j2toacequipe

Phil HERRY
est fidèle au club du TOAC depuis plusieurs saisons. Breton d’origine, il a posé ses valises en Occitanie en 2007, après un passage en région parisienne, Auvergne et Pays basque.
Reconnu pour son sérieux et son implication, il a la confiance de son Président Michel BENAZET et surtout celle de ses joueurs. Observer, prendre les bonnes décisions et en mesurer les effets fait partie de son travail presque quotidien.
Après le bon match nul obtenu contre BEST TRAINING, son équipe recevra l’AS ORANGE, le 22 Février, pour le compte de la 3ème journée pour une revanche de la finale de 2013 au cours de laquelle les toulousains n’avaient pas été très chanceux.

2012TOAC1/ Connaissez-vous votre adversaire, ses forces, ses faiblesses éventuelles ?
Oui nous connaissons l’AS Orange et BEST TRAINING, pour les avoir joués quelques fois les années passées, avec des fortunes diverses… en effet : 2013 (cf photo ci-contre), une finale perdue contre Orange, merci au coach d’Issy de nous le rappeler ;), mais une épopée dont on parle encore, avec beaucoup de joueurs toujours dans le groupe aujourd’hui.
 
Bref, du champion de France, du champion de Paris, des internationaux, les 2 meilleurs championnats du Foot Entreprise en France Paris et Normandie, on ne peut pas faire mieux !
 
2/ Sans révéler vos choix tactiques ou vos qualités, quelle sera la teneur de votre causerie d’avant-match et vos mots durant la semaine précédant ce premier match de poule ?
Déjà on gère les déplacements, en ce moment ce n’est pas simple, on espère ne pas avoir de surprises de dernière minute, comme pour le déplacement contre Roissy en pleine période de grèves. Ensuite pour le discours, il ne changera pas beaucoup, profiter du voyage, prendre du plaisir et jouer tranquille. 

3/ Y a t-il en général une part d’improvisation, selon les circonstances, dans votre discours d’avant-match ?
Généralement c’est préparé, je sais sur quoi je veux insister pour le match.

herry24/ La causerie est, à priori, faite pour faire passer un message aux joueurs mais n’est- elle pas faite également pour rassurer un entraîneur ?
Toujours un peu, car on veut être acteur, et on veut/pense avoir une influence sur le match avec une causerie ou un choix, mais c’est principalement les joueurs qui décideront du contenu du match. On doit les mettre dans la bonne direction et bien les lancer.

5/ Etes-vous un adepte d’une causerie courte ou plutôt plus longue ?
Je ne sais pas quelle est la durée normale d’une causerie, par contre j’essaye toujours de me mettre à la place des joueurs pour savoir si ce que je dis va les gonfler, va leur apporter quelque chose… ou si c’est juste pour me rassurer;).
J’ai raccourci mes causeries avec les années, je suis passé de 6 feuilles à 3… Je pense aux joueurs qui sont avec moi depuis quelques années, et toutes les causeries entendues… LOL. Pas plus tard que Vendredi on parlait de celle à Ajaccio l’année dernière dans une chambre d’Hotel, avant le match contre Ocana, sur un nouveau système de jeu, elle restera dans les annales et les galeries de photos. 

herry66/ Est-ce qu’il vous est arrivé de laisser faire la causerie par un ou des joueurs à votre place ?
Non, je pense que c’est mon job car toute la semaine je prépare le match et je pense aux côtés tactiques, psychologiques… avec une vision groupe, les joueurs, eux, vont le préparer sur d’autres axes, orientés plus performance individuelle.
Par contre, certains joueurs prennent la parole après la causerie pour rajouter certains éléments et ensuite ils ont la main sur l’échauffement et l’avant match.

7/ Dernière question et une réponse à choisir :
La causerie c’est pour :
   1/ piquer à vif les joueurs
   2/ les rassurer 
   3/ les motiver
   4/ les convaincre
   5/ autre?
 
C’est l’axe psychologique, qui dépend des matchs passés, souvent du dernier match, des séances d’entrainement et de l’état du groupe, donc ça peut être tout ça, mais je me sers d’un seul de ces leviers pour la causerie vers le groupe, et ensuite individuellement, à l’échauffement, je peux me servir des autres. 
MERCI

Laisser un commentaire