Picture333 min

NE RATEZ PAS LE COACH : Claire STEPHAN

CLAIRESTEPHAN

Claire STEPHAN
est la coach-entraîneur du club A.A. AMADEUS qui recevra, le 27 Janvier, en Coupe nationale FE, les toulousains du TOAC pour un match qu’elle doit supposer compliqué face à un tel adversaire.

Il s’agira de la première apparition du club azuréen à ce niveau de la compétition et peut être que son coach n’y est pas pour rien. Comme elle l’indique ci-dessous, sa présence sur le banc pour diriger des hommes surprend encore mais les bons résultats de son équipe associés à un excellent état d’esprit ne tarderont pas à effacer cet effet de surprise. 
Avant d’intégrer l’entreprise AMADEUS, en tant que Développeur de logiciels, Claire STEPHAN est passée comme joueuse au TFC puis par l’Australie où elle a joué en 2ème division. De retour en France, elle s’est entraînée avec les filles de l’OGC Nice, avant de coacher, tout en jouant, les filles de l’US VALBONNE. Elle est désormais le coach d’AMADEUS et à la tête d’un effectif dont elle semble  très appréciée.
Claire STEPHAN est la première féminine à apparaître dans cette rubrique et, en tant que ‘’chef d’orchestre’’ d’AMADEUS, nous lui avons posé quelques questions : 
 
CLAIRESTEPHANACTIONQuestion 1: Quelle est votre philosophie de Jeu ?
Pour moi le foot est avant tout un sport d'équipe. J'aime le jeu de passes, une équipe collective qui défend et construit son attaque en bloc. C'est évidement ce que j'essaye de mettre en place à Amadeus. 

En plus avec un effectif nombreux comme le nôtre (42 licences cette année) on ne sait jamais quels seront les joueurs présents au match.
 
Il faut donc que la tactique et les consignes soient simples, que chaque joueur soit capable d'évoluer à plusieurs postes et surtout de jouer quels que soient les partenaires autour de lui.
 
  Question 2 : Sur le banc, est ce que vous préférez être seule pour prendre vos décisions ou appréciez-vous la présence d'un adjoint ou d'un dirigeant pour vous éclairer dans certains choix ou situations ?
Haha ! Encore faudrait-il avoir le luxe d'avoir un dirigeant sur le banc. Ça n'est déjà pas évident d'avoir un joueur pour faire la ligne chaque semaine, je suis donc seule sur le banc. 
Cependant j'aime beaucoup échanger et avoir le retour des joueurs. Il n'est pas rare que je discute des options avant un match, ou que je prenne l'avis de quelques joueurs clefs à la mi-temps. Jusqu'à présent j'ai surtout vécu le foot sur le terrain. Il est donc important pour moi d'avoir cette analyse très différente de ce qu'on peut voir depuis le banc. J'essaie de tenir compte des commentaires et de vérifier s’ils correspondent à ce que moi j'avais pu voir.
Enfin j'ai la chance de pouvoir refaire le match à la maison le soir avec mon partenaire qui vient dès que possible nous voir jouer !

Question 3 : Observez-vous le coach adverse lors des matchs afin d'anticiper ses éventuels changements. Ou restez-vous uniquement concentrée sur votre équipe ?
Je reste concentrée sur mon équipe. Peut-être est-ce dû à mon manque d'expérience sur le banc mais je trouve qu'il y a déjà bien assez à faire de notre côté. 

De plus on est en championnat Entreprise: notre temps d'entrainement est réduit (2 x 1h par semaine) et un certain nombre de joueurs ont peu d'expérience dans le foot ou ne l'ont du moins jamais pratiqué en club. Je préfère me concentrer à la mise en place de notre jeu plutôt que de trop diversifier les tactiques. Et je pense que le temps d'adaptation à des gros changements en cours de match serait plutôt néfaste à l'évolution du plan de jeu. 

CLAIRESEPHNCOACHQuestion 4 : Racontez-nous votre meilleur souvenir sur le banc ?
C'est difficile, j'ai la mauvaise tendance à oublier les matchs... D'ailleurs vous me verrez toujours sur le banc avec mon papier et mon crayon, sinon je suis capable d'oublier le score ou qui a marqué!!

Mais évidemment je peux quand même parler de la fierté que j'ai eue les quelques fois ou nous étions menés au score et ou plutôt que de baisser les bras l'équipe a relevé la tête et est allée chercher la victoire. Et plus récemment je me dois de parler du dernier match de coupe nationale qui a suscité un engouement de la part de toute l'équipe tant sur le terrain que dans les tribunes avec la présence de nombreux supporters.

Question 5 : Quels sont vos objectifs à court et long termes dans votre club ?
Lorsque l'on m'a contactée pour être entraineur de l'équipe ils avaient du mal à finir la saison. Trop peu nombreux à chaque matchs, un certain nombre de défaites mais un maintien possible qui n'est pas arrivé. 
On est donc descendus en dernière division. L'objectif premier était d'abord de remonter mais aussi de construire quelque chose et de motiver les joueurs. Ca a doucement pris forme l'an dernier avec suffisamment de monde à tous les matchs et un groupe d'entrainement avec un effectif en progression.  Année soldée par une remontée en division d'honneur. 

Cette année, si la compétitivité est de mise (sans doute encore un peu plus avec le parcours inédit pour Amadeus en coupe de France) l'équipe doit rester sociale et conviviale. Je m'efforce d'offrir des entrainements de qualité pour motiver les joueurs et avoir une présence assidue tant aux matchs qu'aux entrainements, mais aussi les faire progresser individuellement et surtout collectivement. 

Question 6 : Quelle est votre principale qualité sur le banc ? Et éventuellement votre défaut ?
Je pense qu'honnêtement mes qualités sont plutôt sous ma casquette d'entraineur que sous celle de coach. Entre mon passé de joueur de foot et d'athlète, j'ai appris à construire des entrainements cohérents et variés. 
Après je pense que ma facilité à m'exprimer en public m'ont aidé à acquérir le respect en tant que coach d'une équipe de foot masculine. Car il faut bien avouer que cela surprend encore beaucoup de voir une femme dans ce milieu.

Quant à mon défaut ça serait sans doute d'apporter trop d'intérêt à la façon dont on a joué et assez peu au résultat du match. Si cela m'aide parfois à rester positive dans les défaites je peux paraître trop dure lorsque l'on gagne sans la façon. J'essaie de travailler la dessus car évidement pour être performant et se surpasser il me parait essentiel au joueur d'avoir cette envie de gagner! 

MERCI
 
Rédacteur : Daniel TESTE
Photos : Claire STEPHAN