Plus de cinq buts par match en moyenne : c’est ce qu’il faudrait mettre en exergue à l’issue de cette journée prolifique en buts et féliciter les buteurs. Mais notre FOCUS se tournera plutôt vers le club d’HEC PANATHENEES (cf photo en entête) qui continue sa route vers, peut-être, une qualification historique pour les ¼ de finale. Après deux matchs nuls prometteurs, les ‘’ex-fisticis’’ se sont imposés face à l’AS ROBERT MASSELIN (2-1) créant ainsi une belle et fraiche surprise.

L’AS PIETROSELLA est dans un groupe dans lequel on voyait le FC NIKE et USTCAR Rouen affichés comme les grands favoris. Les corses ont décidé de jouer les troubles fête. Grâce à leur match nul face aux normands (1-1), ils s’accrochent et occupent la tête du groupe à égalité avec les deux équipes citées. L’ASPTT Cagnes-sur-Mer a certes relevé la tête en ne s’inclinant que par le plus petit des écarts chez le FC NIKE (3-4). Mais ce groupe est compliqué pour cette équipe qui découvre le haut niveau du Football Entreprise, qui progresse et qui apprend. Après avoir égalisé à trois reprises de façon très méritoire, ils se sont inclinés à la 85ème minute.(cf vidéo de CLUBVIZER sur notre facebook UNFE)

Dans le groupe A, deux scores fleuve avec BEST TRAINING qui a dominé RENAULT CLEON grâce à un doublé d’Anthony LOIR, de retour dans l’équipe, et avec l’AS ORANGE qui a écrasé le TOAC (8-2) à l’issue d’un scénario incroyable.

Pour les jeunes dockers havrais, la mer est calme et l’arrivée au quai des ¼ de finale est proche surtout s’ils s’imposent dans quinze jours contre AEROPORT CDG club chez lequel ils viennent de s’imposer difficilement (1-3).
Curieusement, après 3 journées, huit équipes restent invaincues sur seize.
Prochain acte (4ème journée) : le 7 Mars
J3ARBITREAS ORANGE – TOAC (8-2)
Inimaginable !
Lorsque l’arbitre (tatillon) du match siffla la pause sur un score à l’avantage du TOAC (1-0), même le meilleur pronostiqueur ou le plus grand des plus grands voyants n’aurait pu prévoir le scénario de la deuxième période. Quand on aura précisé de surcroît, que les visiteurs auraient pu logiquement mener 3-1 à la pause, on mesure encore plus l’étonnement général à l’issue d’un match disputé dans un excellent esprit malgré les quelques biscottes distribuées de part et d’autre.
Après une bonne entame de match et une domination territoriale des orangistes, le TOAC contrait et, suite à un léger manque de lucidité de Yannick, le très vif avant-centre toulousain Aurélien LEMAITRE lui subtilisait le ballon pour, croyait-on, marquer dans le but vide.
Erreur car ce dernier, sans aucune opposition, tirait de façon incompréhensible, sur le poteau. Orange avait eu chaud mais cela n’empêchait cependant pas les visiteurs d’ouvrir le score quelques minutes plus tard sur un pénalty logique, Kevin PICAUDOU ayant crocheté l’attaquant dans la surface. Said BENAKLI transformait en force (0-1, 19ème).

Surpris, les locaux étaient à deux doigts d’une part d’égaliser par Ludovic SYLVETSRE dont la frappe sur coup-franc était magistralement détournée en corner par Florian LIOTIER, le gardien toulousain (cf vidéo) et d’autre part d’encaisser un deuxième but, le ballon toulousain venant s’écraser sur le même poteau évoqué précédemment. Malheureux toulousains qui venaient de rater leur chance se voyant, pour couronner le tout, contraints de remplacer leur sympathique capitaine Guillaume MOLINIER sérieusement blessé au nez et un peu plus tard leur meilleur attaquant blessé à l’arrière du genou suite à au mauvais appui.

J3ORANGEAVANTAyant laissé passer leur chance, les toulousains qui menaient 1-0 à la pause, n’imaginaient certainement pas la force du réveil des orangistes qui égalisaient par Junior BANGDA, intenable, dès la 10ème seconde de la deuxième période. Huit minutes plus tard, Nordine YAHI, une nouvelle fois excellent, reprenait un centre venu de la droite de Junior pour placer de justesse mais suffisamment le ballon dans le but (2-1, 53ème)
On pensait le match renversé mais les toulousains égalisaient suite à une frappe lointaine et un ballon que Yannick déviait sur sa transversale avant que le cuir ne soit récupéré et propulsé au fond des filets par un toulousain (2-2, 58ème)

Heureusement les locaux, réactifs, inscrivaient immédiatement après leur 3ème but, synonyme de délivrance car, à partir de cet instant ils ne laissèrent aux visiteurs meurtris et dépités que quelques miettes. Cinq nouveaux buts vinrent s’ajouter au compteur grâce à Johan PLATON sur une frappe magnifiquement enroulée, Thomas LEPEYTRE et Ludovic SYLVESTRE sur penalties, Nordine YAHI, auteur d’un triplé, et Junior BANGDA, auteur de sa meilleure prestation sous son nouveau maillot et sous les yeux de son président venu encourager son équipe malgré une grippe tenace.

potLes joueurs du TOAC, que les orangistes rencontreront dans 15 jours, auront à méditer sur cette seconde  période naufragère s’ils veulent maintenir l’espoir de se qualifier.
Leurs dirigeants, autour de leur Président Michel BENAZET, étaient un peu dépités avant de reprendre la route vers la cité des violettes. Malgré la lourde défaite, ils ont offert un beau cadeau à l’AS ORANGE montrant ainsi le fair-play et l’état d’esprit de ce club remarquable.  

Quant aux isséens, ils ont enfin bénéficié d’un peu de réussite qui les fuyait cette saison. Ils savent aussi que rien n’est fait et qu’une défaite en terre toulousaine annulerait les effets mathématiques de cette superbe et renversante victoire.
(DT)
J3ORANGEEQUIPE J3ORANGETOACEQUIPE
J3ORANGECORNER j3orangelarge2
j3orangelarge
LE RAINCY AEROPORT CDG  – RCPH (1-3)
Surprise pour le RCPH en voyant une équipe Francilienne très athlétique et les Havrais savent déjà que la bataille des airs va être compliquée.
Mais les Dockers sont des gens qui s’adaptent à tout et vont essayer de jouer au sol avec un jeu à base de technique collective : je note “essayer” car les locaux au jeu direct vont exercer une pression terrible avec des longs ballons et une détermination surprenante et le RCPH va avoir beaucoup de mal à se sortir de cette étreinte : trop de ballons perdus et redonnés aux adversaires du jour.

J3CDGEQUIPES


Mais petit à petit les Havrais reprennent la possession du ballon mais sans réel danger pour la défense locale qui ne fait pas dans la dentelle et balance en permanence devant pour ses rapides attaquants qui tombent sur une défense Havraise un peu gênée par l’engagement local mais qui, bon gré mal gré, va tenir le choc.
J3CDGARBITRES Les premières banderilles du RCPH avec Edine ,Anthony et Brice commencent à ennuyer les Franciliens qui vont se faire piéger à la 44ème minute par un contre rondement mené : ballon gagné par L. Boiné qui sert immédiatement  E.Arab et ce dernier avec sa vitesse résiste à deux défenseurs pour ajuster le gardien local pour l’ouverture du score 0 à 1. Score à la pause.

Pendant le repos J.Catelain demande aux joueurs de conserver le ballon et de préparer leurs actions calmement  “il n’y a pas le feu dans la mare” dixit Jacques. Et pourtant dès le début de cette seconde période
la maison RCPH a failli brûler avec deux occasions des locaux en cinq minutes. Un peu de maladresse tout de même des hommes du Président G.Alcabas, le niveau du jeu baisse d’intensité et les Havrais commencent à venir roder dans la surface locale et là il y a danger pour une défense.
La rentrée à la 65ème minute du vétéran J.Legarrec amène une touche technique de plus au RCPH qui gère bien la situation. Les Havrais commencent à s’approprier le ballon et vont faire preuve d’un froid réalisme. A la 74ème minute, B.Durand récupère à l’arrache avec une volonté de junior le ballon, sert C.Hauchecorne qui met immédiatement sur orbite le véloce camarade E.Arab qui s’en va gagner son duel avec le gardien pour le 0 à 2.

Le staff Havrais pense que c’est plié. Que nenni ! Car 2 minutes plus tard mauvaise relance de notre défense et T.Bekhye réduit le score 1 à 2. Dans les 10 dernières minutes, les locaux se lancent à l’abordage par de longs ballons qui créent une foire d’empoigne dans la surface visiteuse et la défense Havraise avec l’apport des attaquants Brice, Anthony et Edine va mettre le bleu de chauffe pour repousser les velléités des locaux. Mister arbitre qui veut remercier les joueurs de leur correction, accorde 4 minutes de plus, sympa mais nous n’avons rien demandé !!! 93ème minute : Logan Bouquet, avec ses jambes de coureur de 400 mètres, va prendre le ballon pour le porter dans le camp adverse : centre d’une précision chirurgicale sur la bobine d’A.Duhamel qui marque pour le 1 à 3. Anthony ne sait pas qu’avec ce but, il soulage la délégation Havraise des affres de l’angoisse. Sympathique barbecue organisé par les dirigeants locaux pour les Normands. Merci à vous amis Franciliens.
(RF)

J3CDGEQUIPE J3CDGPORTEQUIPE

 

HEC Panathénées – AS ROBERT MASSELIN (2-1)

Troisième journée de la CNFE France, avec une rencontre nous opposant à Robert Masselin, top équipe en provenance de Normandie. Avant le début de la rencontre, le Pana compte 2 points suite à ses deux nuls face à Métro (1-1) et Secucaf (0-0). Robert Masselin en compte 3 suite à sa victoire contre Secucaf et défaite contre Métro. Match à enjeu au classement donc.

j3hecequipes
La rencontre débute et rapidement les premières occasions se créent, promesses d’un match qui s’annonce ouvert. Le pana rentre bien dans son match en étant bien en place. C’est le Pana qui se montre dangereux le premier. Suite à un centre mal négocié par la défense adverse, Honoré (Bayzelon) vient ouvrir son compteur en coupe. (1-0). Les locaux y croient et savent qu’ils ont besoin des 3 points pour continuer de rêver dans cette compétition.

Malheureusement, c’est bien Robert Masselin qui domine, avec sa ribambelle de joueurs techniques et rapides, à l’image de leur latéral droit. Les 20 dernières minutes de la MT1 sont plus compliquées à gérer, et il aura fallu un très grand Antoine (Manhes) dans nos cages, qui vient gagner son face à face, en 2 temps en sauvant la balle in extremis sur sa ligne de but.
MT : 1-0
HECEQUIPEJ3Discours du coach Pierre à la mi-temps sur la rigueur militaire à tenir et la solidarité dont nous devrons faire preuve pour espérer gagner ce match.
Nous reprenons le match avec de bonnes intentions et nous procurons même plusieurs occasions qui auraient pu s’avérer décisives (Dorian, Idris, Matthieu), mais manque de réalisme côté Pana. C’est finalement sur un coup de pied arrêté excentré côté gauche, que la patte de Dorian vient trouver le pied de notre JB (Degermann) national. (2-0).

Les joueurs y croient à 200% maintenant. Mais avec une telle équipe en face, joueuse et technique, la sanction ne tarde malheureusement pas à arriver : Penalty, suite à une superbe action construite. Leur capitaine ne tremble pas et vient trouver la lucarne gauche, Antoine ne peut rien faire. (2-1).


Il reste alors plusieurs dizaines de minutes à jouer. Beaucoup de coups de pieds arrêtés très bien tirés par Robert Masselin mais qui trouvent les têtes de nos défenseurs ou notre gardien. Sur un ultime coup franc lointain de notre adversaire, l’arbitre siffle la fin de la rencontre.


j3suiterobertmasselinequipeScore final 2-1 : le Pana peut exulter et tient enfin sa première victoire dans la prestigieuse compétition.

Prochaine étape J4 à …. Masselin justement, chez eux. Il faudra rester ultra sérieux pour espérer rapporter des points de ce déplacement périlleux.
(CG)

Patrick TOUTAIN, dirigeant de l’AS ROBERT MASSELIN reconnaisait la victoire des locaux :

 Celui qui en voulait le plus à gagné. Terrain très difficile. A part un ou deux joueurs qui ont fait leur match, les autres sont passé à côté. Rien n’est perdu mais on a plus le droit à l’erreur. Nous remercions Pierre De Lisle et Charles Ginot pour leur accueil et pour l’encas d’après match”.
Best Training – Renault Cleon (6-2)
Après avoir mené 3-2 à la pause, les joueurs de Pat Alzina ont poussé RENAULT hors de la route à l’issue d’un match bien contrôlé.
Comme son compère Nicolas BOULATE, Antony LOIR, de retour sur le pré, a inscrit un doublé qui le maintient en tête du classement des buteurs. Mickaël Couceiro et Nadim Said Abdallah ont été les deux autres buteurs camboriciens.

J3RENAULTEQUIPE J3BESTACTIOBNLOIR
J3BESTBOULATE J3BESTACTION1
 
J3BESTEQUIPES

FC NIKE – ASPTT Cagnes-sur-Mer (4-3)
Photo : ASPTT Cagnes-sur-Mer

J3ASPTTEQUIPE
 
AS PIETROSELLA – USTCAR Rouen (1-1)
j3pietrosella j3PIETROSELLAEQUIPES
Clubs qualifiés

Laisser un commentaire