Banner website copy

 

Coupe nationale : UBM Bordeaux renoue avec son passé !

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

cnsecucafaction2

Quelques jours avant cette 5ème journée, nous avions mentionné que le TOAC ne devait pas perdre chez AIR FRANCE Roissy. Les joueurs de Phil HERRY ont fait mieux puisqu’ils se sont imposés sur le score de 2-1 sur les pistes de leurs hôtes. Ce qui leur offre l’occasion de jouer leur qualification lors de la dernière journée du 6 Avril chez eux face aux Dockers.
Attention car ces derniers, certes qualifiés, devront cependant ne pas perdre en terre toulousaine, pour garder leur première place et pour ainsi éviter d’affronter l’ogre BEST TRAINING sur ses terres camboriciennes en ¼ de finale le 20 Avril. Chaud !

 

Quant à AIR France Roissy, l’équipe n’est pas éliminée mais son sort ne dépend plus d’elle. Ses dirigeants auront donc leurs regards tournés et leurs oreilles grandes ouvertes vers la cité des violettes. Seule une victoire des aviateurs de Roissy conjuguée à une défaite des toulousains (en raison du goal-average particulier favorable aux franciliens) pourrait leur offrir la 2me place. Suspense assuré dans ce groupe !.

Dans les trois autres groupes, la messe est dite en tous cas pour ce qui concerne les qualifications pour les 1/4 de finale. Les 6 équipes qualifiées sont connues. L’Intérêt des groupes A, B et D résidera dans les positions des équipes dans le classement final qui déterminera les équipes recevantes et donc les rencontres du tour suivant (cf tableau).

Deux équipes restent invaincues : BEST TRAINING Chambourcy et UST CAR Rouen. Leur but sera de le rester !

UBM Bordeaux s’est imposé à Clermont Ferrand ce qui le propulse en ¼ de finale avec l’espoir de poursuivre l’aventure et de rééditer l’exploit de 1992, année au cours de laquelle ils avaient remporté….. la Coupe nationale. 

Dernier rendez-vous le 6 Avril pour la lutte finale !
J05 1

CLASSEMENT 7

TOUR7

 

cnmasselincarGroupe A

Conseil Général 92 - As Robert Masselin (2-2)
FC NOBI NOBI 6 ASPTT Champigny (0-3)

Groupe B

MEDICALE Plus Clermont Ferrand - Union Bordeaux Metropole (1-2)

 

 

 

L'AS ROBERT MASSELIN prendra t-il le bon  c(quart)ar ?

 

MEDICALEENTREE MEDICALEEQUIPE

 

L'AS Mèdicale Plus Clermont -Ferrand n'y arrive toujours pas : 3ème match à domicile et 3ème défaite (0-1 CACS Saint Etienne de Rouvray -  0-1 BEST TRAINING Chambourcy et 1-2 UBM Bordeaux).

Pourtant tout avait bien commencé, un beau soleil auvergnat, un groupe presque au complet, des Municipaux de Bordeaux venus à 12 sous une forte chaleur. Les rouges médicaliens dominent la partie par une possession de balle de 75% mais comme dit si bien le dicton : dominer n'est pas gagner !!
Beaucoup trop d'occasions de vendangées en 1ère période qui renvoient les 2 équipes au vestiaire sur un score vierge.

La cinquantaine de spectateurs a pu profiter de la buvette qui a bien fonctionné. Voyant son attaque faible et impuissante, Coach Deniaud va prendre les choses en main. Il rentre en jeu pour les 30 dernières minutes et à la 70ème, suite à une transversale de Philou Amblard (56ans, doyen de la compétition), il saute plus haut que le gardien bordelais et marque de la tête.(1-0) 
Le plus dur est fait me direz-vous ! Et bien non. Médicale craque physiquement, surtout sa défense qui joue trop alignée en zone et se fait prendre à revers par 2 fois (78eme et 83eme) en 5 minutes. Tous les espoirs de qualification pour les 1/4 de finale de la Coupe Nationale entreprise se sont envolés pour les Clermontois. Mais il faut rester humbles, la phase de poule suffisait à leur bonheur : on ne mérite pas mieux .On est à notre place. On est tout simplement pas au niveau. Nous avons partagé le verre de l’amitié sportive au Bar le stadium qui nous a réservé un très bel accueil. Il reste cependant une dernière journée et un match pour l'honneur de ne pas finir dernier. Pour cela, il faudra aller en compétiteur en Normandie le 06/04 pour décrocher une unique victoire afin de sauver l'esprit médicalien et terminer cette campagne nationale en beauté.

Un grand bravo aux Bordelais pour leur qualification ainsi que Chambourcy. Nous leur souhaitons à tous les 2 d'aller le plus loin possible dans cette épreuve magnifique qu'est la coupe nationale Entreprise. Un grand merci de plus à l'UNFE d'avoir permis à cette compétition de revoir le jour dans ce format.

(Guillaume COUDERC)  

 MEDICALEUBMEQUIPE

medicalepot


BEST TRAINING Chambourcy - Cheminots Stéphanais (2-1)

Vu côté normand :

C’est avec encore une lueur d’espoir de qualification que nous avons abordé ce match face au champion en titre même si nous savions que la tâche serait compliquée. 
Durant les 20 premières minutes, on assiste à un match avec beaucoup d’intensité. Les 2 équipes sont bien en place et les duels sont âpres. Les 2 premières occasions seront pour les franciliens, les 2 sur coups francs directs ... il faudra 2 très belles parades de notre gardien Arthur Lefevre. Côté Cheminots, nous essayons de profiter des imprécisions de transmission des locaux comme par exemple sur un beau dribble de Tristan Barré à l’entrée de la surface qui ne profite pas de sa position de frappe ou sur un 1-2 entre Mathieu Lahousse et Ismaël Bardhadi malheureusement Mathieu est devancé par un défenseur. La plus belle situation pour le CACS viendra sur un corner très bien frappé par Loïc Champotray, il ne manquera qu’un petit mètre à Sébastien Delesques pour couper la trajectoire de la tête. A 5 min de la pause, le très actif ailier droit de Chambourcy adresse un centre à son avant-centre qui catapulte le ballon sur la barre. Avertissement sans frais !

0/0 score à la pause... Les plus belles situations sont à mettre au profit des franciliens mais les débats sont équilibrés dans le jeu.

A la reprise, les locaux investissent notre camp essayant de trouver la faille. On sent que le bloc défensif cheminot gêne le jeu habituellement fluide de Best Training... jusqu’à la 55e min où le latéral gauche (très offensif) des joueurs en blanc est à la réception d’un beau mouvement, son tir en demie volée se dirige en pleine lucarne mais Arthur veille et détourne en corner. Sur le corner tiré au 2e poteau, un joueur de Chambourcy devance Arthur et ouvre le score. Nos joueurs réclament faute sur notre gardien, du banc il est difficile de se prononcer sur cette faute. Quoi qu’il en soit le constat est doublement sévère pour nous puisque l’arbitre valide le but et notre gardien est contraint de sortir pour une blessure à la main !

57e min Best Training 1 - CACS 0.

Les parisiens pensent avoir fait le plus dur mais c’est sans compter le bon état d’esprit de notre équipe qui ne se désunit pas et va réagir de belle manière en exploitant les espaces laissés par la défense locale. 2 occasions coup sur coup, dont une de Tristan Barré qui est lancé en profondeur, le gardien de Best Training sort à la limite de sa surface, il tente un dribble mais le grand gardien profite de son envergure pour lui chiper le ballon. Les espaces sont de plus en plus nombreux dans les 2 camps, le bloc tactique cheminot bien emmené par son capitaine Romain Devassy arrive à contenir les assauts des attaquants camboriciens. A la 75e min sur une belle passe en profondeur de Samuel Coutelier, Ismaël Bardhadi grille la politesse à la défense blanche et va gagner son face à face avec le portier francilien.

75e min Best Training 1 - CACS 1.

Dans le dernier quart d’heure les 2 équipes vont chercher à prendre les 3 points. Le ballon va d’un camp à l’autre... encore quelques situations de chaque côté. 
Vient un dernier corner pour le CACS dans les arrêts de jeu... le ballon aérien est capté par le gardien de Chambourcy. Ce dernier lance une ultime contre-attaque, le ballon est vite remonté jusqu’à notre surface. Le numéro 10 de Best Training récupère le ballon et vient tromper Peter Mathieu notre gardien de fortune.

Score Final Best Training 2 - CACS 1.

Bilan mitigé à la fin de la rencontre... d’une part la déception de perdre en toute fin de match, d’autre part la fierté d’avoir fait une bonne prestation avec de l’envie et une bonne organisation.

Merci à tout le staff de Best Training pour la réception d’après match où on a refait le match autour de la traditionnelle collation.

Groupe C

AIR France Roissy - TOAC Toulouse (1-2)

CNAIRFREANCEEQUIPE cntoac1

 

CNTOACENTREE Vu côté francilien :

Ce samedi, nous recevions avec grand plaisir notre fournisseur principal AIRBUS ! La grande famille de l’aéronautique enfin réunie nous allions enfin pouvoir débuter ce match retour qui pouvait offrir beaucoup de scénarios au bout des 90 mn. 

Qualification d’Air France Roissy en cas de victoire, statuquo en cas de nul et ballotage très favorable pour le TOAC en cas de victoire de celui-ci. 

Malheureusement pour nous, au terme d’un match rendu tendu par l’enjeu, c’est Le 3ème scénario qui verra le jour au coup de sifflet final.

Le match débute sur un petit rythme, Air France Roissy maîtrisant son sujet pendant la 1ere 1/2 heure, sans pour autant se montrer vraiment dangereux. Le dernier 1/4 d’heure verra les visiteurs inscrire 2 buts contre le cours du jeu, mais leur coup d’accélérateur a payé aux 30èmes et 45èmes minutes. 

La seconde période redémarre sur un rythme plus soutenu, Air France étant obligé de recoller au score. Chose faite à la 20 ème minute par l’inévitable Bouba inscrivant son 4ème but en 5 rencontres dans ce mini championnat. (Nous souhaitons bon rétablissement au gardien visiteur qui sur l’action a ressenti des vertiges)

Malheureusement malgré la volonté d’égaliser, rien ne changera et ce sont  des visiteurs solidaires qui rejoindront Toulouse avec les 3 points en poche. 

Pour la dernière rencontre plus de petits calculs, il faudra aller gagner en Corse en espérant que dans le même temps, le RCPH gagne à Toulouse. 

Au terme de ces deux rencontres nous saurons si l’aventure se prolonge ou si nous devrons nous concentrer à 200% sur notre objectif principal: la montée en R1. 

(Nicolas BLEAS)

CNTOACLAREGE

CNTOACLARGE4Vu côté toulousain :

Un exploit, pas qualifié mais un ticket pour une finale de groupe !

Une fois de plus, avec les resserrements au classement dans cette poule, le TOAC se devait de faire un résultat pour garder espoir d'une qualification. L'adversaire, Air France Roissy, avec une victoire, pouvait se qualifier dès cette 5ème journée.

Vu le terrain, on a vite compris que ça allait être des duels, du combat sur des longs ballons... pendant 90 minutes.

La première demi-heure voit deux équipes en place, avec peu de jeu, quasi pas d'occasions. Le dernier quart d'heure par contre va être important pour nous avec des ballons récupérés au milieu et des duels gagnés devant qui permettent à Martial de scorer deux fois sur un ballon piqué et une tête smatchée.

La deuxième période voit Roissy revenir à 20 minutes du terme, sur un centre avec un rebond particulier qui met toute la défense hors de portée, l'attaquant parisien, plus vif, coupe la trajectoire et glisse le ballon au fond des filets. La fin du match est bien gérée par notre secteur défensif pour préserver cette victoire très importante pour la suite.  

Cette victoire ne nous qualifie pas mais nous donne un ticket pour une finale de groupe contre Le Havre dans 15 jours.

Merci au club d'Air France ROISSY pour l'accueil, l'état d'esprit et la réception d'après match.

Resized 20190323 142746RC Port du Havre - OCANA Entreprises (3-1)

Match très important car c'est une qualification pour les quarts de finale qui se joue en ce samedi 23 mars. Les acteurs de cette rencontre ne vont pas jouer les timides car ça part très vite, pas de round d'observation.Dès la 6ème minute suite à une belle combinaison entre M.Josselin et G.Baggio, J.Khiar frappe au but, T.Agostini le gardien Corse repousse … dans les pieds de E.Arab qui ouvre le score, 1 à 0.
Mais les visiteurs ne vont pas jouer les faire valoir et réagissent avec une frappe de P.Siffredi qui donne des suées aux nombreux supporters des Dockers.

Les 25 premières minutes de ce match sont de qualité de la part des deux équipes. A la 22ème minute alors que les Corses poussent pour égaliser, le RCPH sur un contre ultra rapide va aggraver le score. Les locaux se retrouvent en supériorité numérique et J.Khiar marque le 2ème but Havrais, 2 à 0.

Les deux questions qui se posent après ce début de match qui se joue sur un tempo endiablé est de savoir si les 22 acteurs vont continuer à jouer sur ce rythme et surtout si le match est plié avec ce score à l'avantage des locaux. A la première bien sûr les artistes éprouvent le besoin de souffler, mais pour la seconde que nenni car les Corses vont montrer qu'ils ne sont pas à ce stade de la compétition par le fait du hasard. Pour preuve ils vont revenir au score en marquant par B.Occhiminuti d'une jolie frappe sous la transversale et ce malgré une détente de félin de J.Villain , 35ème minute 2 à 1. Les Corses dominent la fin de cette première période, les prémices de la seconde sont déjà en place !!!!.

La seconde période va être dominée par les joueurs d'OCANA qui vont faire étalage de classe, mise en place d'un jeu collectif, une technique individuelle sans faille. Les joueurs du RCPH vont courir 45 minutes après un ballon qui semble être devenu insaisissable, le RCPH ne joue que par des raids solitaires sans grand danger pour les insulaires. Mais il faut bien admettre que les protégés du Président J.Santelli vont manger la feuille de match car les occasions loupées sont nombreuses (61ème, 66ème, 74ème). Le RCPH va subir un calvaire et il faut remercier les anciens L.Bouquet, T.Bailleul, W.Riou et J.Villain d'avoir tenu la baraque derrière.
Ils vont maintenir le navire Havrais au-dessus de la ligne de flottaison, au maximum de la poussée Corse le coach Havrais à la bonne idée de faire rentrer à la 81ème minute le gaucher E.Clapson. Et arrive la 88ème minute sur une des rares incursions des Havrais, J.Khiar change le jeu sur Eliott et ce dernier légèrement excentré aux 20 mètres va reprendre le ballon de volée (du pied droit) et expédier un exocet en pleine lucarne : but fantastique d'Eliott avec un but que je qualifie de " Clapsonien" pour le 3 à 1.

Une fin de match avec un scénario hollywoodien, franchement les dieux du football étaient Havrais ce samedi et avec de tels alliés le RCPH peut faire de jolis rêves.
(RF)


cnsecucafactionGroupe D

SECUCAF Bordeaux - USTCAR Rouen (0-2)

La SECUCAF BORDEAUX  fait trembler le leader UTSCAR ROUEN avant de s'incliner 0-2 en toute fin de rencontre.

C'est sur la toujours belle pelouse du Stade Delhomme de Blanquefort que se disputait cette rencontre comptant pour la journée 5 de la phase de poule
de la Coupe Nationale, entre le leader déjà qualifié UTSCAR ROUEN, et la SECUCAF qui n'avait plus rien à espérer dans cette compétition. 


cnsecucafaction3Cet écart sur le papier semblait rédhibitoire pour tout pronostic hasardeux...
Certes les Rouennais avaient pris l'option de laisser reposer plusieurs joueurs majeurs titulaires, mais les locaux étaient contraints quant à eux d'aligner une équipe très mixte, offrant ainsi l'opportunité à de nombreux joueurs inexpérimentés à ce niveau de pouvoir se montrer.
Si le match ne fut donc pas d'un grand niveau technique, il eut le mérite d'opposer deux équipes  qui allait jouer sans pression et  à fond les opportunités qui allaient se présenter à elles.
A ce jeu-là, force est de constater que les locaux ont vraiment laissé passer leur chance de créer la "grosse côte" du jour.
En effet après une occasion initiale des Transporteurs de Rouen à la 11ème mn sur un tir bien détourné en corner par un tacle de Pat ATIENZA, ensuite toutes les actions offensives de cette première période furent locales.
Cela commença dès la 15ème mn lorsque qu'un but fut annulé à Alex GRASSIGNY pour une faute préalable sujette à étonnement des ...2 bancs.
Jusqu'à la mi-temps ce fut une succession d'actions devant les buts de l'excellent Thibault MAHOUHOUAS, 23ème coup franc du capitaine Giani CASAGRANDE qui tutoie la transversale, 
32ème mn occasion gâchée d'Ibra SOLLY seul à 5m du but,  et surtout 41ème mn, incursion du même joueur dans la surface ou il fut déséquilibré sans que le référé ne bronche. 
0-0 à la pause.
CNSECUCAFACTION44La deuxième mi-temps débuta sur le même scénario. A la 50ème mn, sur un beau débordement d'Alex GR

ASSIGNY côté droit, Maxime SIRACUS ne pourra reprendre au 2ème poteau le centre au cordeau ras de terre.
La SECUCAF avait raté le coche dans cette partie.
La suite fut en effet plus équilibrée sous l'effet de la fatigue. Les Rouennais du coach Kamel TAHAR DJEBBOUR, piqués au vif, voulaient obtenir un résultat positif pour garder la tête de la Poule devant Issy ORANGE. 
La rentrée de leur stratège Vincent DOURY allait leur donner le supplément d'âme nécessaire.
A la 57ème mn, sur un contre rapide UTSCAR ROUEN ratait l'ouverture du score de peu et à la 77ème mn Matthieu COSTES, le portier local, dut se détendre pour détourner un tir puissant de l'athlétique  
capitaine et meneur de jeu visiteur, Abdou SY.
CORMOULSSECUCAFA quelques minutes du terme, les jambes se faisaient lourdes pour les locaux qui avaient tout donné et Vincent DOURY allait ouvrir le score pour UTSCAR ROUEN à la 86ème mn en convertissant adroitement une relance défensive hasardeuse plein axe.
Ce but allait toucher le moral des  joueurs des coachs LAFFONT (cf photo ci-contre) et KANTE qui avaient tout donné jusqu'alors et s'étaient créé bon nombre de situations dangereuses.

Dans les dernières secondes du temps, sur un nouveau contre Abdou SY allait enfoncer le clou en clôturant le score en la faveur de son équipe lui permettant de garder ainsi son leadership sur la  relevée poule D.


A signaler la bonne tenue de tous les acteurs de cette rencontre et le climat très sportif qui régna entre les deux délégations. La réception d'après match fut sympathique comme d'hab'  ..

CNSECUCAFLARGE

 

CNKARIMAS ORANGE - Communaux Maisons Alfort (5-2)

Après un match pas aussi évident que l’ampleur du score le laisse croire, l’AS ORANGE s’est qualifiée pour les ¼ de finale.

La dernière journée chez le leader USTCAR Rouen sera décisive pour l’obtention de la première place du groupe même si les normands possèdent un avantage mathématique solide. Le challenge est à relever ! 

L’article complet et les photos : http://www.asorange.fr/index.php/actualites/a-la-une/1684-un-match-a-reaction

 

  

CNLEPEYTRE cxma
CNTOUCHE CNLARGE


Agrégation :
Daniel TESTE

Photos et éléments extraits :
Cedric HAMEL (USTCAR)
Christophe DEMONCHY (ONB)
AS ORANGE
SECUCAF
RC POR DU HAVRE
https://toacfootentreprise.jimdo.com/