Banner website copy

 

US TCAR et AIR France Roissy : décollages réussis !

 4TCARENTETEBIS

Deux performances sont à ressortir de cette première journée de cette phase de poules : celle d’AIR France Roissy chez le TOAC (3-1) même si le score est un peu sévère pour les toulousains qui ont montré de belles choses malgré cette défaite.
Ensuite, les transporteurs d’USTCAR Rouen ont frappé les esprits en dominant les jeunes bordelais de SECUCAF (5-1). A ce sujet nous souhaitons beaucoup de courage et un prompt rétablissement au bordelais Macéo CLESSE sérieusement blessé en fin de première période.
Pour cette première journée, et ce sera pareil pour les 5 suivantes, nous vous proposons, grâce à Christophe DEMONCHY et Cédric HAMEL, les tableaux des résultats, les classements et le classement des buteurs de la Phase de poules. Merci à eux deux ! 
 
Photo en entête : USTCAR Rouen - SECUCAF Bordeaux 
J01 2  
   

J01 CLASSEMENT

CNEBUTEURS1
 
Groupe A
ASPTT Champigny – FC NOBI NOBI (2-1)

1aspttequipeVu du côté ASPTT Champigny (cf photo) :
ASPTT Champigny - FC NOBI NOBI 2-1 (0-0)
Spectateurs environ 80 - Stade du Parc du Tremblay - Terrain synthétique
1ère mi-temps 
C’est un match qui s’annonce des plus passionnants entre 2 belles équipes
Le match commence plutôt bien de part et d’autre. La première action franche est pour le FC NOBI NOBI ou l’attaquant récupère un ballon mal dégagé et se présente face au gardien. Ce dernier remporte le face à face et puis ASPTT Champigny arrive à se procurer des actions dangereuses mais sans résultat la mi-temps se terminant sur un score de 0-0.
 
1aspttnobiequipes

2ème mi-temps
 
Elle repart de plus belle avec les 2 équipes qui ne lâchent rien.
Mais sur une action de Champigny, un joueur déborde et centre mais l’attaquant ne parvient pas à reprendre. Le milieu gauche qui a suivi l’action, arrive à reprendre le ballon de volée et trouve le chemin du but 1-0 (57eme)
Le FC NOBI NOBI commence à se découvrir et laisse des espaces à Champigny qui sur une récupération de balle au milieu lance son attaquant dans l’espace ; Ce dernier temporise et attend un joueur qui a suivi l’action lui demandant le ballon dans l’espace. Il frappe mais le gardien n’arrive pas à maîtriser le ballon et le relâche. L’attaquant a suivi et marque dans le but vide 2-0 (70ème) pour Champigny.
Le FC NOBI NOBI prend un coup à la tête mais ne lâche pas et au terme d’une action où La défense de Champigny n’arrive pas à sortir le ballon, l’attaquant frappe le ballon qui prend la direction de la lucarne. Mais encore une fois, le gardien est vigilant et sort le ballon d’une claquette. Sur le corner qui suit, le FC NOBI NOBI réduit le score, l’attaquant coupant la trajectoire de la balle qui finit au fond 2-1 (80ème).
La fin de match s’emballe mais le score en restera là.

Vu du côté FC NOBI NOBI :

Défaite constructive...
Vendredi 25/01/2019 - 18h : rdv au QG du club pour le départ en minibus du groupe. Après un repas partagé ensemble, le groupe prit la route de Champigny-sur-Marne. Trajet fluide ponctué d’arrêts au stand, l’équipe atterrit sur les coups de 1h30-2h00 à l’hôtel pour recharger les batteries.
Samedi 26/01/2019 - 9h30 : brunch d’avant match à l’hôtel. Malgré la courte nuit d’après voyage, tout le monde est au rdv et bien éveillé pour cette première échéance de la phase de poule. On quitte l’hôtel vers 12h direction la plaine des sports de Tremblay. 
Petite promenade dans ce gigantesque complexe puis retour aux vestiaires pour commencer le match. 
14h30, coup d’envoi devant une foule qui grandit à vue d’œil (et d’oreille !!!). L’équipe rentre bien dans le match et les jaunes de Champigny aussi avec des attaques ultra rapides sur les ailes.KB La Légende voit une franche tentative repoussée par le gardien de Champigny. Mi-temps 0-0 avec un avantage pour les locaux mais nous sommes en place et commençons à jouer notre football. 

Seconde mi-temps qui reprend avec la même intensité (sauf en dehors du terrain où les tambours battent au Max du Max !!!). Sur une de leurs attaques, ils ouvrent le score. Erreur d’alignement ou manque de concentration, ça ne pardonne pas. L’équipe ne se démobilise pas mais encaisse un second but sur un super travail de leur 10. Il reste 15 min de jeu et on décide de lâcher les chevaux !!! 85ème minute : les efforts payent et Adri Len réduit le score sur un coup de tête au premier poteau. Dernière minute, Anthony Mahouto, monté aux avants postes, décale KB La Légende qui enroule aux 25 mètres une frappe qui n'a d'autre destination que la lucarne gauche adverse quand le gardien la claque au-dessus de la transversale...
Fin de de match frustrante mais constructive, le groupe apprend et ressort déterminé à faire le taff dès la seconde journée. S'en suit une réception terrible de nos adversaires du jour avec un super buffet et une ambiance de carnaval des Antilles. Merci à eux pour l'accueil, nous ferons en sorte de leur rendre la pareille.
Asptt Champigny - Fc Nobi Nobi : 2-1
Buteur : Adri Ien
Composition : Oz Disick / Fatah, Azzedin, Anthony Mahouto, Boujemaa / Samir Verrati (c), Kiram Kozy, Raphael / KB La LegendeAdri Ien, Anis. Remplaçants : Sing-lee Kendji LyPatrice Assouvie, Lies.
Public : beaucoup de monde...
 
1ASPTTACTIONLARGE
 
As Robert Masselin - Conseil Général 92 (3-2)
Un doublé de Kenny NDONDO et un but de Mhedi BEN ZDIRA ont suffi au bonheur du coach Julien DAVIET qui voit, avec cette belle entame de compétition, une source de motivation qui pourrait emmener ses joueurs vers les ¼ de finale.
 
1CACSARBITRESGroupe B
Cheminots Stéphanais - BEST TRAINING Chambourcy (3-2)
C’est sur les installations qui accueilleront le prochain tournoi UNFE en juin que nous avons reçu Best Training Chambourcy, champion en titre et actuel leader de la R1 parisienne. Autant dire que nous nous attendions à un match très compliqué pour cette 1ère journée de poule des 8e de finale de coupe nationale.
D’entrée les parisiens sont dominateurs, une défense très solide et un trio offensif de feu.
A la 7ème minute, les franciliens obtiennent un coup franc bien placé à 20m de notre but. A.Loir se charge de le tirer, le ballon heurte la transversale : K.Sylla a bien suivi et trompe Arthur notre gardien bien délaissé il faut le dire par sa défense. 
7e min CACS 0 - Best Training 1.
1CACSAVANT
Les cheminots accusent le coup et ont du mal à conserver le ballon. Nous subissons  les attaques successives des visiteurs avec S.Robinet à la baguette. Un ballon rendu trop facilement sur une touche et un errement tactique de notre milieu est immédiatement exploité par un attaquant adverse qui perfore plein axe et sert parfaitement le meneur de jeu de Best Training qui double la mise.
17e min CACS 0 - Best Training 2. 
C’est à partir de ce 2ème but encaissé que le CACS va progressivement sortir de sa « léthargie « en étant moins timide et retrouver un peu de notre jeu. Chambourcy manquera par 2 fois le 3e but. Et de notre côté nous arrivons enfin à rentrer dans la surface adverse sans pour autant être assez dangereux pour inquiéter le portier parisien. 
Score à la pause CACS 0 - Best Training 2.
2CACSEQUIPEBISNous profitons de la pause pour cibler nos erreurs commises et redonner des consignes. 
Effet immédiat, nos joueurs vont enfin montrer leur qualités et qu’ils ne sont pas qualifiés en 8èmes de finales par hasard. Les duels sont majoritairement gagnés par les bleus et nous retrouvons un jeu de passes courtes avec un Tristan Barré des grands jours. Tour à tour Mathieu, Tristan, Loïc ou encore Stéphane vont avoir l’opportunité de réduire le score. Malheureusement A.Gibert l’excellent gardien de

Chambourcy sortira à chaque des parades de grande classe. Coté visiteurs moins de fluidité dans le jeu mais ils resteront tout de même dangereux sur plusieurs occasions que la défense cheminote repoussera avec promptitude. Le score n’évoluera plus. 

Score Final CACS 0 - Best Training Chambourcy 2. 
Pour résumer, cette 1ère demi-heure « léthargique »  nous aura été fatale et la 2e période nous laisse plein d’espoir pour la suite de ce mini championnat car nous avons su tenir la dragée haute à une très belle équipe de Best Training. 
Les 2 équipes se sont retrouvées après la rencontre pour une traditionnelle collation. Moment convivial et amical qui démontre les belles valeurs de notre Football Entreprise.
2MEDICALEQUIPESEULE
Bordeaux Metropole – MEDICALE Plus Clermont Ferrand (1-1)
Le but d’Arnaud LACQUIT en fin de match a permis aux clermontois de MEDICALE Plus (cf photo) de repartir avec le point du match nul de Bordeaux. Ce résultat leur permet d’espérer pour la suite, un sentiment qu’ils devront confirmer le 9 Février en recevant les normands de CACS : un match qui s’annonce déjà presque décisif !

 

Après une minute d’applaudissement (cf photo) en hommage à un jeune footballeur décédé en Gironde, la 1ère journée poule B a pu débuter.
L’AS Médicale Plus qualifié sur tapis à Vert a montré qu’elle avait bien sa place dans ce championnat.

applaudUn match équilibré avec des occasions de part et d'autres mais 2 gardiens de grande classe qui ont retardé l’ouverture du score. Malgré une légère meilleure possession de balle des médicaliens, ce sont les municipaux qui ouvrent le score à la 44ème minute d’une frappe magistrale de plus de 35 mètres qui va se loger en pleine lucarne.
Coup dur pour les clermontois juste avant la mi-temps. Mais ils vont relever la tête et aller chercher cette égalisation à la 80ème minute. Ouverture millimétrée de Cantagrel pour Lacquit qui réalise un super contrôle qui fait toute la différence et va ajuster le gardien adverse. Il a même failli mettre un doublé mais sa tête finit sur la barre transversale.
Score final 1-1 et match nul logique. Il faudra aller chercher la victoire lors de la 2ème journée avec la réception des Cheminots de St Étienne de Rouvray le 9 février prochain.
Les municipaux iront chez l’ogre de la poule : BEST TRAINING Chambourcy.

   2MEDOICALEEQUIPES
 
Groupe C
OCANA Entreprises – RC Port du Havre (1-1)
  
OCANAEQUIPE7 OCANARCPHEQUIPE
OCANAENTREE
 
OCANEQUIPES
 
Vu du côté corse :
Les Ocanais résistent face à l’équipe du RCPH
Lors de ce samedi 26 Janvier, les Ocanais (cf photo ci-contre) jouaient leur 1ère journée de Coupe Nationale face à une référence du foot entreprise, le RCPH.
En effet, les hommes du président Santelli attaquaient cette partie pied au plancher, avec une occasion franche dès les premières minutes, par Populus, dont sa frappe trouvait le filet pare-ballons derrière le but.

Dans les instants qui suivaient, c'est Jean Pierre CAU qui allait se présenter devant le goal et après l'avoir éliminé, allait mettre le ballon au fond dans un angle assez fermé. (12ème minute)
1-0 pour les Ocanais qui faisaient le début de match parfait.
Par la suite, l'ouverture du score des corses, faisait bizarrement reculer le bloc-équipe Ocanais, et l'équipe du RCPH prenait l'emprise du jeu et se faisait de plus en plus pressante vers le but du gardien AGOSTINI.
Ainsi ils revenaient logiquement a la marque après une nette domination à la 20ème minute de jeu, suite à une bonne transversale adverse, et bien repris par BAGGIO qui allait battre AGOSTINI après avoir éliminé RENUCCI. Egalisation logique au vu de la domination adverse. 
La mi-temps était sifflée sur ce score de 1 à 1. 
La seconde période repartait sur le même rythme, sans pour autant que les occasions franches aboutissent sur un but d'un côté comme de l'autre. Les dockers se faisaient de plus en plus pressants tandis que les Ocanais réagissaient timidement.
Ainsi après plusieurs situations les Ocanais étaient très proches de céder mais la défense composée de BASTELICA, ANTONA, RENUCCI et CAU ne cédait pas et restait bien compacte.
Sur la fin, ce sont les Ocanais qui avaient une balle de but par GALANTI, mais il oubliait de faire la passe a CARTA, en embuscade et son  crochet, trop long était intercepté par le défenseur normand. 

Match nul logique donc pour cette première rencontre que les deux formations ne souhaitaient pas perdre pour débuter ce mini championnat.
Tout ce petit monde s'est retrouvé (joueurs, dirigeants, arbitres, supporters) au sein du local de la casa Rossa e Turchina, pour la collation d'après match, ou les échanges, la convivialité et la bonne humeur étaient au rendez-vous.
Nous tenons à remercier nos adversaires du jour, ainsi que le club du GFCA, pour le prêt de leurs installations sportives, le club de supporters I DIAVULI, pour le prêt de leur local, Paul MASSIMI, notre photographe du jour et l'auberge l'ustaria (Martin et Martine) pour leur accueil et leur gentillesse, comme d'habitude, lors de notre déjeuner sportif.
Prochaine rencontre de la Coupe Nationale le samedi 9 février, à Paris, face à l'équipe d'Air France Roissy.

Vu du côté havrais :
Premier match de 1/8ème de finale de la Coupe de France pour le RCPH qui rend visite dans l'ile de beauté à OCANA, équipe corse qui depuis de nombreuses années compte énormément dans la hiérarchie du Football Entreprise.
Les Dockers du Havre s'étaient préparés avec minutie pour cette rencontre et il fallait mieux car il n'est pas chose aisée de s'imposer chez les insulaires. D'entrée de jeu les hommes du Président Santelli prennent le match par le bon bout et à la 3ème minute  F.Populus voit sa frappe de balle tutoyer le cadre de J.Villain. Continuant sur un bon rythme les locaux ouvrent le score par le rusé J.P Cau qui gagne son duel avec J.Villain à la 12ème minute, 1 à 0.
Mais ce but a le don de réveiller les Dockers qui vont confisquer le ballon. Et à force de pousser ils vont égaliser à la 20ème minute : ouverture lumineuse de L.Bouquet pour G.Baggio, contrôle parfait de Giovanni, crochet qui laisse sur place son vis à vis et d'un joli tir égalise, 1 à 1. Amplement mérité.
Les Havrais vont dominer le reste de cette première période mais vont se montrer bien trop imprécis dans la dernière passe pour tromper la vigilance du gardien/secrétaire local T.Agostini.
La première période va être sifflée sur ce score mais franchement si les Dockers avaient mené, il n'y avait pas à crier au scandale, 1 à 1.
La seconde période voyait les joueurs d'OCANA faire le pressing sur le but visiteur, mais voilà quand il y a danger les joueurs de base du RCPH montent en puissance et les L.Bouquet , W.Riou (auteur d'un match top niveau) et le gardien, le très rassurant J.Villain vont montrer à leurs jeunes coéquipiers le bon exemple pour résister aux assauts locaux qui faisaient le maximum pour marquer ce fameux deuxième but.
La qualité du jeu s'étiole avec les minutes qui passent et les locaux vont avoir une belle occasion à la 75ème minute par S.Galanti. Mais ce dernier va se montrer trop gourmand. Les 10 dernières minutes voient les Dockers de plus en plus souvent dans le camp Ocanais, les défenseurs locaux commencent à fatiguer et lorgnent de plus en plus sur le chronomètre. L'arbitre va mettre fin à ce match dont le score avait l'air de satisfaire tout le monde.
A souligner le comportement exemplaire des deux équipes ce qui a largement facilité l'arbitrage des trois hommes en noir. Le RCPH remercie le Président J.Santelli et son staff pour la qualité de l'accueil de la délégation Havraise, la remarquable réception d'après match où il y avait beaucoup de sympathie entre les joueurs et les dirigeants. Un moment plein d'espoir pour le football Entreprise, pas étonnant que le soleil a pris demeure à Ajaccio. Match nul entre OCANA et le RCPH 1 à 1.
(RF)
TOAC Toulouse – AIR France Roissy (1-3)

La réaction de Phil HERRY, coach du TOAC :

Le résumé est simple : beaucoup beaucoup trop d'occasions non concrétisées notamment dans la première demi-heure et deux buts encaissés, un à la toute fin de la première mi-temps et l'autre au tout début de la deuxième. Pour exister à ce niveau il faut plus de justesse et d'efficacité offensive et défensive.
La suite est simple aussi, il faudra des exploits, notamment lors de nos 2 prochains matchs à l'extérieur, pour pouvoir espérer dans cette phase de poules de coupe de France.
Servons-nous de ce match pour grandir !

1AIRDFRANCEROISSYEQUIPEVu du côté AIR FRANCE Roissy (cf photo) :

Le TOAC entame la rencontre sur les chapeaux de roues. Après 4 minutes, notre gardien a déjà remporté deux face à face. Les actions s’enchaînent pour le TOAC, les mouvements offensifs de très grande qualité et les actions dangereuses continuent de faire passer le frisson dans notre défense qui plie mais ne craque pas. À la demi-heure de jeu, notre gardien a effectué près de 7 arrêts décisifs ! 
Nous commençons enfin à sortir la tête de l’eau et nous montrer enfin dans ce match. 
À la 44ème minute nous obtenons un penalty après une très belle action personnelle ponctuée par une roulette que le défenseur du TOAC ne peut stopper sans faire faute. 
 
Penalty transformé, nous regagnons les vestiaires sur ce score plus que flatteur de 1-0, tant la domination du TOAC était flagrante. 
La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases, nous subissons les assauts incessants. 
3TOACEQUIPEMais sur un contre, notre avant-centre dépose 2,3 défenseurs et malgré un angle fermé  trompe le gardien adverse d’un magnifique tir enveloppé. (cf vidéo)
À la 60ème minute, l’arbitre expulse notre capitaine, après avoir estimé que son action défensive le méritait. Nous allons souffrir encore plus à 10 contre 11 ! 
Comme souvent dans ce cas, nous décuplons la solidarité dont nous avons fait preuve depuis une heure. Cette solidarité nous permet une fois de plus en contre d’inscrire un troisième but. 
Le TOAC ne baisse pas les bras et continue ses assauts et sont logiquement récompensés d’un but à 10 mn de la fin de la rencontre. 
Malheureusement nous perdons deux joueurs sur blessures (adducteurs et fracture de la malléole externe)
Nous craignions la fin de saison pour eux. 
Une victoire au goût amère mais qui nous lance parfaitement dans ce groupe très relevé. 


 

Groupe D
Communaux Maisons Alfort – AS ORANGE (1-1)
Après le solide match aller en championnat régional, on s’attendait à une confrontation consistante entre ces deux équipes franciliennes. Ce fût le cas mais même si un certain nombre de biscottes jaunes ont fait leur apparition tout au long du match (3 pour les Communaux et 2 pour l’AS ORANGE), on peut dire que l’opposition est restée dans la normalité. Seule la sortie finale aux vestiaires ayant fait l’objet d’un peu d’excitation collective… La sympathique réception finale offerte par les Communaux venant apaiser les esprits.  

4MALFORTEQUIPE 4ORANGEEQUIPE
 
Après le coup d’envoi donné par Thomas NGIJOL, humoriste qui a vécu et joué au foot à Maisons Alfort (cf photo), le match pouvait démarrer.(cf photo ci-dessous)
Le match débutait, à l’image de la première confrontation, par un pressing assez haut des locaux qui gênait aux entournures le milieu de terrain orangiste contraint de reculer pour essayer de relancer. L’intensité mise par les locaux s’avérait payante puisqu’ à la 19ème minute, ils bénéficiaient d’un corner qui, très bien tiré, permettait à Khaled BOUARABA, esseulé au second poteau, de mettre un bon coup de tête qui donnait ainsi à son équipe un avantage mérité (1-0, 19ème)
Sous les conseils de leur coach, JC PEUFFIER, qui leur demandait d’être patients, les visiteurs tentaient de reprendre leur jeu à leur compte par l’intermédiaire d’Houssem CHEMALI et d’Amar KASMI qui se démenaient sur leurs côtés, malheureusement sans suite au niveau du tableau d’affichage.
 
4ARBITRES 4EQUIPES
4NJIGOLTHOMAS 4MALFORTACTION
 
A la pause, le score logique reflétait l’intensité mise par les locaux et la difficulté pour les visiteurs pour créer de véritables dangers devant les buts d’Ali ZRIBI très vigilant.
Sermonnés à la pause, les orangistes prenaient le jeu à leur compte et dominaient copieusement les débats, les locaux se contentant de contrer. Sur une frappe de Julien PARIS, Johan PLATON déviait astucieusement le ballon pour égaliser (1-1, 53ème).(cf vidéo)

La dernière demi-heure voyait l’AS ORANGE dominer territorialement se procurant quelques occasions notamment par le même Houssem et par Abdou KANTE mais les locaux, bien en place défensivement, s’arcboutaient devant leur but pour réussir à prendre ce point du match nul qui les maintient en course pour la qualification.
Ils auraient même pû l'emporter dans les dernières minutes sur un contre favorable sans la magistrale sortie de Steve BAILLY.
(cf vidéo ci-dessous)

 

4MALFORTACTIONLARGE2


USTCAR Rouen - SECUCAF Bordeaux (5-1)
La SECUCAF BORDEAUX dominée par une solide équipe d'UTSCAR ROUEN
Si nous savions que ce déplacement chez le leader invaincu de la relevée Ligue de Normandie n'allait pas être une partie de plaisir, nous avons rencontré, par expérience dans les compétitions nationales, ce qui se fait de mieux actuellement, une équipe physique, technique, motivée et sûre de sa valeur.

4TCAREQUIPE 4TCARSECUCAFEQUIPE
4TCARACTION 4tcarenteteter

La première demi-heure allait être très difficile pour notre équipe qui mise cette saison sur l'avenir en alignant  7 joueurs de 20 ans....ce qui dans le petit monde du football d'entreprise est à ce niveau sûrement unique.
Après un arrêt extraordinaire de Matthieu COSTES à la 8ème minute sur lequel il va se blesser au dos et souffrir toute la rencontre, les locaux qui prenaient le jeu à leur compte allaient ouvrir le compteur dès la 14ème mn avec notamment un tandem n° 9 et 10 au-dessus du lot.
Notre équipe qui procédait en contre s'offrit tout de même une belle occasion par Julien LARROUDE à la 18ème dont le tir se termina petit filet...extérieur.
Un des tournants du match se situa à la 31ème minute avec un seul carton jaune donné pour une main volontaire à l'extérieur de la surface du gardien local pour annihiler une action de but.
A ce titre, et sans remettre en cause la victoire méritée des locaux et porter un jugement sur la production des référés du jour, Messieurs de la FFF, continuer à faire des économies en  désignant des arbitres de la Ligue du club recevant n'est pas admissible à ce niveau de compétition et reste un sujet potentiel de contreverse largement évitable ..... La suite allait le démontrer.
Peu avant la pause, après un nouveau sauvetage de notre gardien, le n°4 local allait doubler la mise en reprenant de volée une sortie de corner (43ème mn).
Juste avant la pause, notre jeune Macéo CLESSE qui se présentait devant le gardien d'UTSCAR sorti à sa rencontre s'écroule et ne se relèvera plus. Le bilan sera très lourd pour le club et surtout ce jeune joueur avec un  péroné cassé et son transfert au CHU par les pompiers...
Le jeu allait reprendre après de longues minutes éprouvantes, sans un coup franc et sans un carton logique qui pouvait être synonyme d'exclusion, surtout vu les conséquences, ....
Comme vous pouvez l'imaginer aisément, l'ambiance à la mi-temps fût lourde dans le vestiaire et le retour sur le terrain aussi avec le jeune Macéo qui souffrait beaucoup pas encore évacué par les pompiers.

4TCARACTIONENTETELa 2ème période, malgré ce triste accident, allait voir notre équipe jouer plus haut pour montrer sa capacité d'orgueil et de réaction.
Les locaux qui avaient fait rentrer de nouveaux  joueurs incisifs et rapides procédaient à leur tour par contre et sur l'un d'entre eux aggravaient le score à la 51ème mn. Dur...dur...
Sans jamais baisser les bras, Titou MILLET combatif comme d'hab allait réduire le score à la 58ème minute. Le central valide, pas l'assistant qui signale un hors-jeu que personne des deux camps n'a vu....
Alors que tout roulait pour les transporteurs d'UTSCAR qui n'avaient qu'à gérer leur net avantage, ils allaient perdre un peu les pédales face à nos joueurs, qui malgré leur déficit physique, leur posaient de plus en plus de problèmes en engagement et en vitesse.

Bilan, plusieurs cartons jaunes et un rouge sanctionnés par de nombreux coups francs dont un de Jim DELAHAYE sorti de la lucarne (75ème mn) par le portier de Rouen ...
Un nouveau contre supersonique des locaux se conclut par un 4ème but (78ème mn) avant que Valentin MAGIMEL ne réduise (enfin !) la marque à la 79ème minute sur un beau centre au cordeau de Dier VANVLANDEREN.
Notre équipe allait boire le calice jusqu'à la lie à la dernière seconde sur une ultime attaque rapide... 5.1 au final, score un peu lourd vu les efforts déployés en 2ème période par notre équipe dont beaucoup de jeunes joueurs ont pu mesurer ce qu'est le haut niveau d'entreprise.
Malgré cette désillusion, notre équipe n'est pas abattue et se battra jusqu'au bout pour allait chercher le graal de cette poule, la qualif'....
A signaler la bonne tenue des 2 équipes dans ce match joué sur un rythme enlevé et merci pour la réception d'après-match du club du Président Thierry DOURY.

Prochaine étape le 9 Février pour les 16 équipes.
 
Agrégation : Daniel TESTE