrets.
Ainsi, le TOAC, plaçait plusieurs offensives durant cette seconde période, mais bien enrayées par la défense ocanaise et leur gardien AGOSTINI sauvant les siens à plusieurs reprises.
Sur la fin, les joueurs toulousains marquaient un troisième but sur un corner parfaitement tiré au premier poteau et suite à une erreur du gardien insulaire.
La messe était dite et les joueurs du TOAC se replacent bien dans ce groupe C, très serré et où, dans la même journée les parisiens d'AIR FRANCE ROISSY battaient le RCPH sur le score de 2 buts à 1.
La réception d'après match s'est déroulée, comme d'habitude, dans un très bon état d'esprit où le mot des deux présidents à été salué par les deux formations et où régnait beaucoup de partage et de convivialité. C'est ce que nous aimons voir dans le football entreprise.
 
Après la 4ème journée, le classement est le suivant : 1er le RCPH avec 7 points, 2ème le TOAC et AIR FRANCE ROISSY avec 6 points et 4ème OCANA avec 4 points, et où tout le monde à encore sa chance de se qualifier pour les 1/4 de finale de cette coupe nationale.
Concernant les ocanais, victoire impérative au HAVRE, le 23 Mars, afin de rêver à un match décisif le 6 avril en terre corse pour atteindre les phases finales.

Groupe D
USTCAR Rouen - Communaux Maisons Alfort (3-3)
les équipes s’étaient quittées au match sur une victoire rouennaise. Aujourd’hui là donne était différente. Il ne fallait qu’un point aux rouennais pour être qualifiés et une victoire absolument pour les communaux pour espérer rester dans la lutte. Le match débutait tranquillement sans réelles occasions dans le premier quart d’heure. Les rouennais avaient la maîtrise sans se procurer d’occasion franche.
Hormis cette frappe de L.Mendes dans les 6 mètres repoussée par un défenseur juste devant son gardien. Le ballon se dirigeait en corner. Il était frappé par A.Lachhab, le grand gardien des communaux s’emparait du ballon mais était coupable d’une faute de main, le ballon retombait dans les pieds du néo-capitaine J.Vauché.

4tcar1/0 La tcar passait devant au score sans avoir vraiment eu d’occasion. En face les communaux n’avaient toujours pas eu l’opportunité de tirer au but. On se dirigeait vers la mi-temps quand soudain un ballon perdu dans notre camp devenait une opportunité pour les visiteurs.
Ballon en profondeur pour l’attaquant, et M. Kanté allait commettre l’irréparable. Tacle inutile et non maîtrisé. Penalty pour les communaux : le Numéro 10 tremblait pas et égalisait dans les arrêts de jeu de cette première mi-temps.
1/1 Les 22 acteurs revenaient avec de meilleures intentions. Plus de verticalité dans le jeu des deux équipes. Et c’est la TCAR qui dès les premiers minutes obtiendra un penalty par l’intermédiaire du très bon L. Mendes. J. Vauché en bon capitaine prenait ses responsabilités et s’offrait un doublé pour fêter sa première avec le brassard.

2/1. Les communaux faisaient rentrer du poids devant, et sortaient de plus en plus. Ils obtenaient de plus en plus de coups de pied arrêtés. Et c’est sur un corner que T. Mahouahouas rendait la pareille à son homologue parisien : faute de main, et le parisien n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets.
2/2

Le match gagnait en intensité et le terrain devenait un réel problème pour faire du jeu. Mais il était écrit que ce samedi était la journée des cadeaux. Six mètres pour Alfort, le gardien se trou totalement dégage en plein sur W. bendada à l’entrée de la surface qui directement va dribbler ce dernier et remettre la TCAR devant au score
3/2

Les communaux vont pousser et obtenir un dernier coup franc à la 93eme, toujours ce très bon numéro 10 à la baguette, qui dépose le cuir sur la tête d’un de ses collègues qui fusille à bout portant le gardien rouennais.
3/3

Sur le coup s’envoi, la TCAR aurait pu l’emporter car L.Mendes débordait et centrait en retrait pour M.Titouche seul dans les six mètres, mais il ne faisait pas mieux que de tirer sur le gardien. L’arbitre siffle la fin du match sur ce dernier gros loupé.
Score final logique 3/3 L’US TCAR s’offre son deuxième quart de finale de coupe nationale de son histoire.
SACTION6SECUCAF Bordeaux - AS ORANGE (0-4)
Les orangistes se sont nettement imposés sur la belle pelouse de Blanquefort face à des bordelais de SECUCAF une nouvelle fois handicapés principalement défensivement. Karim BAHRI, auteur d’un doublé, et Houssem CHEMALI, tireur su le coup franc du 2ème but, ont produit une prestation offensive de grande qualité.
 
La défense orchestrée par Maxime BRILLAULT a muselé les velléités offensives des locaux pendant que le milieu de terrain prenait l’ascendant collectif et technique sur son alter ego.
 Le prochain match face aux Communaux de Maisons Alfort ‘’pourrait’’ être synonyme de qualification à condition que les joueurs de Jean-Charles PEUFFIER produisent la même partition. Mais attention car les visiteurs ne s’en laisseront pas compter. Leur dernier excellent résultat à Rouen en témoigne !

 

SACTION4 SACTION7
SDELAYAEENTETE SRAIED
SSISSOKO  
 
Agrégation : Daniel TESTE