J1BTLOIRENTETE
 
 
Bravo à la Ligue de Normandie avec un carton plein pour ses quatre clubs engagés qui engrangent quatre victoires et donc quatre places de leader.
Au cours de dette journée, l’avantage du terrain s’est vérifié avec six victoires à domicile et deux matchs nuls. Aucune équipe n’a donc réussi à s’imposer à l’extérieur et les équipes battues auront l’obligation, dans quinze jours de s’imposer pour ne pas se voir rapidement distancées.


J1HECCOMPOHEC PANATHENEES
, club du championnat du samedi matin, a tenu le choc face à l’US METRO (1-1) montrant qu’il faudra compter sur lui.
Tout comme les deux principaux favoris, finalistes l’an dernier, BEST TRAINING et USTCAR Rouen qui se sont imposés sur le même score de 3-0 montrant qu’ils sont en capacité et qu’ils comptent réitérer leur parcours de 2019.
Au niveau performances individuelles, Anthony LOIR (cf photo en entête) a inscrit un triplé dont un majestueux coup franc alors que Bryan GUILBERT a offert un doublé à USTCAR.    
 
Ousmane TANKO, le tonique gardien de but toulousain a réalisé un grand match face aux dockers Havrais tout comme le bordelais Maceo CLESSE chez Robert MASSELIN malheureusement sans réussite comptable à l’issue de leur match.
 
Comptes rendus des rencontres au sujet desquelles nous avons reçu ou trouvé des informations et photos (pour les prochaines journées, merci de bien vouloir envoyer vos photos ou comptes rendus) :

AS ROBERT MASSELIN – SECUCAF Bordeaux (3-2)
Samedi 25 janvier, la Sécu de Bordeaux s’incline de justesse 2-3 chez les normands de l’A.S MASSELIN,  après avoir raté d’un souffle une belle remontada …
 
Ce premier match de la phase de poule de Coupe Nationale en terre Rouennaise s’est déroulé sur les installations se trouvant au sein même de l’entreprise MASSELIN.

 
J1MASSELINEQUIPE J1MASSELINSECUCAFEQUIPE
J1MASSELINACTION2
C’est devant une belle chambrée assez bruyante estimée à 200 personnes qu’allait se dérouler cette rencontre opposant deux équipes encore invaincues en compétitions cette saison,  et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils auront assisté à deux mi-temps aux scénarios bien différents.
 
La première période allait être en effet dominée par les locaux qui disposaient de joueurs de qualité, plusieurs ayant évolué au niveau national, remuants et techniques avec des gabarits et une expérience bien supérieurs à notre très jeune équipe.

Après des premières minutes où on sentait bien qu’un “match d’hommes” se mettait en place (viril mais correct…), dès la 12ème mn un attaquant local rentre plein pot depuis son côté gauche dans la surface et voit son pied accroché malencontreusement  par le capitaine de la Sécu Maxime BARREAU. Penalty non contesté. 1-0 pour MASSELIN.
 
J1MASSELINACTION4Ce sera ensuite une période de gros combat pour la récupération du ballon mais à ce jeu les locaux étaient beaucoup plus  puissants et allaient doubler la mise à la 31ème mn. Leur n°9 adressé de 30m du bord de touche un ballon précis et tendu sur le n°11 bien lancé plein axe  qui marque avec l’aide du poteau. 2-0. Dur, dur… Le public manifestait bruyamment.
 
MASSELIN ne relâchait pas l’étreinte malgré une belle combativité de nos joueurs qui n’arrivaient pas dans cette période à garder les ballons et encore moins à se montrer dangereux malgré notre cavalerie légère qui  était bien prise en charge par une défense organisée autour d’une haute défense centrale ….
 
La Sécu de Bordeaux allait boire le calice jusqu’à la lie à la 36ème mn. Suite à une faute non sifflée sur l’un  de ses joueurs, s’en suivit un flottement défensif et un coup franc largement évitable  18m plein axe.
L’excellent n°5 et capitaine local Mehdi BENZDIRA ne se fit pas prier pour trouver la lucarne d’un Yo PICART qui, sans avoir eu une autre alerte digne de ce nom, aura ramassé trois fois le ballon dans ses filets.
3-0 à la pause, ça ne sentait vraiment pas bon pour la Sécu….

J1MASSELINACTION6A la pause les murs des vestiaires visiteurs ont quelque peu tremblé et les coachs Olivier LAFFONT et Kiki ECKERT ont demandé à leurs joueurs de ne surtout pas lâcher en se battant sur tous les ballons et de montrer ce dont ils sont capables en prenant les initiatives…
 
Dès la reprise, changement donc de scénario.
Les joueurs de la Sécu vont récupérer un maximum de ballon par leur vivacité et leur engagement. A ce jeu le très combatif milieu Rémi HALLOUET allait être un fer de lance derrière lequel tout le monde allait suivre.
 
Alex GRASSIGNY se créait une première occasion à la 49ème mn, légèrement hors cadre. Réplique du n°10 local Maxime AUZOUX qui balança un boulet de 25 m sur le bas de la transversale, pour retomber aux yeux de l’arbitre, faute de VAR, devant la ligne.
 
C’est au tour du solide gardien Bordelais Yo PICART à la 64ème mn de montrer l’étendue de ses qualités en sortant un  beau tir tendu plein axe d’un attaquant local.
J1MASSELINENTETELa Sécu qui posait véritablement des problèmes de vitesse à leurs adversaires allait voir ses efforts récompensés à la 67ème mn. Macéo CLESSE  décidément intenable se retrouvait en position de tir à 20 m plein axe et d’un beau tir tendu sous la barre réduisait le score.
 
Les locaux s’accrochaient mais n’y arrivaient plus surtout défensivement, la sortie de leur n°5 à la pause ayant manifestement déréglé leur secteur défensif.
A la 71ème mn le rentrant Bordelais Tom BENNADI centre de son côté gauche sur Macéo CLESSE à 8m des buts contré in extremis.
A la 76ème mn Macéo CLESSE inarrêtable rentrait dans la surface, prenait tous les défenseurs de vitesse gardien compris et marquait dans le but vide. 2-3
Allait-on assister à une remontada ?
 
Cinq minutes plus tard, le néo Bordelais ex Nike Greg TRIME dévie de la tête sur Macéo CLESSE qui centre au cordeau sur Alex GRASSIGNY lancé 2ème poteau, l’excellent  gardien local Alexis MOGIS bien sorti s’interpose courageusement. Les vagues des attaques de la Sécu se succèdent.
 
J1MASSELINENTETE2A la 85ème mn, après une belle action collective, le jeune meneur de jeu Macéo CLESSE esseulé face au gardien trouve …le poteau, et à la 88ème mn Tom BENADDI plein axe de 20m frappe du gauche, le gardien dévie en corner du bout des doigts au pied de son poteau.
Malgré tous les efforts des Bordelais qui méritaient le nul après cette 2ème période aboutie, le score n’allait pas évoluer….

En jouant de cette façon, même si ce fut en réaction,  les Bordelais ont démontré que tous les espoirs leur restent permis dans cette compétition. Quant à MASSELIN, en jouant comme ils l’on fait en première période  ils seront des candidats très sérieux dans cette compétition.
Bravo aux dirigeants du club normand pour leur sympathique accueil et la réception d’après match. Rendez-vous le samedi 21 mars à Bordeaux  pour le match retour ….

 
 
J1RCPHENTREERCPH – MUNICIPAUX DE TOULOUSE (2-1)

Et voilà, la phase finale pour aller chercher le titre national de la coupe de France Football Entreprise s’est ouverte ce samedi  pour les seize clubs encore en piste. Le RCPH en recevant  les MUNICIPAUX DE TOULOUSE sait pertinemment que ça ne va pas être chose aisée de jouer cette équipe venue d’Occitanie et ce fut le cas.
Les visiteurs attaquent la rencontre de la plus belle des manières et vont dominer des locaux qui multiplient les erreurs, relances défensives très fébriles ; ça balance trop de longs ballons en oubliant le milieu de terrain et bien sûr ça fait le bonheur des Hommes du Président Dausseing qui s’évertuent à jouer un football alléchant.

Un premier coup de semonce arrive à la 15ème minute avec une action très dangereuse qui donne le frisson aux très nombreux supporters Havrais et à force d’avoir le monopole du ballon les Toulousains vont ouvrir le score à la 25ème minute : débordement côté gauche centre et un défenseur local va faire un csc, pressé qu’il était par un attaquant visiteur (0 à 1).
 

 

 
J1RCPHEQUIPE J1RCPHTOULOUSEEQUIPE

J1RCPHJOIEAvertissement sans frais pour les visiteurs avec un tir de W.Riou sur le haut de la transversale, 60ème minute. A force de reculer, les Toulousains vont céder à la 70ème minute : A.Duhamel s’infiltre dans la défense visiteuse et se retrouve le nez sur le synthétique de Percepied, l’arbitre n’hésite pas une seconde et siffle pénalty.
L.Boiné ne tremble pas et transforme la sentence suprême à la 70ème minute (2 à 1).

Les Toulousains vont faire le maximum pour égaliser et le 11 visiteur M.Mboua va être un danger permanent pour les locaux.
Fin du temps réglementaire et Mister arbitre a décrété 5 minutes de temps additionnel, rien à dire c’est lui le maître du temps, mais son coup de sifflet final va soulager les dirigeants qui sont sur le banc !!!!
 
Le RCPH bat LES MUNICIPAUX DE TOULOUSE 2 à 1. Ensuite une sympathique réception au foyer des Dockers qui va clore cette journée entre gens de qualité.
RF

 

J1RCPHACTION3 RCPHACTIOBN
   
DSC 0151
BEST TRAINING – AS ORANGE (3-0)

 
Pour cette première journée de la Coupe nationale, BEST TRAINING, tenant du titre, a montré qu’il faudrait compter sur lui cette saison.
 
Sa victoire sur l’AS ORANGE est nette et logique même si les visiteurs ont dû jouer à 10 pendant près de 80 minutes suite à une expulsion en deux temps consécutive à un choc de têtes entraînant une très sérieuse blessure à la tête de Didier RICHARD HILAIRE, déjà très malchanceux et malheureux l’an dernier.
 
Très handicapé en terme d’effectif avec 3 blessés la semaine précédente venus se rajouter à la longue liste des absents, les orangistes ont produit un très bon début de rencontre avec un jeu collectif intéressant et deux frappes sur lesquelles Arnaud GIBERT intervenait sans problème.

Par la suite les locaux ont fait valoir leur dynamisme et belle forme du moment en obligeant Yannick MANDABA à se montrer vigilant sur quelques coups francs bien placés (cf vidéo).
 Le jeune Junior BANGDA se procurait, avant les oranges, une belle occasion d’égaliser après un raid sur son côté gauche mais il préférait centrer, appelé par un de ses coéquipiers, alors qu’une frappe semblait préférable.

J1BTACTION4Après la sortie d’un deuxième blessé, et malgré ce handicap, les locaux contrôlaient le jeu même si les visiteurs tentaient de se projeter vers l’avant. A dix, c’était un peu peine perdue car une des vertus de BEST TRAINING c’est son efficacité.
Victoire méritée pour les joueurs de Stéphane ROBINET face à des joueurs de l’AS ORANGE qui ont tout donné mais qui se sont logiquement inclinés face à un bloc difficile à prendre en défaut autour de son expérimenté capitaine Grégory SAUTRON.     

Quant à Anthony LOIR, que dire sinon qu’il galvanise son groupe. Sa technique et sa vitesse sont toujours présentes et ses trois buts superbes le propulsent déjà, en tête des buteurs de la phase de poules. Côté visiteurs, saluons l’excellent match de Lucien CHABERNAUD sur son côté gauche.
Lors de la prochaine journée, BEST TRAINING aura l’occasion de confirmer, chez le TOAC, sa première place alors que l’AS ORANGE, en recevant RENAULT CLEON, vainqueur samedi, aura l’opportunité voire l’obligation de l’emporter pour relancer la mécanique.

{youtube}pT95azsdcto{/youtube}

 
BTBTEQUIPE BTORANGEEQUIPE
BTACTION3 BTACTION4
BTAVANT2 BTLOIR
DSC 0105 DSC 0149
J1BTLOIRBUT3 J1BTRAIED


J1BTACTIONLARGE

J1BTLOIRFRAPPE

USTCAR Rouen – ASPTT Cagnes-sur-Mer (3-0)
Deux buts de Bryan GUILBERT plus un de Jason VAUCHE ont permis au finaliste de la saison dernière de prendre un bon départ dans leur poule au détriment des azuréens.
 
J1CARFANIONS J1CARCAGNESEQUIPE
J1CARTCAREQUIPE J1CARACTION


 
AEROPORT CDG – CG 92 (1-0)

J1AEROPORTEQUIPE
 
AEROPORT CDG
AS PIETROSELLA – FC NIKE (0-0)
 
PIETROSELLAEQUIPE PIETROSELLAFCNIKEEQUIPE

PIETROSELLAEQUIPES

 
PIETROSELLARECEPTION
 
Photos :
Cyrille DUPUY (BEST TRAINING)
Clubs FE
 

Laisser un commentaire