Aberazzak ASRI – AEROPORT CDG

aeroportequipebis
 

AEROPORT CDG
réalise une saison remarquable et reste invaincue qu’il s’agisse du championnat R2, avec une montée en R1 envisageable, ou de la Coupe nationale, compétition qu’elle a entamée par une victoire face au CG92 (1-à 0)
 
Aberazzak ASRI, son coach très discret, aimerait sans aucun doute renouveler l’exploit de son prédécesseur qui, en Avril 2004, avait emmené son équipe jusqu’’en ¼ de finale face à la Préfecture de Lille.
Avec une excellente défense (7 buts encaissés) il sait qu’il peut voyager. Le match de Toulouse sera un véritable test pour son équipe.
Il nous a confié sa façon de voir les choses avant chaque match :

aeroportcoach1Aberazzak ASRI
1/ Connaissez-vous votre adversaire, ses forces, ses faiblesses éventuelles ? 
Sur les 3 équipes que nous allons jouer, nous connaissons bien le Conseil Général 92, pour l’avoir rencontré en championnat les années précédentes. Nous connaissons le RCPH Le Havre de réputation et nous savons qu’il est constitué de bons joueurs de football.
Les municipaux de Toulouse chez lesquels nous nous déplaçons samedi prochain, sont une inconnue mais ils semblent très solides. 

2/ Sans révéler vos choix tactiques ou vos qualités, quelle sera la teneur de votre causerie d’avant-match et vos mots durant la semaine précédant ce premier match de poule ?
J’insisterai sur le fait qu’il faut prendre ce match comme un autre, sans se mettre la pression et que cette phase de groupe n’est que du bonus dans cette saison où notre objectif principal reste la remontée en R1.
J’insisterai également sur le choix des joueurs qui sera fait selon le sérieux et l’investissement sportif de chacun.  

aeroportcoach23/ Y a-t-il en général une part d’improvisation, selon les circonstances, dans votre discours d’avant-match ?

Oui, il peut y avoir une part d’improvisation selon le contexte de la rencontre ou de l’avant match. Mais j’arrive avec certaines idées et ce ne sont pas les aléas d’avant match qui vont déstabiliser mon discours. 
 

4/ La causerie est, à priori, faite pour faire passer un message aux joueurs mais n’est- elle pas faite également pour rassurer un entraîneur ?
Cette causerie est très importante car elle permet de mettre les joueurs dans le match. Pour l’entraîneur, je ne pense pas qu’il s’agisse d’être rassuré ou non, mais plutôt de voir quels sont les joueurs qui sont déjà dans leur match ou non.

5/ Etes-vous un adepte d’une causerie courte ou plutôt plus longue?
J
e préfère les causeries courtes, simples, qui vont à l’essentiel. 

6/ Est-ce qu’il vous est arrivé de laisser faire la causerie par un ou des joueurs à votre place ?
Non. C’est moi qui parle dans les causeries d’avant match ou de mi-temps. Je laisse quelques minutes en fin de causerie si quelqu’un a quelque chose à dire. Je laisse également la place à mon capitaine qui peut dire quelques mots.

aeroportcoachgroupe7/ Dernière question et une réponse à choisir :
La causerie c’est pour :
   1/ piquer à vif les joueurs
   2/ les rassurer 
   3/ les motiver
   4/ les convaincre
   5/ autre?
Motiver et piquer les joueurs 

 

Merci et bon match à tous

Laisser un commentaire