Banner website copy

 

Coupe Nationale : ACCENTURE poursuit l'aventure

CN32PORTDUHAVRE
 

Avec cette suite et copieuse fin de ce récapitulatif des 32èmes de finale de la Coupe, Nationale, nous aurons réussi globalement à vous informer sur le déroulement de 22 des 32 matchs disputés. Vous pourrez noter, mais les habitués du Football Entreprise le savent, que tous ces matchs se sont terminés par une réception conviviale et évidemment quel que soit le vainqueur ou le vaincu.


 Il nous a même été rapporté qu’un arbitre, couvrant pour la première fois une rencontre de Football Entreprise, a fait une photo en voyant le buffet qui attendait les deux équipes et les arbitres, à la fin d’un match, tellement il était surpris de découvrir une telle tradition et qu’il souhaitait en faire part en rentrant dans sa ligue.
Bienvenue à un nouveau club breton : FC MELV (cf photo en entête) qui évolue à MELESSE, à 20 km au nord de Rennes et qui a bien résisté aux dockers du Havre.
Demain, jeudi 15 Décembre, le tirage des 16èmes de finale se tiendra au siège de la FFF. Nous vous communiquerons rapidement ce tirage sur notre site.
 
cn32FREESXCALTTOULOUSETOACTOAC Toulouse – FREESCALE Toulouse (7-2)
Pour ce derby, les aéronautiques locaux se sont facilement envolés au score face à un adversaire qu’ils côtoient régulièrement sur les terrains de Haute Garonne et qui n’a pas démérité.
 
Après avoir mené 4-2 à la pause, ils ont clos ce joli match sur le score de 7-2, leur vif petit attaquant LIROLA ayant à lui seul inscrit un quadruplé.
 
FREESCALE Toulouse
 
 
 
CN32TOACACTION CN32TOACENTREE
 
CN32TOAC1 CN32TOAC2
 
Nantes SOCIETE GENERALE - BOUYGUES TELECOM MERIGNAC (0-1)
C’est grâce à un but de BADOO en deuxième période que BOUYGUES MERIGNAC s’est qualifié chez la SOCIETE GENERALE Nantes. Les Mérignacais continuent leur course après avoir déjà éliminé OPERA Bordeaux au tour précédent.

CN32BOUYGESTELECOMEZQUIPE CN32BOUYGUESTELECOMACTION

Dynamo Nantes – Secucaf Bordeaux (0-6)
Le match vu du côté de Nantes :
Pour le compte des 32ème de finale de la Coupe de France Corpo, le Nantes Dynamo FC accueillait dans le mythique stade Marcel Saupin, l'équipe de Bordeaux Sécucaf (DH). 
La logique l'a emportée puisque les visiteurs se sont nettrement imposé 6-0 mais le DFC n'a pas démérité et a tenu les vingt premières minutes avant de concéder le premier but, suite notamment à la sortie sur blessure de Lilian ! Le dernier quart d'heure de la première période fut plus délicat à gérer pour les Dynamers et le score s'en fit ressentir (0-3). Dommage que les deux occasions de Victor aient été détournés par un gardien de but dégageant beaucoup de puissance et d'habileté. 
En seconde mi-temps, la nuit et le brouillard modifiait quelque peu les conditions de jeu. Comme la Secucaf se savait qualifié, il y eut un peu plus de gestion de leur part et le Dynamo FC pouvait alors se permettre quelques séquences de jeu et opportunités sur coups de pied arrêtés. Malheureusement, les contres bordelais dans les quinze dernières minutes transformèrent le 0-3 en 0-6 malgré les nombreux sauvetages de notre gardien de but !
Convivialité, plaisir de se retrouver et respect entre les différentes acteurs, ce tour national au stade Marcel Saupin sous les yeux du selectionneur de l'équipe de France corpo a donné une belle image du football et donné naissance à une belle amitié entre nantais et bordelais, ce qui n'est pas toujours le cas entre ces deux villes pourtant si proches en terme d'Histoire et d'architecture... 
Merci aux joueurs des deux équipes, aux différents dirigeants (big up au Président Le Normand, absent), aux officiels, aux bénévoles du Dynamo FC (Tito, Geoffrey et Alex) et à nos supporters venus affronter le froid et le brouillard pour voir leur favoris.
 
brouillardLe compte rendu vu de SECUCAF :
LA SECUCAF  BORDEAUX 2016/2017 POURRAIT ÊTRE UN GRAND CRU....
Avec 49 buts marqués pour 4 encaissés en 8 rencontres officielles et autant de victoires, la SECUCAF de BORDEAUX 2016/2017 est en forme....
Contre le NANTES Dynamo FC cher au Président Pierre LENORMAND BERNIER, avec le respect que l'on doit avoir pour tout adversaire mais notamment lorsqu'il s'agit d'un tout  jeune club qui vit une première belle aventure nationale, la SECUCAF BORDEAUX, bien sensibilisée par les coachs Joël GOURGUES et Kaoussou KANTE, ainsi que par son Président Didier BUISINE, avait décidé une nouvelle fois de "bien rentrer dans la rencontre" et de "ne rien lâcher" jusqu'au coup de sifflet final.

La tactique fut payante avec  trois buts marqués par mi-temps (Abaliou AMOUSSA (2), Bastien DORIANT (2), Jo CHARVOT et Giani CASAGRANDE), une volonté permanente de garder le monopole du ballon et de jouer collectif, ce qui soit dit en passant, a sûrement limité le score tant les actions dangereuses avortées par excès d'altruisme furent nombreuses.
Les joueurs locaux bien coachés par Malik TAÏEB, ont toujours défendu bec et ongles, à l'image de leur gardien Alain MUSSET qui a limité le score à de multiples reprises,  et ont profité à fond de tous les contres qui s'offraient à eux notamment par les frères Jonathan et Victor RETIERE et Hugo DESORMEAUX.  Dans ces moments là,  Matthieu COSTES dans les buts Bordelais s'est montré solide au poste...
Bravo à tous les acteurs de cette rencontre jouée dans un état d'esprit remarquable et qui ont porté haut les valeurs du football d'entreprise. Félicitations également au trio arbitral irréprochable.
Les deux équipes étaient enchantées d'avoir pu jouer dans la belle enceinte rénovée du mythique Stade Marcel Saupin qui a fait les beaux jours des canaris Nantais, devant un public nombreux et enthousiaste, tout cela malgré un brouillard épais (cf photo ci-dessus) et persistant ....
CN32BSECUCAFEQUIPE CN32BSOCIETEGENRALENANTES
CN32BSECUACTION3 SECU1

 
VOLVIC Sources – CAILLOT Reims (1-3)
Le Président LAMY a dû être déçu après cette élimination mais les champenois de Daniel JACQUET, avec le vétéran Laurent MOUTON dans les buts, ont réalisé un bon match bien qu’ils se soient levés très (très) tôt en ce samedi matin pour parcourir les 550 km qui relient les deux villes. Pour CAILLOT, le premier but a été marqué par Maxime Faivre à la 22ème minute, avant un deuxième but par le capitaine Bettahar Fares sur un super centre de Maxime Faivre à la 36ème.
En deuxième mi-temps Volvic réagit par Chevalerias qui fusille Laurent Mouton suite à un mauvais placement de la défense. Mais à la 70ème minute, Cedric Lombardo, d'un lob de 35 mètres, donne une belle victoire au FC Caillot.
Très belle prestation des deux équipes et surtout un trio d'arbitres excellent sans parler de la petite réception d'après match bien sympathique
(DJ)
 
CN32VOLVIC3 CN32VOLVICCAILLOT


cn32COCANAEQUIPEETUDES ET RECHERCHES Paris – OCANA Entreprises Ajaccio (1-7)

Ce samedi 10 décembre, les choses sérieuses recommençaient pour les ocanais, avec la coupe nationale. Les hommes du président SANTELLI se déplaçaient dans la capitale pour y effectuer le 32èmes de finale de coupe nationale.

En effet, après un début de rencontre assez facile et plusieurs occasions franches dès l'entame du match, les insulaires étaient récompensés par l'intermédiaire de CARTA qui faisait mouche dès la 10ème minute, bien imité par FIORI quelques minutes plus tard. Par la suite, FIORI y allait de son doublé juste avant la mi-temps. La mi-temps était sifflée sur ce score de 3 à 0.

Dès la reprise de la seconde période, les protégés du coach "GUIGUIMUMU" se mettaient à l'abri en inscrivant un 4ème puis un 5ème but par CABELLA et OUESLATI. Une petite erreur de concentration laissait réduire la marque à nos adversaires mais, à 10 minutes du terme de la rencontre, GUIOT inscrivait son but, d'une superbe frappe enroulée dont il à le secret, sur coup franc aux 20 mètres. Score finale de 6 à 1 avec un match très sérieux du groupe ocanais et Félicitations donc à toute la délégation présente lors de ce déplacement (20 personnes). Le tirage au sort des 16èmes de finale aura lieu le jeudi 15 Décembre à la FFF et les rencontres sont prévues le samedi 21 Janvier.

AS SKILLS Paris - AIR FRANCE Paris (3-0)
Annoncés favoris de cette opposition, nous l'abordions quand même avec beaucoup de précaution car nous avions pu constater, une semaine auparavant, ce que valait Air France Roissy malgré son classement avant la rencontre !
C'est donc avec sérieux et respect que nous avons reçu Air France ! Bien conscients de ce tirage généreux et qui plus est à domicile ! Nous n'avions donc pas l'intention pour autant de leur faire de cadeaux et c'était l'objectif du premier quart d'heure où nous avons toute suite pris le jeu à notre compte en assiégeant leur but d-s l'entame de match. Mais nous sommes tombés sur un excellent gardien qui repoussera deux tentatives d'Abdoulaye, une frappe puis une tête lobée d'une superbe claquette et coup sur coup une frappe angle fermé de Sabri puis une nouvelle tête à bout portant de Yann. Rachid ratera le cadre quelques minutes plus tard ais cela ne nous découragera pas.
Air France craqueras par deux fois en laissant filer au but notre numéro 9 Abdoulaye pour concrétiser ses deux face à face ! A noter une superbe reprise de volée des 20m du numéro 8 d'Air France qui nous fera quelques frayeurs et un numéro 9 très remuant.
Mais on en restera là : 2-0 ce sera le score à la mi-temps. La deuxième mi-temps aurait pu être plus compliquée. Nous concéderons quelques occasions mais notre gardien Fousseyni veille au grain comme toujours ! Le temps passe et nous commençons à gérer le score et nous réussirons à l'aggraver sur une Madjer d'Aboubakar en toute fin de rencontre ; 3-0 score final ! Nous retiendrons une belle équipe d'Air France avec un très bon état d'esprit et très fair-play !
 
MEDICALE Clermont Ferrand – NIKE Paris (1-5 après prolongations)
Après avoir résisté pendant 90 minutes (1-1 à la fin du temps réglementaire) et fait douter les joueurs de NIKE, finalistes du dernier Championnat National, les joueurs de Thomas DENIAUD et Guillaume COUDERC se sont écroulés durant les prolongations encaissant quatre buts qui donnent au résultat un aspect bien trop sévère.
Encore une fois, la convivialité a régné lors et après cet affrontement car les locaux sont allés chercher les visiteurs à la gare, leur ont offert de quoi se restaurer et les ont accueillis à l’issue du match de fort belle manière. MEDICALE a bien soigné NIKE. Bravo !

cn32COACHSMEDICALENIKE

CN32MEDICALE

    Les deux coachs


ACCENTURE Paris – Municipaux Cannes (2-0)
PAS DE FESTIVAL POUR LES CANNOIS CE SAMEDI APRES-MIDI
C’est une première qu’a réussie l’équipe As Accenture en venant à bout des Municipaux de Cannes sur le score de 2 buts à zéro, obtenant ainsi son billet pour les 16èmes de Finale de la CNFE.
Dans ce match très engagé tout va se décanter à la seconde mi-temps.
Revenus sur la pelouse plus que décidés, à l’issue d’une première mi-temps qui s’était terminée par un score vierge de zéro à zéro, l’As Accenture va continuer son travail de pressing sur son adversaire qui finira par payer.
Comme à son habitude c’est l’inusable et virevoltant Térence Goudriaan qui va débloquer la situation pour son équipe en réussissant un pénalty. On jouait environ 15 minutes en seconde mi-temps. Les cannois accusent le coup quelques instants mais relèvent très vite la tête et à leur tour tentent de faire le siège du but de leur hôte du jour.
C’est le moment que choisi à nouveau le métronome Goudriaan pour parachever son œuvre en réalisant un doublé suite à une action ponctuée par une belle frappe qui ne laissa aucune chance au gardien adverse.
Malgré la perte de son capitaine et leader Lupter Jonathan, l’AS Accenture n’aura plus qu’à gérer tranquillement la fin du match. Les rentrées successives de Fouad Matchai, Jhos lican (dont c’était l’anniversaire) et le polyvalent et redoutable italien Giovanni Vinci. Les verts n’avaient plus qu’à dérouler tranquillement la fin du match.et contenir les dernières tentatives cannoises.
Au terme d’un match accompli avec un gardien vigilant, un quatuor défensif impeccable, un milieu qui a battu un travail énorme, sans compter la ligne attaque qui n’a laissé aucun répit à l’adversaire, les verts de l’AS Accenture pouvaient laisser exploser leur joie. Tous fiers et heureux de cette belle performance accomplie sous les yeux et les encouragements de leurs familles et proches venues les supporter.
Pour les cannois ce ne fut pas jour de festival ce samedi après-midi, mais la fin d’une belle aventure qui se termine pour une banlieue de ville lumière Paris qu’ils auront le loisir de découvrir après le match avant le retour sur la Croisette le lendemain dimanche.
Pour Accenture, place à la trêve et vivement 2017 pour la suite de l’aventure !.
 
CN32BACCENTUREEQUPE CN32BACCENTURE
GASAG1041X463
AS ORANGE Issy – GASEG Le Havre (6-1)
Arbitrés par un jeune arbitre de 24 ans, Maxime MESSIER, venu d’Indre et Loire, les isséens de l’AS ORANGE ont rendu une copie très propre tout au moins en première période à l’issue de laquelle ils menaient (4-0). La deuxième mi-temps voyait les visiteurs, plus actifs, réagir mais les orangistes concluaient ce match sur deux derniers buts dont un sur penalty. A noter que la réception, parfaitement organisée, a été très appréciée par tous les joueurs, délégué et arbitres.
Le compte rendu et les photos, vidéos du match : http://asorange.fr/index.php/actualites/a-la-une/1556-orange-plein-gaz
 
CN32OUESTFRANCEEQUIPEBanque de France – Ouest France Rennes (10-0)
Comme LIROLA pour le TOAC, Willy OLEON a inscrit quatre buts pour son équipe de la Banque de France qui a lourdement écrasé OUEST FRANCE Rennes sans jamais être inquiétée.
 
Les représentants du grand journal de l’ouest ont tiré le mauvais numéro avec les banquiers très en forme.

 
 
 
 
 
 
 
CN32OUESTFRANCE4 CN32OUESTFRANCEACTION
 
METRO 93 B4 – Communaux Maisons Alfort (1-2)
Pour ce derby parisien, les Communaux Maisons Alfort, hiérarchiquement supérieurs, savaient que ce court déplacement ne serait pas une partie de plaisir, et ils ne furent pas déçus car ce match fût très serré, très engagé avec quelques cartons jaunes principalement en deuxième partie de match. Menant 2-0 à la pause, les visiteurs ont dû subir la domination des métropolitains revigorés par leur réduction du score obtenue à la suite d’une faute de main du gardien des communaux. Cependant ces derniers réussissaient à garder leur mince avantage, mince mais suffisant pour passer ce tour.
 
cn32melvportduhavreentree2FC MELV – RC Port du Havre (1-7)
Il est de bon ton de saluer un nouveau membre d'une famille, et le RCPH tient à souhaiter la bienvenue dans le giron du football entreprise à ce nouveau club de MELV FC, pour sa première saison en "corpo" ce club fait déjà fort, et tous les férus du foot entreprise souhaitent que du bonheur aux joueurs et au dirigeants des Bretons. Quel accueil, remarquable de courtoisie de la part des responsables locaux, haie d'honneur à la fin du match, la délégation Havraise va se souvenir de cette journée, merci pour tout.
Pas de round d'observation et tout de suite les locaux se ruent à l'assaut du but de notre jeune gardien, et pourtant à la 6ème minute, coup de froid pour les nombreux supporters Bretons, A. Duhamel sur le premier contre est crocheté dans la surface et l'arbitre siffle pénalty, transformation de T. Legall, 0 à 1.
11ème minute, grosse accélération de K. Auzou, le ballon arrive dans les pieds de C. Le Quec qui centre au cordeau pour A. Duhamel qui surgit et marque le 2ème but, 0 à 2. Les locaux par A. Delamotte, K. Parot et le capitaine G. Pinel vont réagir et montrer que le granit Breton est de qualité, mais les Havrais sont bien organisés et vont résister à la poussée locale, sur une action collective rondement menée, B. Pellerin offre un caviar à L'ami C. Le Quec qui marque le 3ème but à la 30ème minute, 0 à 3.
Pour du réalisme c'est du réalisme !!! La pause arrive sur ce score de 0 à 3.

CN32PORTDUHAVREEQUIPELes joueurs locaux vont avoir une belle occasion à la 46ème minute, mais le coup de tête d'A. Delamotte frise la transversale. Ensuite calme plat sur la rade, le match perd en intensité, le RCPH joue trop bas avec Clément qui va évoluer en milieu défensif. Dès lors il est certain que les Dockers veulent garder ce résultat. Pourtant, à la 62ème, encore une belle occasion pour les Mellessois, par l'intermédiaire de T. Lhuissier qui voit son tir repoussé en corner par F. Courseaux, les coachs font rentrer tous les remplaçants pour que tout le monde participe à cette fête du football entreprise, et un joueur était tout heureux de rentrer, c'est notre ami le jeune Edine Arab (19 ans), premier match avec l'équipe fanion et c'est en coupe nationale.
Le papa Slimane va être fier. Respecter l'adversaire c'est de jouer à fond et de mettre les occasions, et W. Riou va marquer à la 80ème minute 0 à 4. A la 85ème minute geste technique de notre capitaine Logan, amorti de la poitrine dos au but, extérieur pied droit pour A. Ballin qui reprend et marque, 0 à 5. Pour la beauté du jeu, les joueurs de MELV auraient mérité de sauver l'honneur.

Victoire du RCPH 5 à 0, encore merci à nos cousins Bretons.
(RF)
Le compte rendu complet du match sur : http://www.rcph-foot.fr/
 MICHELIN BASSENS - MVB BUSINESS (4-0)

CN32DBASSENS1 CN32DBASSENS2

Reour sur les matchs disputés en Ligue de Méditerranée (Journal LA MARSEILLAISE)

MATHHEO

Plus d'infos sur cette Ligue : http://www.footamat.info/2016/12/10/coupe-de-france-entreprise-les-resultats-des-32emes-de-finale/


Rédacteur :
Daniel TESTE

Plus d’infos : https://www.facebook.com/bouyguestelsportsmerignac/photos/