Banner website copy

 

COTE D’AZUR : duel au soleil !

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 
AMAENTETE

En pleine période estivale, et pour ceux qui sont rentrés à reculons de vacances, quoi de mieux que le résumé de la saison du club azuréen d’AMADEUS AA (District de Côte d’Azur). C’est l’entraîneur/Joueur du club d’AMADEUS, Nicolas ISCH qui vous offre le parcours de ce club, l’association sportive de l’entreprise Amadeus, une entreprise qui fournit des services pour l’industrie du voyage.
Mais avant de lui donner la parole, il faut retenir que l’ASPTT Nice de Marc Kasparian et du Président Fabien CARMINO (cf photo ci-dessous) a réalisé un joli doublé Championnat/Coupe Robert GRILLO dont c’était la 100ème édition. A noter que ce club dynamique va ouvrir une école de football féminin, pour les jeunes filles nées entre 2014 à 2011.
 

AMAASPTTNICE AMAASPTTCINCEDOUBLE
AMABORNALA

amapresidetaspttnuice

Fabien CARMINO

   
 
A la lutte avec les joueurs niçois, AMADEUS a cédé sur la fin et termine second devant MONTET BORNALA Nice, un club ancien de la ville de Nice dont le Président Georges PERSICO a reçu, des mains de Christian ESTROSI, Maire de Nice et Gille VEISSIERE, ancien arbitre et Adjoint aux Sports, la médaille d’Or de l’Association d’encouragement aux Bénévoles méritants de la Ville de Nice.
 
AMACOACHLe résumé de Nicols ISCH :
Une saison qui commence moyennement :
Un tour de coupe passé dans la douleur contre Gazelec, une première défaite cruelle contre les futurs champions où un "Chauve" (Remi Richard) de gala nous crucifie avec deux buts et une passe.

L’AUTOMNE GLORIEUX
S'en suit un excellent automne, l'équipe est en forme et enchaîne quelques victoires et belles prestations, mais l'hiver venant, on s'essouffle physiquement.

DES RÉSULTATS MITIGÉS
Une première alerte face à l'ASPEN dans des conditions rocambolesques (retard de 40mn, notre numéro 10, d'astreinte, qui passe toute la première mi-temps sur le banc avec son ordinateur, notre libero qui se blesse au bout de 5mn) avec un hold-up sur un penalty transformé par notre Capitaine.
 
L'alerte n'a pas suffi, et la sanction tombe avec deux défaites consécutives :
 
Logique contre les Hospitaliers à la maison (2-0) et une fessée contre Si2D (5-3) où le manque d'engagement et d'intensité est flagrant.
UNE COUPE DE FRANCE REVIGORANTE - CHAMPIONS D’AUTOMNE
Le 4-3-1-2 du début de saison ne semble plus être la solution compte tenu des manques physiques, L'équipe est coupée en deux, il faut trouver des solutions car Le Best Training Chambourcy, meilleure équipe Football Entreprise de France, prochain adversaire en 32ème de coupe de France, ne nous fera aucun cadeau.
Le changement de tactique en 4-1-4-1, associé à une mini préparation physique et une prise de conscience collective nous permet de prendre confiance en nos qualités. Une défaite 1-0 face à une équipe supérieure qui lancera une nouvelle dynamique avec 6 victoires consécutives et une place de Champions d'automne.(cf photo ci-dessous)

AMAEUSCHAMBNOURY

amlaclassementD1QUELQUES DÉCONVENUES
Vient alors le mois de Février et ses 3 matchs.
Tout d'abord, en Coupe Grillo, SI2D la revanche. Après la déroute à l'aller en championnat, les Eagles veulent remettre les pendules à l'heure, surtout que leur numéro 10 est absent.
90 minutes de domination stériles, toujours en difficulté dans la finition malgré le bon match de notre numéro 10 virevoltant à la baguette. Puis ce qui arrive dans ces cas-là : un coup franc anodin que notre gardien, jusque-là peu inquiété, ne peut que repousser, l'attaquant a suivi et marque de près.
L'égalisation de la tête sur coup franc dans la foulée sera annulée pour un hors-jeu très limite… l'arbitre n'étant pas à une erreur près ce jour-là.

Une défaite qui fait mal.
On se dit que le match suivant permettra de se remettre en confiance, face aux Municipaux de Nice, avant-derniers.
Sauf que ces derniers ne sont pas prêts à donner le match sous prétexte que nous sommes premiers, et nous ne pouvons faire mieux qu'un nul 1-1.
Immense déception qui nous fait perdre notre première place.

UN JEU COLLECTIF
Même résultat nul, 2-2, mais avec un contenu très différent le week-end suivant face aux Municipaux de Cagnes, alors que nous réalisons un de nos plus beaux matchs de l'année d’un point de vue collectif.
Renforcés par les retours de deux joueurs précieux au milieu qui nous apportent sérénité technique et vitesse, il ne nous manquera, cette fois encore, que la qualité dans la finition pour tuer le match, et ce malgré de superbes séquences.
AMAACTION2NOUVELLES DÉCEPTIONS
En février, 1 défaite, 2 nuls, une série qui coûtera cher dans le sprint final, mais par chance les résultats adverses sont aussi en dents de scie.
C'est donc en leader que nous nous présentons à la Fontonne face aux hospitaliers, 10èmes.
La victoire contre l'Aspen lors du match précédent a redonné le sourire, et c'est une équipe en pleine confiance qui arrive sur le terrain.
Trop en confiance ? Probablement. Sous-estimer l'adversaire n'a jamais réussi à personne, et le retour de volée est violent : sous les yeux d'un arbitre complaisant qui laissera le 9 adverse finir le match malgré son comportement déplorable, les oranges vont marquer 4 buts dont 3 sur leur 3 premières frappes. Rien ne va dans le bon sens, aucune agressivité ni intelligence tactique.
Nous réalisons un de nos plus beaux matchs […] d’un point de vue collectif.
Les Blancs sont dépassés et encore une fois en difficulté dans la finition, manquant le but du 2-1 quelques minutes avant la mi-temps seul face au but. Une défaite retentissante 4-1.
Une leçon d’humilité qui permettra de ne rien lâcher le match suivant, lors de la nouvelle revanche contre SI2D qui, bien que dominés de la tête et des épaules, reviendront 3 fois au score pour finalement s'incliner 5-3 grâce à un match de gala de notre attaquant.

AMASELFIEAvril ressemblera au mois de Février :
Un nul logique à Cannes, puis une défaite cruelle face à un Montet-Bornal décimé, qui là-encore donnera une leçon de réalisme aux Eagles, incapables de profiter de leur temps fort et du siège de la surface adverse en début de deuxième mi-temps.
Il semblerait que les Eagles ne retiennent pas leurs leçons : sous-estimer l’adversaire ? Ne pas tuer le match quand l'occasion se présente ? Très peu pour eux.
Face au Gazelec, après 2 buts précoces, tout le monde croit le match plié, sauf que les Eagles manquent encore 2 occasions énormes, et le but sur corner des jaunes dans les dernières secondes de la mi-temps sème le doute et embrase les gaziers.
La deuxième mi-temps sera à sens unique… Contre les Eagles, incapables de se rassurer ou de garder la balle.
Ils encaisseront 2 autres buts pour une défaite 3-2 logique mais insupportable.

LE RETOUR DU BEAU JEU
Le titre est maintenant inaccessible, il reste 2 matchs à jouer "pour le plaisir". Un plaisir immense contre Cagnes, l’occasion de voir quelques anciens revenir fouler la pelouse et même de marque un doublé pour l’un d’entre eux offrant une victoire 3-0 dans un match sérieux.
 


AMADEUSAEQUIPEUNE REMONTADA D’ANTHOLOGIE
Puis le dernier match de la saison, contre ceux qui auront fait la course en tête presque toute la saison. PTT Nice, meilleure équipe du championnat, assurée d'être champion et à une semaine de leur doublé Coupe-Championnat.
La première mi-temps est un régal, tactiquement en place, techniquement juste, les Eagles dominent et inscrivent 2 buts qui seront refusés pour hors-jeu, au moins un étant inexistant, photo à l’appui, l’avantage d’avoir une photographe attitrée ! Cela n’empêche pas notre équipe de continuer à pousser et d’ouvrir le score sur penalty. Mais le football est cruel, et PTT n’est pas la meilleure équipe du championnat pour rien, sur 2 actions similaires côté gauche ils renversent le score aux 46 et 47emes minutes pour mener à la mi-temps.
Commence alors une deuxième mi-temps un peu folle, les postiers dominent et marquent rapidement 2 buts pour mener 4-1, puis on croit au 5eme lorsque à l’heure de jeu l’attaquant reçoit la balle seul au point de penalty… mais sa reprise est renvoyée par le poteau. Dans la foulée, un changement tactique puis sous l’impulsion de deux joueurs en fusion, les eagles vont remonter au score, pour finalement l’emporter 6-4. Encore mieux que Tottenham, 5 buts en 30 minutes !
Une remontada d'anthologie, en plein ramadan, dans une chaleur étouffante, avec un seul remplaçant en deuxième mi-temps face au leader. Une superbe manière de finir la saison.
Puis finalement, une immense fierté d’obtenir le point bonus du Fair-Play, récompense du travail et du bon comportement de toute l’équipe sur et en dehors du terrain, dans des conditions pourtant pas toujours évidentes.

Félicitations aux PTT de Nice pour leur superbe saison, et vivement l’année prochaine pour de nouvelles belles émotions !
 
AMAACTION

AMAACTIONLARGE
AMAJOIE


Agrégation : Daniel TESTE

Photos :